mercredi 27 juillet 2011

Billet pour ne rien dire, tant pis pour vous qui le lirez

il est des jours sans ouverture
des jours de pénombre, de silence, de solitude

pas envie de me tourner vers le soleil
d'ailleurs je peux pas, mon dos s'est bloqué dans un faux mouvement vers le moche, le découragement
Un mois que ça dure...

Alors j'ai écrit mon texte érotique à publier samedi matin, sous l'injonction d'Asphodèle (voir billet précédent)

15 mots commençant par D qui sont pas tous évidents à placer dans un texte érotique
(ex: diplomatique, daube, dalle oups ça convient pas vraiment pour contenter monsieur ou madame éros

Ça fait rien je l'ai écrit, ça m'a fait du bien... patience jusque samedi matin
si vous êtes sages, je le publie...;-))

46 commentaires:

  1. moi aussi je l'ai écrit !:-))
    pour ton billet, çà tombe bien, j'avais rien d'autre à faire que de te lire !:-))) bisous soigne toi bien ! ♥

    RépondreSupprimer
  2. Hihihi moi aussi (mais je sais pas encore si je le publie :D

    Diplomatique et érotique? Si si ça peut le faire ;)

    Bon courage pour ton dos Coum :) le temps est morose et maussade de partout si ça peut te consoler (dans les têtes aussi on dirait...)

    RépondreSupprimer
  3. je suis responsable du "daube" mais j'ai quand même réussi à écrire un sujet un peu érotique !:-)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour ! Mon texte, ça fait partie des choses que je devrais faire aujourd'hui, mais je suis atteinte d'une flemmingite aigue... à voir pour ce soir si ça va mieux.
    En tout cas, je te souhaite de bien vite te remettre !

    RépondreSupprimer
  5. @Ella!!!! c'est toi la daube?????
    pffffffffffff tu m'en as causé du souci!
    Parce que j'avais décidé de n'écrire que érotique pour ce jeu!
    pour une fois que je m'autorise à sortir de ma sagesse coumarinienne... ;-))

    @Julia... alors tu t'y es mise...suis super curieuse de lire le résultat
    Il faut le publier, on est d'accord???

    @Amailie, la femmigite aiguë ça dure qu'un jour: donc demain tu t'y mets!!!!...

    RépondreSupprimer
  6. pardon AMELIE (une lettre en trop ;-))

    RépondreSupprimer
  7. Quand le dos est calé, tourné vers le morose et qu'on en est réduit à ne plus trop savoir comment se mettre dans le fauteuil ou sur la chaise ... c'est le siège qu'il faut orienter vers le soleil!!! Si tu as besoin d'un coup de mains pour déplacer le trône ... Courage, le soleil se lève tous les jours ... un de ces quatre, il le fera bien une fois ou deux pour nous, non?

    RépondreSupprimer
  8. comment çà, c'est moi la daube? ;-)) Lol ! :-) je t'avoue que pour moi aussi, ce mot fait tâche avec le reste du texte, que veux tu, je suis une chi.... :-))

    RépondreSupprimer
  9. Grr maudit mal de dos qui gâche la vie de ma chère Coumarine...
    Moi aussi mon texte est écrit et prêt à être publié, mais je pars dans des contrées maléfiques où internet n'existe pas, et j'espère pouvoir me servir de mon smartphone...Sinon, je vais être en manque! En ce moment, avec ce temps morose, le blog est ma drogue (tiens, ça rime)
    Ma petite soeur Hutte des Bois s'est lancée elle aussi dans l'aventure. Je vais publier son lien dans peu de temps.
    Il fait gris et froid. c'était un commentaire pour ne rien dire.
    Bises
    Célestine

    RépondreSupprimer
  10. @Ella la daube... me demande comment tu auras introduis ce mots dans un texte...
    J'y suis arrivée difficilement!

    @fc...tiens oui, je ne pense pas assez à tourner le fauteuil vers le soleil, ce serai passible quand même...
    Honnêtement suis un peu morose, pas mon habitude
    alors j'accepte toutes les aides amicales
    Sauf que il y en a qui ont des problèmes bien plus gros que cette histoire de dos qui m'encombre... (et donc suis un peu gênée...)

    RépondreSupprimer
  11. nous sommes toujours sages, madame Coumarine ;-)
    alors à samedi?

    RépondreSupprimer
  12. @Célestine ma soeur jumelle... (ben oui!)
    Tu publiais ton comm qd je répondais... si c'est pas de la concordance ça?
    Alors dès que tu donnes le lien, je vais lire Hutte des bois (c'est un pseudo magnifique!)
    Et chez toi, si loin dans le sud, il fait aussi gris et morose??? ça alors on ne peut plus se fier à personne!
    Le blog une drogue....????
    rha lala...pas bien ça de se droguer!!!
    Curieuse de lire ton texte samedi!!!
    bises beaucoup célestine

    RépondreSupprimer
  13. @Adrienne...ahhhhhhhhhhhhh tant mieux si vous êtes sages (mais pas trop j'espère parce que mon texte... est zérotique!!!)comme ça je pourrai le publier
    Et toi Adrienne, tu t'es lancée dans l'aventure de cette consigne en D (avec le mot DAUBE je te signale lol)

    RépondreSupprimer
  14. Ha ouais... c'est Ella, la daube? T'es graaave! ça va mieux le dos Coum'...? ;)

    RépondreSupprimer
  15. @Julia... oui chuuuuuuut c'est Ella la daube, c'est vache hein d'avoir mis ce mot-là dans la consigne...
    Mais j'ai peiné aussi avec d'autres, comme ceux que j'ai cités...
    Non ça va pas mieux...fichu dos. mais je DECIDE de retrouver mon moral...
    mieux vaut ça...merci d'être là! et pardon j'ai pas bcp le moral pour laisser des commentaires pour e moment

    RépondreSupprimer
  16. Daube..pas facile à caser celui-là

    RépondreSupprimer
  17. M'en fous pour le E, je proposerais Erythème ! :p

    RépondreSupprimer
  18. bon courage pour le dos...
    il faut vite lui tourner le dos à ce mal...
    en attente et très impatiente de samedi matin... très bien d'entretenir le suspens et l'envie de nouvelle découverte de mots
    je vous envoie le soleil de Provence pour vous redonner du courage...

    RépondreSupprimer
  19. J'aime bien "dans un faux-mouvement vers le moche", paradoxalement, cela ne sonne pas douloureux. Mais je compatis à distance et te souhaite le meilleur osthéopathe du coin.
    Bon rétablissement
    Zénondelle

    RépondreSupprimer
  20. Qui va bien pouvoir dauber sans se mettre en morceaux mais j'aurais bien aimé avoir les mots clés pour faire une tentative?
    A dauber sans adouber on risque de faire le baudet, vert ou pas et ça va faire bouder.

    RépondreSupprimer
  21. @mab... dans une recette de cuisine, daube est impec, mais si peu si peu dans un texte érotique, j'ai essayé de contourner la difficulté!

    @Ella....nannnnnnnnnnnnnnnnnnnn pas érythème...mais comment veux-tu? Dans les trucs érotiques, on se TOUCHE, comment veux-tu avec un érythème?? au secours, elle est pas gentille cette Ella!!!

    @32octobre... alors toi aussi tu as du le placer ce joli mot tout plein gentil (ainsi que diplomatique....merci pour le soleil de Provence...on en a besoin!

    @zenondelle... j'attends avec impatience le retours de mon ostéopathe préféré!!!elle est en vacances tout le mois d'aout; courage, plus que quelques jours...
    merci pour ton passage

    RépondreSupprimer
  22. @ahhhhhhhh Thierry te voilà!
    Tu auras tous les mots samedi matin, et tu pourras tenter l'aventure
    Dis Thierry steplè avec moins de jeux de mots... aies pitié de mon dos!!!!!

    Je crois que c'est plus fort que toi, une façon très perso que tu as d'écrire.
    Alors simplement, veille à rester compréhensible!
    Tu y gagneras en épaisseur humaine
    Ecrire, c'est s'exprimer, pas simplement jouer
    Tu ne m'en veux pas?

    RépondreSupprimer
  23. Dans mon désespoir ordinaire j’avais du mal à appréhender tout le bien que m’avais procuré d’être dans ce monde. Je l’avais critiqué tant et tant avec force diatribe venant de la tripe et d’ailleurs et ce désamour de mes semblables semblait guidé par des blessures anciennes.

    Oh je n’avais pas eu besoin de consulter un druide ni de faire revenir le temps des pratiques païennes pour me rendre compte que je m’étais fait dévorer de l’intérieur et que dans ma déliquescence il y avait aussi l’éclat du désir de me faire mieux reconnaître et intégrer dans cette société.

    Comme un diamant noir fruit du désamour j’avais perturbé des lignes de force et l’ombre du démon flottait encore au dessus de moi. Jamais je n’avais eu de posture diplomatique et disait assez crument les choses aussi le déclin de notre civilisation m’apportait quelque réconfort.

    Je voyais bien les dalles de la cité se disloquer et les reliquats du divin partir en poussière avec les forces centrifuges du progrès et de l’individualisme conjugué, un dualisme pas abstrait du tout qui prenait en tenaille et taraudait au point de vous conduire à une danse presque macabre.

    Ces événements allaient ils nous conduire à l’éradication du genre humain, peu importe de quelle manière en daube ou en grillade, le fait est que nous courions à notre perte.

    RépondreSupprimer
  24. @Thierry, tu devrais proposer ton texte à Asphodèle (en la prévenant d'abord que tu participes... ton texte aura plus de chance d'être lu la-bas sur le post de la consigne en D (puisque tu n'as pas de blog)
    Ici il va être perdu très rapidement..
    Tu es une personne opiniâtre en tout cas...
    Je lirai tes mots avec plus d'attention cet aprèsm

    RépondreSupprimer
  25. #Thierry... je t'ai lu et tu es beaucoup plus près d'une écriture plus authentique! Tu t'es débrouillé pas si mal que ça!!!

    RépondreSupprimer
  26. ahh ! mais il y a un soleil chez toi ? Mais j'ai envie de me tourner vers lui mais il joue à cache-cache !

    RépondreSupprimer
  27. Coucou

    C'est vrai que je ne les ai pas trouvé faciles les mots en D. Pas vraiment en harmonie les uns avec les autres.

    Mais, le déclic a eu lieu et dès mardi matin c'était fait.
    Quand j'écris, c'est d'un seul jet. Je tricote un peu les mots dans ma tête.. .Et puis c'est parti. Et puis après je ne reviens plus sur le texte (sauf si je vois une faute d'orthographe flagrante).

    La daube.. pas facile à caser effectivement. Il a fallu faire des efforts.

    Samedi je ne serais pas disponible pour aller lire tout le monde. Je me rattraperai dimanche.

    Ps : torticolis depuis mardi... Et ce matin la cerise sur le gâteau : migraine !

    RépondreSupprimer
  28. La merveilleuse Perséphone mange une grenade, fausse compagnie à Pluton, et annonce les charmes du printemps.

    RépondreSupprimer
  29. @Lautreje...ben non il n'y a pas de soleil par ici, c'en est un peu déprimant!

    @Suzame...je suis curieuse de te lire
    J'aime bcp apprendre la façon dont chacun s'y prend pour écrire...
    Toi tu écris en premier jet...
    Moi je reviens sur mon texte le lendemain...
    Et je n'ai jamais d'idée préconçue au départ, je ne sais pas où je vais...
    (torticolis et migraine... oups tu n'es pas mieux lotie que moi là! prends soin de toi...

    @Jacques... suis allée relire l'histoire de Perséphone...mais je ne comprends pas trop pourquoi tu parles d'elle...
    Des choses doivent m'échapper...

    RépondreSupprimer
  30. Un texte érotique ?
    Tique et patte ou
    Pathétique ?

    RépondreSupprimer
  31. pour érythème, tu le fais imagé : " Ton erythème quotidien commence à me faciliter le transit intestinal" ! :-) Tout le monde a souffert avec ma daube? Lol !:-) Je savais que j'étais nulle en cuisine !:-))

    RépondreSupprimer
  32. @Andiamo...
    érotique, diplomatique, pathétique etc
    ça colle ;-))

    @Ella!! ohhhhhhhhhh comme c'est poétique et tellement beau que je redis tes mots ici:
    " Ton erythème quotidien commence à me faciliter le transit intestinal" !
    BRAVO pour cette trouvaille ;-)))

    RépondreSupprimer
  33. Un autre Jacques sévit donc sur ce blog. Bien plus cultivé que moi avec des références culturelles étonnantes. Il est certainement plus ancien que ce Jacques nouveau. L'autre Jacques va peut-être devoir changer de nom. Il n'aimerait pas.
    Désolé pour ton dos qui fait mal Coumarine. Désolé mais peut-être pas trop : les douleurs du corps comme l'insomnie sont de si bons stimulateurs de l'écrit.
    Bonne nuit et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  34. L'autre Jacques29 juillet 2011 à 08:47

    Rien que pour toi, j'oublierai mon nom et je resterai un petit troubadour qui vient discrètement chanter sous ta fenêtre.

    RépondreSupprimer
  35. Oui coum le travail d'écriture est bien fait d’opiniâtreté aussi , pour ma part je suis sans boussole autre que de trouver le chemin des étoiles et relier les mots pour en faire une constellation.
    Le premier jet est le bon, enfin avec des scories et un score pas toujours à la hauteur.

    RépondreSupprimer
  36. Continue donc à écrire pour ne rien dire, moi cela me va très bien en ce moment ! Tout comme me vont très bien ces jolis textes coquins qui apportent une légèreté si nécessaire !
    Biz et... belles écritures encore et encore !

    RépondreSupprimer
  37. Plus qu'une fois dormir avant de lire ton histoire en dé. J'espère que ton dos va mieux chère Coumarine et que le moral s'envole comme les gouttes de pluie qui nous ont quittées...
    delphine

    RépondreSupprimer
  38. Chouette de réussir à jouer avec les mots quand l'humeur est à l'orage.
    Bravo !

    RépondreSupprimer
  39. @Jacques... en effet un autre Jacques "sévit" sur mon blog... il n'est pas blogueur et je le connais "en vrai"! Depuis pas mal de temps!
    Il est en effet très cultivé, et parfois je ne comprends pas ses allusions à la mythologie (son dada!), sauf que je sais , parce qu'il m'apprécie, que c'est toujours positif!
    Il a écrit un autre commentaire sous le pseudo "l'autre Jacques". Je trouve que c'est une idée excellente, pour ne pas confondre les deux Jacques qui tous les deux sont des Jacques géniaux!
    Tu vois il n'y a cependant pas moyen de vous confondre: ton pseudo renvoie à ton blog, pas mon autre Jacques pour la bonne raison qu'il n'a pas de blog et vient ici par simple amitié pour moi
    Quant à mon mal de dos... il persiste et signe, zut alors!
    merci de t'en inquiéter (et tu vois? cette fois je te tutoie, que tu le veuilles ou non (oups pardon!)

    @L'autre Jacques... faut pas te faire silencieux hein! je pense que si tu signes comme ça, ça satisfera tout le monde, tu en penses quoi?

    @Thierry, je suis bien d'accord avec toi: le travail d'écriture, c'est un TRAVAIL qui demande de la persévérance. Il y a des jours où rien ne vient. Ça fait rien, le lendemain est un autre jour...

    @liaht... ça me rassure quand même que mes lecteurs habituels ne sont pas choqués de cette écriture un peu particulière, qui pourtant fait AUSSI partie de moi!

    @Delphine... blogger déconne semble-t-il pour ta signature...
    Tu auras la patience d'attendre demain? (Célestine aussi aura écrit...;-)) et bien d'autres d'ailleurs!

    @Berthoise... écrire m'aide toujours quand le corps rechigne. Tant mieux!

    RépondreSupprimer
  40. Et bien ! Je vois qu'Ella veut récidiver après nous avoir servi sa Daube ? ;)Ah ah et si je décidais d'une lettre au hasard, hein ? non je n'ai pas vraiment le temps de le faire, mais qui sait ? Ménage ton dos, le mien est en vrac depuis...longtemps et ce n'est pas top ! Mais on compose... :) C'est très bien les billets pour "rien" ! (mon texte ne me plaît pas :()

    RépondreSupprimer
  41. Tiens, ça fait une éternité que je n'ai plus participé à un atelier d'écriture...

    ... Bizzz, passe un excellent week-end...

    RépondreSupprimer
  42. @Asphodèle...oui en effet Ella veut récidiver! faut l'en empêcher!!!!!
    Je vais te dire, parfois c'est quand on n'est pas trop content de son texte qu'il plait le plus... parfois c'est l'inverse!
    C'est parfois bien aléatoire!

    @Turquoise... tu as participé à des ateliers d'écriture? En vrai? ou sur le Net?
    Bonne soirée à toi!

    RépondreSupprimer
  43. Hé Ho..? Ton texte en D??? Ben non c'est pas juste j'ai été sage pourtant! ;)

    RépondreSupprimer
  44. et le texte en D... vous nous faites languir....

    RépondreSupprimer
  45. voilà qui est fait... j'ai dû faire une fausse manoeuvre, c'était programmé pour 7h ce matin!

    RépondreSupprimer
  46. J'espère que ton dos a enfin bien voulu se tourner vers le bien...

    A la lecture de ce billet, je comprends mieux pourquoi ton texte avec les "d" s'était tourné sur "hot" !
    Sur le thème "érotique", c'était une punition ?

    RépondreSupprimer

un petit mot à dire?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails