mercredi 17 mai 2017

greffe de peau

non, non, n'insistez pas, je ne vous montrerai pas de photo!
bien sûr vous comprendriez mieux ;-)
mais les rares à qui j'ai montré une photo de ma plaie, me disent tous: eh bien! tu ne t'es pas ratée!

Hier je suis allée la montrer à la chirurgienne qui m'a opérée
Il y a un mois déjà!
Pas d'infection (ben oui! avec tous les antibio que j'ai ingurgités jusqu'à il y a peu!) elle est contente de ma plaie!
Elle n'aurait pas eu intérêt à dire autre chose ;-)

Mais, mais, mais
Cette plaie (énorme, vous l'ai-je dit?) de 13cm sur 17cm, mettra un temps fou à se résorber!
Un temps fou...
C'est combien de temps, ça, un temps fou?
Environ 8 mois!
Ouais... un temps fou, le temps d'un été et plus encore

Donc madame la chirurgienne a parlé d'une greffe de peau, de belle peau saine prélevée sur ma cuisse
Aie ouille, il parait que c'est douloureux, m'en fous j'en ai connu d'autres!

5 jours d'hospitalisation, le pied surélevé, surtout pas bouger d'un mill, pour pas faire "craquer" la nouvelle peau

Cela sera programmé dans les jours qui viennent... patience

Bon si la greffe "prend" cela donnera un fameux plus à cette foutue plaie
Mais si elle ne prend pas (c'est évidemment possible!) alors ce sera un coup pour rien!
(rester positive à tout prix!!)

J'attends la planification de l'opération (zut, une nouvelle anesthésie complète)
Et Il faudra que tous vos doigts se croisent





dimanche 14 mai 2017

non le pourquoi, mais le comment

J'aimerais changer de sujet, à savoir laisser derrière moi la plaie, les médicaments, handicap qui m'empêche de marcher, les médecins et tout le reste

Retrouver une vie normale , une écriture normale, faite de petits riens, ou de pensées plus profondes!

Bien sûr ma santé m'occupe à plein temps encore: la douleur toujours présente, les pansements quotidiens, la marche difficile,

Le ménage et tout ça...impossible! Ce n'est pas que cela me manque, mais après un mois ça commence à bien faire!

J'ai beaucoup réfléchi sur le "pourquoi" de mes problèmes de santé (qui m’empêchent de VOIR correctement, qui m'empêchent de MARCHER correctement). Cela fait son chemin...
Et en même temps, j'ai réfléchi au "comment" il me faut affronter tout ça...
Et... j'ai trouvé: minute après minute j'affronte dans la meilleure humeur possible, le quotidien difficile, l'accueil des enfants et les amis qui viennent aux nouvelles (j'ai cette chance d'être entourée)

Je tente de m'accepter comme je suis,fameusement vieillie, en décidant d'une échéance pour récupérer au maximum la force de mes muscles: fin juillet tout ça ne sera plus qu'un souvenir

Je me le promets!

mardi 9 mai 2017

médecine à deux vitesses

Les médecins se suivent et ne se ressemblent pas...
Celle que j'ai vue aujourd'hui, ne m'a pas accordé un seul regard!
Elle s'est plongée dans l'écran de son PC, et a bougé frénétiquement les doigts sur son clavier
J'ai tenté de lui poser deux ou trois questions dont je souhaitais avoir la réponse: peine perdue, elle m'a ignorée, peut-être est-elle sourde?

Elle s'est levée, me coupant la parole et m'a congédiée m'a quittée en déclarant victorieusement que mon dossier était bien "finalisé" et que le prochain contrôle aurait lieu dans..... au fait, quand? je ne l'ai pas écoutée, et  je suis restée avec mes deux questions bêtes (mais importantes pour moi) auxquelles elle n'a pas daigné répondre.
Je suis repartie de son cabinet frustrée et déçue

Hier autre médecin et tout autre comportement...
1. elle m'a demandé comment j'allais
2. elle m'a écoutée avec attention
3.elle a pris quelques notes
3. on a dialogué à égalité, cherché ensemble le meilleur traitement compte tenu de mes paramètres
4. elle a VRAIMENT répondu à mes questions

Le rapport de notre échange elle le fera plus tard et elle me l'enverra...

Je l'ai quittée apaisée et me sentant dans de bonnes mains







samedi 6 mai 2017

dans le jardin, les paquerettes

deux jours très difficiles: la douleur omniprésente malgré les antidouleurs, mes visites quotidiennes en clinique  pour contrôler soit la maladie de Horton, soit mon coeur qui palpite, soit "l'héroïne" de ces jours, la plaie ouverte à la jambe

Qui suis-je encore, plongée dans cet engrenage infernal?
Je ne bouge pas, prisonnière d'une maison capharnaüm... (oui le mari est bordélique et ne veut rien jeter, rien donner, s'énerve quand je lui en parle, et moi pour le moment je suis incapable de prendre à ce niveau la moindre décision) Il est super gentil, fait les courses et bien d'autres choses, mais ce point là nous sépare... de plus en plus

Comment  retrouver mon envie de vivre? Quand elle se cache pour le moment derrière des sentiments  bien moroses (et plus que cela!)

heureusement que dans mon jardin, il y a des paquerettes qui frémissent dans le soleil...




mercredi 3 mai 2017

Tout coule, tout roule

Plus que dix jours d'antibiotiques : OUF
car me font mal à l'estomac,...
et donc je suis plutôt de mauvaise humeur
et donc je ne suis pas contente de la façon dont je gère mon problème de santé
et donc (par moments)je suis découragée,
et donc je décide de faire un gros effort pour sortir de ce marasme
et donc je vis à fond dans le moment présent

Par exemple, je décide de relire la thèse de fin d'études d'une de mes filles: ça sera bien ça pour me distraire de la douleur; ça tombe bien, j'en ai pour dix jours de relecture

Je lis mes poètes préférés, excellent pour mon moral ça, je vogue de ligne en ligne

J'écris aussi, j'ai décidé de reprendre l'écriture sur mon blog
L'ordi me fatigue hélas...mais je sais que dans quleques jours cela ira mieux

D'ailleurs, je quitte ma tribune (de vieux)  pour empoigner ma béquille de presque vieux
Je fais quelques pas, provoquant l'admiration de mon fils qui est venu déjeuner!
Bref tout va, tout roule

PS: je garde mes forces vives pour écrire
Cela veut dire que je ne vous réponds pas 
mais sachez que je vous lis et que tous vos commentaires me font du bien
Simplement savoir que vous ne m'oubliez pas 

lundi 1 mai 2017

comme un prélude

Journée ponctuée par la prise régulière d'antidouleurs, de réflexions tantôt amères, tantôt plus sereines. j'ai à puiser au plus profond de mon courage la force de tenir!
Et je tiens... heure par heure
Evidemment ça tourne là, dans ma tête, dans l'optique de comprendre ce qui se passe et pourquoi: aucune réponse sinon l'intense douleur de ces chairs à vif, de mon corps en compote

Aujourd'hui nous deviens fêter l'anniversaire de mariage d'amis très chers. Mon mari y est allé seul. Une de mes filles est venue un moment me tenir compagnie
C'est le début d’une longue liste de renoncements, et c'est dur les renoncements

Et voilà que je tombe sur ces mots de Guillevic:

Chaque instant 
ouvre un prélude

Je veux y croire...comme le prélude de Bach, le plus connu qui mouille à chaque fois mes yeux

samedi 29 avril 2017

une très très jolie blessure...

Voila!
retour de la clinique, après presque 15 jours d'hospitalisation!
Car coup violent au tibia de la jambe droite, qui a gonflé sous l'effet du sang accumulé en hématome. Douleur énorme... je vous fais pas un dessin
Arrivée aux urgences. radio (ouf pas de fracture!)
mais les dégâts sont conséquents...
Opération. Un trou de 15 cm sur 8: très joli!!
Je vous montrerais bien une photo... mais je veux vous épargner!!

je fais quelques pas avec un déambulateur (une tribune) en  serrant les dents (aie ouille)
j'en ai pour deux mois si tout pas bien.

Je vais vous dire, j'en ai un peu marre: il y a eu la maladie de Horton il y a 5 ans qui me laisse une peau fortement  cortisonée, un oeil aveugle, uns santé déficiente
- un infarctus il y a cinq mois, avec pose d'un stent et l'immense fatigue qui va avec
- et maintenant CA
Comment fait-on pour accepter avec courage toute cette douleur, tant physique, que morale?

Je suis au bout du rouleau,moral au plus bas

Bon je me connais je rebondirai, mais laissez moi râler...


je ne suis pas comme ces blogueurs qui sont capables de raconter ce genre d’aventure en faisant rire leurs lecteurs... incapable
Je vais vous dire: j'aimerais bien, mais honnêtement je souffre trop, les antidouleurs ne font plus d'effet au bout de deux heures 

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails