vendredi 11 mars 2011

Quand Facebook s'en mêle...

Je vous ai parlé de Jean-Philippe Touzeau, que j'ai accompagné dans son écriture pendant quelques mois.
Ce Français plein de talent habite à Tokio
J'ai eu peur ce matin en entendant les nouvelles, me demandant si, pour lui au moins tout allait bien
Comment le savoir?

Je pouvais lui envoyer un mail...mais avant qu'il ne réponde... il n'aura pas que ça à faire
Alors je me suis connectée à son Faceb*ook
Et là... des nouvelles rassurantes...il a eu à coeur de rassurer rapidement son petit monde aux quatre coins du globe
Il y a eu le tremblement de terre, plus deux répliques...
Mais lui et sa compagne sont sains et saufs
Il apparaît très calme et nous dit que la vie est précieuse, plus que jamais... quelle leçon de vie, une fois de plus!

Je voulais dire que ce réseau social si décrié, si mal utilisé parfois, qui mange du temps et de l'énergie, peut s'avérer dans de semblables occasions terriblement précieux pour rassurer

Comme dans tout, il y a du bon et du moins bon
A nous d'en faire un vecteur de vraie communication

23 commentaires:

  1. Après cette terrible catastophe je pense à mon amie bloggueuse "Flo de Sendai", elle devait bientôt rentrer de voyage.....sa ville a été particulièrement touchée...., je ne sais pas utiliser Facebook mais j'espère avoir de ses nouvelles.

    RépondreSupprimer
  2. Tu prêches une convaincue, et si tu as lu ma note sur facebook, tu sais sans doute pourquoi..
    Oui, terrible ce tremblement de terre..J'en ai connu un à Los Angeles en 1994, 7.1 sur l'échelle de Richter. Alors je n'ose imaginer à 8.9 !! Cela remet les pendules à l'heure, notre insignifiance et petitesse face à la Terre.

    RépondreSupprimer
  3. il y a eut la chine en 2008

    Un tremblement de terre qui a ébranlé le dragon mais dont toutes les conséquences ne sont pas encore perçues

    Un ébranlement direct de la conscience et un appel à la solidarité, chez les Hans du moins, voilà ce que le tremblement massif du Sichuan a vraisemblablement amené malgré son cortège innombrable de morts. Car la fierté et la responsabilité du peuple chinois et de ses dirigeants ne s’accommodera sûrement pas bien longtemps de tous ces maux mis à jour et mis à nu dans la froideur pluvieuse des tombes ouvertes. Une étape décisive dans les temps modernes où la quatrième puissance économique du monde qui a des visées et des convictions ne peut tolérer que par cause de malversations des dizaines d’écoles a cédé et tué la fine fleur d’un futur déjà contingenté. Ce séisme est un révélateur de certains des archaïsmes du pays continent et il a ouvert des brèches dans le mystère sinisant car pour être dévastateur et écrasant il a administré une leçon à beaucoup et des conséquences qui ne tarderont pas à se faire jour. Dans les fissures de la terre, par la force de ce Tibet qui pousse la Chine sur le devant de la vitrine mondiale, à l’heure de jeux qui devraient montrer au monde l’ampleur de sa puissance, le pouvoir de nuisance de ces pays enclavés qui n’ont pu qu’à grand peine être approchés à fait tâche et presque tâche d’huile. Pour ne pas avoir été assez avisés certains responsables locaux seront directement visés par des mesures et si la répression couve comme le feu sous la cendre, ou si elle tarde à se manifester, protégeant trop ouvertement des dirigeants, alors le peuple ne devrait pas tarder à clamer sa colère et à réclamer que justice soit faite. Ah ils ne vont pas être à la fête ces députés du peuple qui pourraient rapidement être les dépités du peuple et que celui ci conspue pour cause de pusillanimité face à des bâtisses mitées faisant l’unanimité contre elles.
    Un tremblement social pourrait être une forme de réplique face à une autre supplique, tandis que l’empire du milieu en atelier du monde, ne supporte plus des conditions de vie insalubres et misérables. Alors si le Dragon durablement s’éveille ce n’est pas tant le feu qu’il faudra craindre que sa puissance d’entreprise, bien connue des triades, et dans le feu de l’action un chinois industrieux est plus à redouter qu’aucun travailleur vertueux.

    RépondreSupprimer
  4. Tant mieux si ton ami est sain et sauf. Voilà une bonne nouvelle pour commencer ton week-end et apprécir les petits moments de bonheur que nous offre la Vie. Bon week-end Coumarine.

    RépondreSupprimer
  5. C'est grâce à FB que j'ai retrouvé un ami parti à l'autre bout du monde et dont j'avais perdu la trace depuis une dizaine d'années.
    Mais à utiliser avec modération, bien sûr !
    Bonne soirée, Coumarine !

    RépondreSupprimer
  6. La voie du milieu...Ni trop ni trop peu.

    RépondreSupprimer
  7. c'est très juste ce que tu dis là, Coumarine!
    parfois, ça sert aussi à se rassurer sur le sort de quelqu'un :-)
    c'est comme pour tout, c'est bon ou mauvais selon l'usage qu'on en fait...
    bon week-end!

    RépondreSupprimer
  8. Virtuel ou pas nous connaissons presque tous une personne qui vit au Japon, c'est terrible ces images qui passent en boucle, une manne pour les journalistes.

    RépondreSupprimer
  9. Justement ce matin j'entendais sur France Inter que Facebook a mis en place un système d'alerte afin de prévenir le suicide !
    C'est vrai Coumarine tout n'est pas que mauvais sur Facebook.

    RépondreSupprimer
  10. Bien sûr que Facebook peut être très utile. La fille de mon amie anglaise m'a contactée pour me dire que sa mère était gravement malade car elle n'avait pas mes coordonnées!
    J'y passe 10mn toutes les semaines et ce n'est pas dévorant

    RépondreSupprimer
  11. C'est un moyen de communication , pas un espace de médisances et de ragots
    Tu rappelles l'essentiel , tout est question de dosage , comme nos blogs ,il suffit d'être vigilante

    Soulagée pour ton ami , quel désastre cette vague ...

    RépondreSupprimer
  12. C'est bien, que tu le dises, Coumarine. C'est très bien. Si tout était à jeter, dans ce genre de lieu, pourquoi les utiliserait-on?

    RépondreSupprimer
  13. Comme quoi, les inventions humaines...
    Je suis heureuse pout on ami.
    J'ai vu les images à tavers les jounaux télévisés. J'avoue être choquée, peinée et me sentir minuscule face à la nature et ce qu'elle décide de nous infliger.

    Je t'embrasse Coum

    RépondreSupprimer
  14. Je ne suis pas utilisateur de facebook mais je ne disconvient pas de l'intérêt de moyens modernes cependant pour ce qui est du net et des risques associés j'ai déjà eu l'occasion de lire des articles de robert Redecker dont l'histoire a défrayé la chronique nationale aprçs la fatwah dont il fit l'objet après des propos jugés insultants par des internautes musulmans, je vous livre juste les commentaires d'une de mes amis sur de récents événements et les vision qu'il en a !

    http://jjdelfour.blog.lemonde.fr/2011/03/12/facebook-en-tunisie-revolution-politique-et-illusion-technologique/

    RépondreSupprimer
  15. OUi Thierry, cet article remet les pendules à l'heure
    A lire impérativement!

    RépondreSupprimer
  16. Je suis aussi une "face de bique", et là je prend la mesure de l'importance de ces réseaux sociaux si l'on s'en sert dans un but de partage et de bon voisinage, puisqu'on sait que les portables ou que les téléphones sont assez limités dans certains cas...
    Rassurer les proches permet de gagner du temps, de libérer du temps pour "aider" quand on est sur place ou ailleurs... J'ai noté que parfois les informations en Europe ont pu affoler les européens du Japon, et cela je peux entièrement le comprendre, c'est parfois "too much" chez nous... La philosophie de chacun dépend de sa culture... Il n'est pas inutile de parler, d'écrire, de tchatter, ... d'échanger tout simplement tant que cela se fera sans "voyeurisme ou arrières-pensées" mais plutôt dans une réelle envie de partager!

    Je reste donc très admirative du sang froid, du calme et de la sagesse notés chez ce Grand Peuple du Soleil Levant et mon coeur et mes prières sont avec eux depuis 3 jours...

    RépondreSupprimer
  17. Les gens sont sur Facebook, comme ils sont dans la vie... Le respect de soi et d'autrui est une règle essentielle à apprendre aux enfants, comme le calcul et la grammaire.

    A nous d'y puiser le meilleur et d'en rejeter le pire. Mais quelle avancée technologique. Une invention capitale, comme l'imprimerie l'a été du temps de Gutenberg.

    Hélas, malgré tout le génie de l'Homme, la Nature est belle et rebelle et se plait à nous le rappeler.

    PS je n'arrive pas à enregistrer sous mon profil...
    Plume

    RépondreSupprimer
  18. C'est merveilleux quand même la technologie moderne quand on l'emploie intelligemment !

    RépondreSupprimer
  19. It is the best tіme tο make a few plans for the lοng run and it's time to be happy. I've learn this ρubliѕh and if I
    maу I ωish to suggest you few attention-grabbing things or suggestions.

    Maybe you сan write nеxt articleѕ regаrding this article.
    I ωant to learn even more things approхimаtely it!
    Feel free to visit my weblog - just click The following document

    RépondreSupprimer
  20. No adԁitional time expended οn the health club, no back dіѕcomfort due to the
    fact of to numerous crunches or other stomach workout routines аnd no far much more sweatу woгkout routines meгely to maκe сеrtain that your аbs
    appeаr eхceptіοnal.

    Check out my website: Prnewswire.com

    RépondreSupprimer
  21. Wοw, wonderful blog layοut! How long haνe you been blogging for?
    you mаke blоgging look еasy. The
    oveгаll look of your ѕitе is gгeat, let alone the content!


    my ρаge v2 cig review

    RépondreSupprimer
  22. oui je pense également qu'on ne peut ni encenser ni conspuer les réseaux, ce sont de bons outils qui bien utilisés permettent de belles rencontres, échanges, réflexions aussi sur soi et les autres et nécessitent également une petite réserve personnelle quand on a tendance à "s'ouvrir trop."....la vie quoi!

    RépondreSupprimer

un petit mot à dire?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails