mardi 27 janvier 2015

Messieurs Guillain et Barré

Il s'appelle le syndrome Guillain-Barré
C'est un beau nom  pour un sale petit virus qui déclenche cette maladie auto immune. Pas belle du tout cette maladie, du genre à vous affaiblir toute force musculaire, du genre à vous clouer sur le lit, à vous empêcher de porter les mains à la bouche, de lever les bras!
Elle dure longtemps cette maladie, non non pas quinze jours... un peu plus, disons quatre mois dans le meilleur des cas, six est plus réaliste
Il faudra une kiné sévère et douloureuse pour tenter de récupérer chaque cm d'autonomie

Imaginez que G.B  se soit attaqué à un homme toujours super actif, incapable de rester une minute tranquille, qui rend service à tous... qui en fait plus qu'il ne faut

Cet homme est mon mari, un roc sur lequel je me suis toujours appuyée... particulièrement ces derniers temps
Fracassé sans force sur un lit d'hôpital... je vous jure que ça fait mal à voir

La vie est parfois bien difficile, nous voilà tous les deux à devoir combattre une maladie rare et auto immune!

Voilà la raison de mon silence..
A bientôt


PS heureusement nos cinq enfants sont attentifs, aimants, tendres...
Nous nous serrons ensemble face au vent de l'adversité
Nous gardons confiance!. Lui est un battant
On sait qu'il passera des moments difficiles, nous aussi...
Mais nous savons déjà que nous vaincrons




36 commentaires:

  1. Un de nos amis a eu ça.
    Il était chiant avant.
    Il était aussi chiant après...
    Mais vivant et entier, alors...
    Je ne peux que te souhaiter de la patience.
    Enormément de patience.
    (et à lui aussi, parce qu'apparemment c'est difficile à supporter)
    Bises et courage.
    Le Goût & Heure-Bleue

    RépondreSupprimer
  2. Je suis désolée d'apprendre cette mauvaise nouvelle. Alors que tu as tellement besoin de son soutien, le voilà à son tour qui trébuche et nécessite de l'aide, physique et morale, de la compréhension, de la patience. Mon beau-frère a eu Guillain Barré. C'est dur et long, mais on en sort, lentement, jour après jour. Courage à tous les deux ! Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  3. Courage donc pour vous deux.... avec toujours l'espoir en partage !

    RépondreSupprimer
  4. Voici donc la raison de ton silence, Coumarine. Je ne peux hélas faire grand chose pour t'aider, mais je t'envoie toute mon amitié sincère et mon soutien. Oui, je sais que vous vaincrez. Courage à vous deux. Je t'embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
  5. Une de mes nièces est restée paralysée pendant quelques temps, je ne me souviens plus exactement combien... c'est arrivé subitement, elle montait l'escalier dans son lycée. Maintenant elle va bien.
    Toutes mes pensées amicales et de courage vont vers toi, vers vous. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  6. je pense énormement à toi , à vous deux bises

    RépondreSupprimer
  7. Oh! Coumarine! je compatis!
    je lis ci-dessus qu'on s'en remet, ouf...
    bon courage à vous deux
    bises

    RépondreSupprimer
  8. Plein de courage à vous deux et bon rétablissement à ton mari ! Et si je peux t'aider, n'hésite pas !

    RépondreSupprimer
  9. on aurait pu croire que tu avais ton comptant d'ennuis de santé... je suis de tout coeur avec toi !

    RépondreSupprimer
  10. Décidément ... bon courage à tous les deux !
    Le soutien de vos enfants doivent énormément vous aider.

    RépondreSupprimer
  11. Douces pensées, toi et ta famille restez dans mon cœur.
    Vous allez y arriver tous ensemble.

    RépondreSupprimer
  12. Oh, Nicole !
    Je ne connais pas cette maladie mais je souhaite, j'espère que ton époux sera rapidement rétabli.
    Des pensées fortes vers toi qui a traversé et traverses encore de graves turbulences.

    Je t'embrasse. Tiens bon !

    RépondreSupprimer
  13. Oh quelle mauvaise nouvelle ! Je suis sincèrement désolée pour lui et pour toi, je suis allée lire de quoi il s'agissait, les mois à venir ne vont pas être drôles.
    Mais la guérison viendra.
    Je vous souhaite plein de courage à tous les deux.

    RépondreSupprimer
  14. Je ne connaissais pas non plus cette maladie...Je ne sais que te dire à part que je compatis et pense bien fort à toi et à lui...Heureusement, vous êtes unis avec votre famille.
    Bises et bien sûr, bien des souhaits de rétablissement, courage et tout le reste.

    RépondreSupprimer
  15. Juste un mot ici pour manifester ici ma présence.
    On a déjà échangé « en privé » sur cette épreuve. J'aime à dire ici combien j'admire la force intérieure qui t'habite et t'est donnée en ces jours. Elle m'impressionne car elle est le fruit de tout ton cheminement personnel de ces dernières années, dont je fus et demeure témoin.
    Coumarine est une petite grande dame....
    Avec toi, tu le sais.

    RépondreSupprimer
  16. Mon frère a eu ça, ça lui a effectivement duré plusieurs mois. Maintenant, c'est OK, il passe sa vie en aller-retours entre chez lui et Salers.
    Courage chère Coumarine.

    RépondreSupprimer
  17. Ah, lorsque on se souhaite ''une bonne santé'' on imagine très peu des conséquences d'une mauvaise santé, voire moins bonne santé... la santé, un trésor !

    Bleck


    RépondreSupprimer
  18. Que dire quand de telles tempêtes traversent nos vies! S'accrocher à la petite lampe allumée qui brille constamment en nous est la plus grande aide que l'on peut avoir pour traverser toute cette souffrance physique, psychologique...
    J'ai lu que cette maladie se guérit il y a au moins un espoir réel. Si j'avais une baguette magique j'apaiserais cette tempête mais je ne peux que vous dire bon courage! Maty

    RépondreSupprimer
  19. Bon courage à tous les deux. Nous sommes avec vous. D et Charlotte

    RépondreSupprimer
  20. Courage a toute la famille! Bises de Louvain x Peter, Claida et Clara

    RépondreSupprimer
  21. Décidément, vous n'êtes pas épargnés, je voudrais vous manifester, à ton mari et à toi, toute ma sympathie. Quand tu parles de ton "roc", c'est aussi le mot que j'emploierais pour mon mari et je comprends combien il est difficile de le voir amoindri et souffrir ....Courage à lui, quelques mois de patience, et ménage toi aussi. pensées affectueuses.

    RépondreSupprimer
  22. Je vous souhaite bon courage bien sûr, que dire d'autre? Vous êtes deux, et avec le soutien de vos enfants, vous pourrez faire face, ensemble . Nul doute que cela renforcera vos liens.

    RépondreSupprimer
  23. Chère Coumarine je me met à ta place. Difficile pour moi d,imaginer perdre l,appui de mon conjoint étant donné ce que moi-même je traverse, alors en ce qui te concerne c,est encore pire. Heureusement il y a tes enfants. Ton mari a t il reçu un vaccin dernièrement ? J,ai lu que cela peut parfois en être la cause. Quoi au, il en soit je vous souhaite beaucoup de courage. La vie est incroyablement tenace dans sa fragilité. Paradoxale ! kéa

    RépondreSupprimer
  24. Comme déjà dit, tu peux compter sur moi ! Courage !
    Amanda et Monsieur Amanda aussi !

    RépondreSupprimer
  25. Je passe de temps en temps ici, hélas là j'apprends cette mauvaise nouvelle. La santé, quelle richesse quand on l'a ! plein de pensées pour toi et ton mari .....

    RépondreSupprimer
  26. bonjour est ce que tu vas bien? je pense affectueusement à vous

    RépondreSupprimer
  27. merci à vous pour vos petits mots d'amitié. Le savez-vous combien cela fait du bien?
    Je donnerai des nouvelles de cette drôle d'aventure, ce soir je l'espère!

    RépondreSupprimer
  28. Chère Coumarine,
    je te suis de loin depuis longtemps et je suis désolée de lire ces graves nouvelles. Je veux faire bien attention de ne pas être de ces gens qui ont pu te blesser dans ta vie de foi, mais j'éprouve le besoin de te dire, du fond du coeur, que tu n'es pas seule. Jamais. Je prie pour vous, avec beaucoup d'affection.

    RépondreSupprimer
  29. Que j'ai mal en te lisant
    Je suis triste pour vous
    Je vous souhaite du courage, le soutien et l'amour de vos proches pour traverser cette nouvelle et difficile épreuve.
    Je t'envoie mes pensées et mon soutien bloggesque.
    Je te serre fort contre mon cœur.

    RépondreSupprimer
  30. Merci de ta franchise, nous sommes fragiles et un rien, ou ben plus peut tout dérégler, tout casser et nous reléguer avec notamment des conséquences psychologiques dans les séquences qui suivent.
    Je vous souhaite beaucoup de courage, étant en kiné depuis plus d'un an , j'ai une petite idée de la ténacité dont il faut faire preuve pour récupérer ses facultés.

    RépondreSupprimer
  31. Oh Coum.... de tout coeur je suis avec toi ....Courage et tendtes bises

    RépondreSupprimer
  32. Je passe et repasse ici, sans trop savoir quoi dire. Je te souhaite force et courage.

    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  33. bonjour courmarine, moi aussi je passe voir ton blog, tu m'a habitué à des réflexions tellement vraies, riches, et toujours pertinentes, je te souhaite beaucoup de courage pour affronter cette épreuve de la vie, mais je ne doute pas que tu l'as surmonteras avec brio.
    Amitiés, Hal

    RépondreSupprimer
  34. Chère coumarine comme tous je suis navrée de ce qui vous frappe... comme si votre propre handicap n'était pas suffisant. Je sais votre courage mais je sais aussi combien l'accumulation de malheur décourage.
    restez forte coumarine . Tout mes voeux pour le rétablissement de votre compagnon.cordialement

    RépondreSupprimer

un petit mot à dire?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails