lundi 29 novembre 2021

106 ème devoir de Lakévio du Gout


 

<Si si je t'assure, il y avait là une photo, la photo d'une barque

Vide la barque! les migrants sont tous morts! Ne me dis pas que tu ne savais pas!

On en a parlé dans les journaux, télévisés et autres augures de mauvaises nouvelles. Bien sûr, la mer était sombre, effrayante, démontée: ils n'avaient aucune chance de s'en sortir vivants!

Ah si il y a eu un rescapé: quelqu'un qui se fait appeler Le Gout. Il a eu une sacrée chance, mais il a dû nager jusqu'au rivage: crevé qu'il était! Et figorifié!

Mais pour lui en tout cas, tout est bien qui finit bien!! C'était son heure de chance, son heure bleue!

lundi 22 novembre 2021

105ème devoir de Lakévio du Gout

 

A introduire dans le texte, les mots suivants:
Pourriture, amateur, jambon, ecchymoses, tangage, rideaux, équivoque, harceler, s’abstenir.


Chère Maman, cher Papa

On vous réserve une surprise, une surprise de taille, croyez-moi!

Je voulais avant tout vous remercier pour tout, pour le bon repas que vous nous avez préparé, c'était vraiment délicieux ce jambon préparé de cette façon ! Et le vin proposé, le meilleur, sans aucune équivoque! Cela vous fera un beau souvenir, croyez moi!

Mais il faut vous dire que malgré votre tendresse et vos bons soins, nous ne voulons plus continuer comme ça. Tu l'avais déjà deviné, maman, et ce soir, à table, nous avons fait le maximum pour que vous ne vous inquiétiez pas pour nous: nous n'avons jamais été aussi joyeux que ce soir, et c'est en grande partie grâce à vous, grâce à votre amour

Mais notre décision était déjà prise et bien prise, nous ne reviendrons pas en arrière, (forcément.) Quand vous nous découvrirez, tendrement enlacés, comme un frère et une sœur qui n'ont cessé de s'aimer, allongés sur les rideaux que nous avons décrochés (en nous faisant plein d'ecchymoses!) cela fera deux ou trois heures que nous ne serons plus de ce monde... oui! nous seront morts et ce sera bien pour nous!  Nous  nous abstiendrons désormais de vous harceler à propos des sujets sur lesquels nous tanguons sans arrêt!

C'est simple, nous refusons de vivre une minute de plus dans ce monde de pourriture, ce monde qui s'empêtre dans les problèmes graves et qui malgré quelques sursauts d'amateur, ne fait pas grand chose pour en sortir

Ne soyez pas (trop) tristes, dites-vous que c'est notre décision!

signé: vos enfants qui vous aiment


vendredi 5 novembre 2021

perplexe

Faut-il toujours se gratter la tête quand on réfléchit?

La réponse à la question qu'on se pose, viendra-t-elle  de ce grattage?

peut-être cela excite-t-il nos neurones?

ou alors le grattage permet-il de gagner un peu de temps, avant d'avancer une réponse?



Si vous avez une réponse à cette question existentielle? Je vous dis merci (tout en me grattant la tête)

lundi 1 novembre 2021

un ancien billet, mais toujours d'actualité!


Elle a tout essayé.
S'adapter, renoncer, dénoncer, tempêter, chuchoter, chahuter, se taire, porter le sac, l'abandonner en chemin, papillonner de bouche en bouche, fuir à pas de terreur, vomir à coups de dégout, écouter les secrets des coquelicots, entonner le chant du guerrier qui veut son repos, pleurer dans son lit sa petite peluche sur le ventre, entrer dans les secrets en catimini, écouter aux portes, défoncer les portes, entrer en religion, croire en dieu et tout ça, plier quelques pages trop explicites, les chiffonner puis les repasser, hésiter, trancher, couper dans le vif du sujet mais quel sujet elle ne s'en rappelait pas...

Elle a fait tout ça et bien plus encore
Elle a même essayé d'être sage
Puis d'être sage, sage, sage...

Nebougepasnerespirepasnevispas...parfait, tu es sage...invisible, inodore, incolore

Un jour elle a senti qu'elle avait des pieds et elle s'est mise à danser, une danse un peu folle oui!
Ça lui faisait mal aux pieds, au ventre, au sexe
Et même au crâne, faut pas demander si la danse était folle..

pendant tant d'années, elle a vécu au ralenti, même si sa vie était super remplie, car elle en faisait des choses, encore et encore et pourtant elle savait que ... oui! elle le savait...

mardi 26 octobre 2021

retour

 Me voilà de retour...

Pas encore très solide sur mes jambes, avec surtout toujours la peur de tomber. Mais remplie de courage pour la suite : il faut absolument que je fasse mes exercices tous les jours! Ce qui est loin d'être simple pour moi, je ne suis pas une "physique", je préfère de loin mon cher ordinateur et les mots qui vont avec!

Je n'ai pas eu accès à Internet pendant mon hospitalisation, ce qui explique mon silence ici!

Pendant ces jours à part, il y a eu quelques événements marquants; un surtout qui me rend très fière: mon petit fils Thomas a été couronné avec grande distinction sur la grand place de Bruxelles, avec un beau diplôme de fin d'études, celui d'ingénieur civil: tant et tant d'efforts tout au long de ses études pour arriver à cette consécration! Je suis fière... (même si je n'y suis pour rien)

Beaucoup de choses dans ma vie sont en train de changer, d'évoluer en tout cas: je réfléchis beaucoup à cela... peut-on encore évoluer à mon âge, avec ma santé si déficiente?

La suite 'peut-être au prochain numéro comme on dit



mercredi 6 octobre 2021

jour 0

 Demain, je serai hospitalisée dans le meilleur centre de revalidation de Bruxelles. J'y resterai le temps qu'il faudra, mais au moins deux semaines

Je suis soulagée et inquiète à la fois

Soulagée car je le souhaitais, je ne tiens plus sur mes jambes et les chutes font bobo!

Inquiète, bien sûr: tout ce temps loin de mon chez moi. J'ai fait mes bagages, j'espère n'avoir rien oublié!!!

J'ai décidé d'écrire régulièrement une sorte de journal de bord. cela me fera du bien d'être suivie par votre amitié; j'en ai besoin!

Merci déjà à ceux qui me liront

Je vous embrasse de tout mon coeur

Coum







samedi 2 octobre 2021

Un bocal trop étroit

 J'aurais aimé vieillir

tranquillement, doucement

calmement, paisiblement 

passant d'une année à l'autre

en profitant à fond de chaque moment.

Mais c'est raté, complètement raté!

Le temps de ma vieillesse est 

tumultueuse, douloureuse…

Elle s'agite comme un diable

dans un bocal très étroit.






LinkWithin

Related Posts with Thumbnails