jeudi 16 janvier 2014

Il y a de ces mots...!! Borgne pas exemple...


Il y a peu de temps je contacte un blogueur
qui a lui aussi laissé un oeil dans un accident dont il se serait bien passé!

On échange un peu, on dit nos difficultés 
C'est fou comme ça fait du bien de se sentir rejoint, compris!
Il ne minimise pas (ce que "les gens" ont tendance à faire...mesure ta chance d'avoir toujours un oeil!)
Il ne dramatise pas non plus (nous sommes borgnes, pas aveugles pirat )

Lisant ce mot: BORGNE, je sursaute
Jamais encore je n'ai dit de moi: je suis borgne
Cela sonne comme une injure, un truc louche, une affaire de bas-fonds, de pirates...

Pourtant oui c'est bien le mot qui convient
parfois je dis : je suis "mal voyante"
ben non c'est pas ça!

Depuis que le blogueur m'a dit ça, je fais rouler le mot dans ma bouche, je le dis tout haut, dans la solitude de mon bureau
Question de regarder la réalité en face, et surtout de l'accepter

Je vous dis pas la peur de perdre le "bon" oeil! Je me cache les yeux quand devant moi, on ouvre une bouteille de champagne, quand un enfant arrive avec un bâton ou un  objet pointu.. quand les maux de tête resurgissent

Ce qui m'est difficile, ce n'est pas tant de lire, d'écrire à l'ordi, ni même de conduire
(Je recommence à faire de courts trajets, de ceux que je connais bien: pas en pleine ville et pas dans les embouteillages du soir  

Ce qui est pénible (mais alors TRES) c'est d'aller dans un lieu fréquenté... le marché du samedi, les supermarchés et autres, le métro, les bus... le bruit qui fuse de toute part, les gens et les enfants qui surgissent sans que je les vois
Le danger est partout: je ne vois rien arriver à gauche, donc je suis continuellement sur le qui vive

C'est épuisant!
Je rentre épuisée, à bout de forces

Il est exclu pour moi de m'occuper des plus jeunes de mes petits enfants, pas facile ce renoncement!

Extérieurement rien n'apparaît: mes yeux sont toujours pareils (pétillants comme certains disaient!). Je n'ai pas un oeil de verre;-))
et les gens sont  étonnés quand je parle de ma fatigue... j'ai tellement l'air d'aller bien!

46 commentaires:

  1. Avec le Goût on se complète, j'ai à peine 2/10 à l'œil, lui est borgne de l'œil droit, c'est vrai qu'avec l'âge, on devient méfiant, on surveille le vaillant...heure-bleue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci heure-bleue
      oui, il me semble que vous formez une fine équipe!
      ah! toi aussi tu surveilles le vaillant!!!

      Supprimer
  2. Quelle chance tu as d'avoir perdu l'œil gauche !
    Ne pas voir de l'œil droit, pour conduire c'est bien plus ennuyeux.
    Pour doubler, le rétroviseur central va bien. L'œil gauche n'a pas le côté indispensable de l'œil droit pour se rabattre.
    Sinon, pour le tennis ou enfiler une aiguille...
    Encore que pour ces deux trucs là, il suffit de vieillir, même pas besoin de se crever un œil !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as raison le Gout!
      En me remettant timidement à conduire, je me suis déjà dit ça: j'ai le rétro pour voir à gauche; ce serait nettement plus difficile si j'avais perdu la vue de l’œil droit!
      Quoi qu'il en soit, nous avons tous les deux à faire des exercices d’assouplissement de la nuque... capital ça!
      merci d'être venu!

      Supprimer
  3. Merci Coumarine, de m'avoir ouvert la porte d'un nouveau blogueur ( enfin, nouveau pour moi évidemment) c'est étonnant, on reste des années à croiser un pseudo dans les commentaires, et un jour on se dit: et si j'allais voir ce qu'il raconte?

    " Tu ne vois rien arriver à gauche" , dis-tu...en France, on doit être bien atteint parce que nous non plus, on ne voit pas grand chose arriver à gauche, ni à droite d'ailleurs...
    Hi hi!
    Pardon, Coum, c'était trop tentant...

    Moi je sais que tu as les yeux qui pétillent, je les ai vus^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. alors là Célestine si (comme je viens de le voir) tu vas lire le Gout, tu seras en présence d'un charmant homme pour lequel toutes les lectrices sont ses lectrices chéries et qui manie le sens de l'humour par possible
      Sa chérie Heure-bleue n'est pas mal non plus je te signale: et toc! ça fait deux nouveaux blogueurs pour le prix d'un!!

      En France seulement? cette histoire de gauche??
      viens faire un petit séjour en Belgique...;-))

      Supprimer
  4. oui ! il y a de ces mots comme tu dis ! c'est parce qu'on ne les a pas apprivoisés ou qu'on y met un sens négatif alors qu'il faut tout simplement appeler un chat un chat ! courage à toi et l'oeil sur ton avatar est superbe !! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ici j'ai voulu jouer une certaine provocation!
      DIRE ce mot fait un choc!
      mais l'écrire et le voir lu... oups
      Je vais vite écrire un nouveau billet pour qu'on ne le voit plus!

      (de quel avatar parles-tu??? c'est célestine qui a mis son oeil en avatar ;-))

      Supprimer
    2. arg' c'est ça quand on se précipite ! et sincèrement j'imagine ton oeil comme celuide célestine ! et puis célestine, coumarine... ça se ressemble ;) ! bon we à toi !

      Supprimer
  5. Bonjour Coumarine,

    c'est vrai que ce mot sonne mal, peut-être un peu vieux, d'une autre époque...

    A présent, on invente tellement de mots nouveaux... pour désigner une "hôtesse de caisse", un "agent de sécurité", un "professeur des écoles", et puis le dernier en date, paru ce matin dans le journal officiel de notre ministère de l'Education Nationale :

    "Eu égard à l'importance de la dimension pédagogique de leur mission, je vous demande, dans l'usage courant et en dehors d'actes à caractère réglementaire, d'utiliser la dénomination suivante :

    - Madame l'inspectrice d'académie - directrice académique des services de l'éducation nationale "

    Tu imagines lorsque tu écris un courrier, la place que cela va prendre..

    Quant aux malades, nous sommes des "patients", voire des "personnes en situation de handicap".

    Moi-même, j'ai encore du mal à dire " j'ai eu un cancer".
    L'important est de ne pas se définir par ce seul statut, on vaut ... et on est bien plus que ça !

    Grosses bises, bonne journée Coumarine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Cathy
      contente de te "revoir" ici
      C'est amusant toutes ces périphrases qu'n utilise pour éviter certaines réalités...
      Oui je comprends TB que tu aies du mal à dire que tu as eu un cancer
      Bises aussi chère Cathy
      (j'espère que tu vas bien?)

      Supprimer
    2. Faut pas avoir peur, Cathy, non seulement je duis borgne mais j'ai eu un cancer.
      Cumulard comme n'importe quel député, en somme...
      Et "borgne", ce n'est pas vieux, c'est court...
      Et tellement clair, si l'on peut dire...

      Supprimer
    3. ben décidément le Gout, tu les accumules...!!

      (j'aime les choses claires...;-))

      Supprimer
  6. Ma grand-mère aussi avait l'oeil pétillant et je n'ai jamais pensé qu'elle était borgne, mais bien "aveugle d'un oeil". Tu as raison, le mot sonne "ancien", voire "vieillot". On pense au pirate avec son bandeau et à tous les soldats éclopés des guerres d'autrefois, pas à une femme dynamique et moderne d'aujourd'hui, qui conduit sa voiture et tient un blog fort (et bien) fréquenté :-) Ce mot, on le connaît surtout par le dicton "Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois". Je comprends que tu doives t'y habituer, même si je ne doute pas que s'habituer à la vision monoculaire soit autrement difficile. Courage, Coum'. Ne te laisse pas déstabiliser par un simple mot qui n'est même pas un "gros" mot, juste un terme un peu désuet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. écrire le mot "borgne" ici, c'était un peu de la provocation...
      M'habituer à la vision monoculaire...j'y arrive pas encore vraiment
      Les ophtalmo qui me suivent me disent que mon oeil mort était sans doute le dominant!
      Je n'en sais rien en fait
      Mais à chaque jour suffit sa peine
      Merci Mamilouve
      J'aurais bien aimé échanger avec cette grand mère, lui demander des conseils...

      Supprimer
  7. C'est vrai, Coumarine, que les mots sont difficiles à prononcer. Je peux dire que depuis 6 ans, j'ai un traitement contre l'épilepsie, que j'ai fait deux crises d'épilepsie... mais dire que je suis épileptique, j'ai l'impression que ce n'est pas moi que cela désigne. Les mots sont si réducteurs, parfois, si prompts à cataloguer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Hermione...
      Tu as raison, on n'aime pas se sentir réduit(e) à son problème... ni aux médicaments que l'on prend
      Merci d'être venue donner ici ton petit témoignage

      Supprimer
  8. Dans la liste des mots vraiment difficiles à prononcer , il y a aussi " tumeur " , quelle horreur !
    L'inconscient collectif est rempli d'images liés à certains mots , qui renvoient le plus souvent à la misère , à la pauvreté , les accidentés de la vie , les estropiés , les bandits ..
    Quand trop de sens sont sollicités , je comprends que tu aies le tournis , et que la fatigue gagne bien vite
    Il est humain dans toute situation d'avoir besoin de partager ça avec un autre qui vit les mêmes tourments
    Les blogs ont vraiment cette richesse là , vraiment
    bises à toi Coumarine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et puis, "tumeur" ça sonne comme "tu meurs".
      C'est pas hyper enthousiasmant comme perspective...

      Supprimer
    2. ah! le jeux de mots... celui-ci n'est pas très agréable en effet!

      Jeanne c'est ça qui m'est difficile: tous les sens sont sollicités et comme je vis les choses à fond...

      Supprimer
  9. Je te comprend quand tu dis " On échange un peu, on dit nos difficultés
    C'est fou comme ça fait du bien de se sentir rejoint, compris!". Je n'arrive toujours pas à entendre le mot" handicapée"... et pourtant j'approche d'un "anniversaire marquant ( mes 10 ans d'invalidité).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. contente de te voir Clara!
      10ans déjà!
      Un jour je t'ai vue et entendue dans une vidéo sur ton blog... superbe femme qui ne semble pas handicapée du tout...
      bises à toi

      Supprimer
  10. Borgne, cela me fait penser au proverbe "au royaume des aveugles, les borgnes sont rois" ;-)
    N'oublie pas que si tu souhaites bénéficier de mon taxi, tu es la bienvenue !
    Très beau week-end, Coumarine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je sais Naline... et j'apprécie ça beaucoup!

      Supprimer
  11. Arriver à prononcer le mot est déjà un grand pas en avant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Daniel, je crois que je vais faire un tour sur ton blog... certains billets m'intéressent très fort!

      Supprimer
  12. Préserve-toi, Coumarine, de certains soucis !
    Ne fréquente plus les hyper marchés, il y a d'autres manières de faire les courses.
    Tu as peut-être un jour de semaine autre que le samedi, un plus petit marché, où les gens sont moins pressés, les commerçants moins nombreux, mais tout à fait suffisants.
    Négocie l'heure de tes rendez-vous, de tes sorties obligatoires, pour les faire dans de bonnes conditions, avec moins de circulation, et de gens énervés.
    Consacre-toi aux plus grands de tes petits-enfants : tu en tireras plein de satisfactions. Ne t'inquiète pas, les plus petits grandiront très vite !
    Finalement, ces quelques aménagements t'amèneront peut-être à te demander pourquoi tu n'avais pas adopté depuis longtemps cette façon de vivre ! qui n'apporte que du bien-être, même lorsqu'on n'est pas malade.
    Pour d'autres raisons que les tiennes, je dois adapter, renoncer, transformer mon quotidien. J'essaie de voir tout ce que je gagne en qualité de vie, à devoir prévoir, réfléchir, anticiper.
    Renoncer, oui, mais toujours pour un autre choix, qui s'avèrera bénéfique, au final.
    Bon courage à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne pour ces conseils
      Je fais déjà ça... mais peut-être pas encore assez...J'ai la chance d'avoir un mari qui m’accompagne pour les courses et cela m'aide bcp.
      Pour le reste justement je dois veiller à ne pas trop restreindre mes activités extérieures, ce que j'ai tendance à faire ...-((

      Supprimer
  13. N'écoute pas, Coumarine, le mot est peut-être désuet mais terriblement explicite.
    Ça revient à dire "Oui ! J'ai perdu un œil et je vous emmerde ! "
    Les mots pas désuets ont depuis quelques années, une bonne trentaine quand même, une caractéristique gênante.
    Une tendance à l'euphémisation de la vie, à "cacher la merde au chat" comme disait ma grand'mère.
    mal-voyant, mal-entendant, ne rend pas la chose moins douloureuse à celui qui la subit, elle donne juste bonne conscience à celui qui en parle et a l'impression que ça n'insulte pas celui qui en souffre.
    L'imbécile, comme si celui qui a perdu un œil se sentait insulté par "borgne" et gratifié par "mal-voyant"...

    "Couillon" me sera toujours plus expressif que "mal comprenant"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui tu as raison bien sûr! et ce que tu deis sur les mots "adoucis" , c'est finement observé!
      N'empêche borgne, je ne pense pas que je l'utiliserai encore pour annoncer mon handicap!
      Déjà hier j'ai fait des progrès; j'avais un nouveau groupe pour un atelier d'écriture et alors qu'en général je ne dis rien concernant ma vue, hier pour la première fois j'ai osé annoncer la couleur
      Cela ne change rien à ma façon d'animer... mais je me suis sentie en paix avec ça!

      Supprimer
  14. au delà de la perte d'un demi champs de vue et de la vision stéréoscopique, il y a tant d'inconvénients et pourtant bien des gens s'en accommodent leur vie durant; a me rappelle le souvenir d'un cousin de papa qui reçut une bogue de châtaigne tout petit ou encore des risques dans une mauvaise chute, un coup de fourchette maudit ou la pratique du bricolage ou jardinage sans protections !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui Thierry le jardinage sans précaution a déjà causé de fameux ravages...
      Bonne soirée à toi

      Supprimer
  15. "Borgne" se dit aussi des endroits louches ou des personnes peu lucides, ce qui ne convient pas du tout dans ton cas ;-) Bon dimanche, Coumarine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui il n'y a rien à faire, ce mot n'est pas un beau mot...;-))
      merci Tania

      Supprimer
  16. Bonsoir Courmarine, il y a quelques années nous nous lisions, je suis Pénélope le blog Hautefort : les maux des 4 sœurs. Tu as changé d'hébergeur je ne te lisais donc plus...C'est ma sœur Dilou qui m'a envoyé ton lien, je suis ravie de lire à nouveau ton blog d'autant plus qu'en ce moment j'ai de sérieux problèmes d'yeux, 2 décollement de rétine en 6 mois, je viens de subir la semaine dernière une opération importante : décollement de rétine avec déchirures et vitrectomie. Ceci en toute urgence jeudi 9 janvier. Je suis actuellement au repos forcé, je n'ai pas du tout à ce jour retrouvé la vue de mon œil opéré, demain je consulte à Nantes dans une autre clinique spécialisée pour les yeux. J'espère retrouvé ma vue antérieure mais ma rétine semble bien endommagée, j'ai un peu peur.... Je vais remonter dans tes archives pour voir ce qui t'ai arrivé, je suis désolée pour toi, ton problème de cécité d'un œil semble définitif d'après ce que je lis sur ton dernier post, j'espère que non, il y a de gros progrès en ce moment et des découvertes étonnantes avec les nouvelles technologies qui émergent, les puces, et bien d'autres choses. A bientôt Courmarine,.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Pénélope
      Oui je me souviens bien de toi! De Dilou aussi
      Je suis désolée d’apprendre tes problèmes d'yeux. Ce n'est pas simple un décollement de rétine, mais si tu es en de bonnes mains, cela peut s'arranger avec de la patience: ton opération est encore trop récente
      Néanmoins je comprends ta peur, oh! oui!
      Et je souhaite de tout coeur que tout aille bien pour toi
      Quant à moi, j'ai perdu la vue de l'oeil suite à une artérite temporale (maladie de horton). C'est irréversible, le nerf optique est mort et bien mort
      J'ai donc à m'habituer à la vue monoculaire, ce qui n'est pas simple: mon cerveau rechigne...
      Mais on s'habitue à tout paraît-il

      Espérons!
      Merci pour ton passage... as-u encore un blog?

      Supprimer
  17. Eh oui, les autres ont envie qu'on leur dise qu'on va bien...ils ont envie aussi de dire quelque chose qui fasse plaisir et ils pensent qu'en nous disant que l'on a bonne mine, cela nous rassénèrera...Ce n'est pas avec tout le monde que l'on peut être tout à fait sincère...
    On s'habitue sans doute mais je comprends que cela soit difficile et tu as le droit de le dire même si cela dérange ou surprend
    Bonne soirée Coumarine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comme je l'ai dit plus haut, j'ai provoqué quelque peu par ce billet
      Et ça m'a fait du bien!
      Bonne soirée à toi gazou!

      Supprimer
  18. Oui Courmarine Les-maux-des-4-soeurs sur hautetfort existe toujours, pas souvent mis à jour ces derniers mois mais je viens d'y publier une note hier. Je ne m'attarde pas car je pars consulter à Nantes....Bonne journée, à très bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serai heureuse d'avoir de tes nouvelles
      (suis allée lire le billet sur ton blog! Courage!)

      Supprimer
  19. Bonjour Coumarine, me revoilà chez toi, via le blog de mr le goût que j'ai pris aussi l'habitude de lire avec plaisir. Cet homme remplace les cachetons, genre anti-dépresseur. J'ai été contente de revoir ton pseudo, me rappelant comme j'ai toujours aimé te lire, mais, si on ne se met pas en lien, et ben, on se revoit au hasard d'autres blogs.
    Pour ce qui concerne la vue, nous sommes en plein dedans avec ma belle-mère..Elle perd la vue de ses 2 yeux..Ses enfants ne savent plus que faire pour lui apporter un peu de confort, car, elle est d'un caractère très difficile, bon d'accord, sa polyiathrite est aussi pour beaucoup à son fichu caractère ..Mais, ne plus pouvoir lire, ça, elle ne peut pas l'encaisser et ce sont ses enfants qui trinquent, je lui commande sur internet des larges visions.
    Nous avions aussi à une époque un copain-comptable, qui a aussi perdu un oeïl quand il était jeune.Si mon mari ne me l'avait pas dit, je n'y aurai vu que du feu, il a un oeïl de verre.
    Vrai que le mot borgne, ça fait moins "joli" que "mal voyant", comme à une époque où l'on disait "il est mort d'une longue maladie"..comme si on voulait ne pas saborder le moral des français.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Juliette
      Je suis très attentive à cela: que ma santé et ma vue déficientes ne me plongent dans une humeur triste ou agressive
      Ce n'est drôle, ni pour l'entourage, ni pour soi!
      Merci de ton passage ici!

      Supprimer
  20. Je ne peux me mettre à ta place mais je comprends bien ce que tu veux dire, certains mots sont de la dynamite pour celui qui les reçoit.

    RépondreSupprimer
  21. J'ai lu ton billet mais n'ai pas eu le courage d'y répondre de suite...car peut-être trop touchée (quelqu'un de très proche a en ce moment des sérieuses inquiètudes quant à sa vue...et je dois dire que ce sujet réveille mes angoisses...).

    Amitiés sincères...

    P-S : Sur le plan mythologique, sais-tu que ceux qui n'ont qu'un oeil sont parfois considérés comme plus " proches des dieux"...?
    (ils ont un oeil dans le visible...et un dans l'invisible...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir La licorne (avec qui je partage tant de lectures qui apportent la Vie!)

      Merci de t'être manifestée
      J'ai fait une expérience bizarre un jour
      Dans un moment de méditation, j'avais les deux yeux ouverts, mais j'ai occulté l’œil valide
      Et... j'ai eu l'impression bizarre que mon oeil aveugle pénétrait profondément à l'intérieur vers... l'invisible...Ce fut très étonnant
      Courage pour la personne proche... des inquiétudes au sujet des yeux sont difficiles à vivre... TRES!

      Supprimer

un petit mot à dire?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails