mardi 17 février 2015

l'étape de la revalidation

alors voilà!
il y a une bonne nouvelle, une nouvelle qui agrandit notre coeur et notre espérance
Le malade a semble-t-il fini sa descente, son corps ne se dégradera pas plus!

Cela veut dire qu'il va demain changer d'étage, quitter la neurologie pour rejoindre la médecine physique; demain il va monter au 7ème étage!
L'étage de la revalidation!
Il rejoint l'étage du courage, de la persévérance, des exercices douloureux encore et encore
Là on l'on grince des dents, où l'on mord sur ses lèvres, où l'on va au delà de ses possibilités. Parce que il n'y a pas le choix, c'est comme ça.

Là, il retrouvera sa mobilité, sa sensibilité. Comme un enfant, il réapprendra à marcher, à manger,à faire tous les gestes de la vie ordinaire
Là il pourra réapprendra à vivre. Nous avions oublié comme c'est simple de vivre, comme c'est simple d'appuyer sur un bouton, de se déplacer d'un cm pour fuir les plis malvenus du drap
Cela prendra du temps, beaucoup de temps, je ne sais pas combien de temps cela prendra...
mais il est au seuil d'un nouveau voyage, un voyage qui me remplit d'espoir
Alors il ne regardera pas le haut inaccessible de cette montagne, il fera chaque jour l'humble petit pas quotidien

Je sais qu'il y aura des hauts et des bas, mais toute la famille s'arme de courage pour l'accompagner sur cette route rocailleuse: on a cette chance de se serrer les coudes: on la savoure dans l'affection qui nous lie

Ce billet est juste pour donner des nouvelles à ceux qui me suivent
Je ne répondrai pas à vos commentaires, pardonnez-moi
Pourtant ils me sont précieux, ils rechargent mes batteries, me donnent de la force pour lutter contre mes propres problèmes de santé

Ce soir, je suis presque heureuse, j'entrevois la fin de ce tunnel dans lequel j'ai été entraînée malgré moi et où je tourbillonne dans un vent violent sans pouvoir reprendre souffle






28 commentaires:

  1. Quelle bonne nouvelle !
    Beaucoup d'inconnues encore, mais avec votre courage, votre soutien à tous, ton mari fera tout ce qu'il peut pour sa rééducation.
    Je t'embrasse, Nicole. Très fort.

    RépondreSupprimer
  2. Heureux de lire tes bonnes nouvelles; il y a l'espoir et le bout du tunnel...Il faudra de la patience et du courage...Je vous souhaite tout cela!!

    RépondreSupprimer
  3. c'est une excellente nouvelle!
    en être "presque heureuse", ce n'est pas assez, il me semble ;-)
    bon courage pour la suite!

    RépondreSupprimer
  4. comme c'est bon d'entrevoir le mieux, à tout petit pas, remonter la pente, entouré des siens, sentir la vie .....

    RépondreSupprimer
  5. Même si l'on sait que la pente sera dure à remonter, c'est déjà bien de savoir qu'on a commencé à quitter le fond. Courage ma belle !

    RépondreSupprimer
  6. ah mais c'est une belle nouvelle! plein de bises et d'encouragements

    RépondreSupprimer
  7. "Ce soir, je suis presque heureuse..."
    C'est bien là la preuve que le bonheur ne dépend pas des situations, mais bien plus du fait que les rayons de l'espoir brillent ou pas ! Une situation idéale n'est pas nécessairement un gage de bonheur et l'inverse un gage de désespoir. kéa

    RépondreSupprimer
  8. Bon courage, de tout cœur Coumarine!

    RépondreSupprimer
  9. Des nouvelles pleines d'espoir.
    et l'espoir quand il nous habite est un aide si précieuse.
    Maty

    RépondreSupprimer
  10. Ah soulagement (pas de saisissement) que je suis content de la stabilisation de l'état de ton époux, tu as franchi une étape. Ça ne peut que s'améliorer, à une vitesse que sera ce qu'elle sera.

    RépondreSupprimer
  11. Ah comme je suis heureuse pour vous 2 et pour toute la famille, merveilleuse nouvelle.

    RépondreSupprimer
  12. Que les bonnes nouvelles continuent de scintiller et de te redonner du bonheur.

    RépondreSupprimer
  13. Cette étape de "revalidation" (c'est très belge cette expression !…) Comprend beaucoup d'aspects toniques.
    "souffrir" en éducation n'a rien à voir avec souffrir dans une phase aiguë de maladie. Et je sais largement de quoi je parle…
    C'est un peu comme la souffrance du sportif en compétition…
    Et comme ton mari aime ce genre de challenge...
    Ça va l'faire!…

    Mais bon courage à lui quand même!…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. * en rééducation, pas en éducation !!

      Supprimer
  14. ce n'est pas un chemin parsemé de roses qui l'attend, qui nous attend. Mon mari souffre énormément depuis depuis un mois et les anti douleurs de plus en plus forts n'y font rien!
    A présent il entame sa phase de rééducation, qui elle aussi, au début du moins s'avère bien douloureuse!
    Mais au moins, on sait qu'on va vers un mieux, ça fait beaucoup!

    RépondreSupprimer
  15. Lui aussi va s'en sortir comme le mien s'en est sorti !
    Avec courage et une volonté de fer, il y arrivera, sois-en certaine !
    Bizz Amanda

    RépondreSupprimer
  16. Bon courage à vous deux


    Odile

    RépondreSupprimer
  17. Je me joins a tous vos amis pour cette bonne nouvelle.
    Courage a vous deux et n'oubliez pas...
    Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort de ce brave Nietche. Claire de Nice

    RépondreSupprimer
  18. Contente d'apprendre cette nouvelle étape !

    RépondreSupprimer
  19. J'aime que ton billet commence par "il y a une bonne nouvelle"...Et l'arc en ciel réjouit le coeur.
    Courage et pensées douces.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  20. Heureuse d'apprendre que vous allez vers des jours meilleurs, même si le chemin est difficile. Le ciel est bleu au bout...

    RépondreSupprimer
  21. Je m'étais absentée quelques jours, et je viens prendre des nouvelles de ton mari, de toi, et cela me fait plaisir de lire que la situation évolue pour le mieux, j'en suis vraiment heureuse, Coumarine. Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
  22. "Parce que il n'y a pas le choix, c'est comme ça."

    L'essentiel de ta note est là...

    RépondreSupprimer
  23. Ben tu vois, Coum, quand le 4 février je te disais qu'il allait falloir mettre la tête dans le guidon, je n'imaginais pas quand même que la situation basculerait si vite. Et c'est une foutue sacrée bonne nouvelle !
    Alors bon courage à tous les deux ! Si comme le dit AlainX, Monsieur Coumarin aime les challenges, bin... Y'apuka !

    :o))

    RépondreSupprimer
  24. Heureuse pour vous tous... Bon courage... L'arc en ciel nous montre les couleurs de l'espoir ... Bises

    RépondreSupprimer
  25. Il lui faudra encore puiser au fond de lui même la force de cette renaissance , avec les périodes de découragement et d'optimisme
    Coumarine , ce blog est ta maison , tu y trouves de la chaleur et du réconfort , je comprends bien que tu ne puisses pas répondre à chacun
    écris ici tout ce qui te tiens à coeur , sans te poser de questions , ce que vous traversez est une grande marée , protège toi des toxiques si en croise , et garde toujours cette flamme de confiance en la vie et en la médecine
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  26. De bonnes nouvelles. L'espoir est là ! La vie va changer à nouveau .

    RépondreSupprimer
  27. Voilà une bonne nouvelle. Bon courage.

    RépondreSupprimer

un petit mot à dire?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails