samedi 15 février 2014

Tant de soupes à la langue de bois

Tant de décisions imbéciles
tant d'articles mensongers
tant de silences lâches
tant de jours sans soleil
et de nuits sans sommeil

tant de mayonnaise sur les frites
et de soupes à la langue de bois

et ouf...
une étoile
toute petite toute maigrelette
une qui ne croit pas vraiment
qu'elle est une étoile

C'est toujours comme ça!
il faut tourner sa vie
pour la déchiffrer en hésitant
travail sérieux que l'on peut faire
en souriant
envers, endroit

parfois c'est bien mieux l'envers




30 commentaires:

  1. avec le printemps refleuriront les femmes aux terrasses des Brasseries et les frites au blanc de boeuf (il n'y a qu'en Belgique qu'on les trouve...).
    Cette dégustation est un temps méditatif incomparable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahhhhhh les feeeemmes aux terrasses de brasseries!
      Et les beaux mecs, on les trouve où?
      Méditons, méditons...
      ;-))

      Supprimer
  2. Elle est jolie ton étoile de frites avec un coeur en mayo...
    Sinon, plus sérieusement j'aime beaucoup ton texte qui dit beaucoup de choses importantes en peu de mots. Ce qui est bien agréable en ces temps où tant de gens parlent pour ne rien dire...
    Je veux bien être une de tes toutes petites étoiles de rien du tout.Je t'embrasse fort.

    @Alain MMMM quel régal de sentir le soleil caresser sa peau à une terrasse de printemps! Un super anti-dépresseur naturel!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je savais que la petite étoile te plairait...!!!
      (tu vois en écrivant ce texte,je pense à plein de choses que je préfère ne pas expliciter en texte long...
      Alors ce genre de raccourci qui suggère les choses sans les dire... laissant chacun deviner ce qu'il lui plait... j'adore!

      Supprimer
  3. oulala trop c'est trop :-)
    trop de mensonges, de lâcheté et de mayonnaise sur les frites :-)
    oui, essayons de garder le sourire...
    bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ça Adrienne
      je disais "tant" etc
      toi tu dis "trop" etc
      Je crois que tu as raison; il y a TROP de mayonnaise sur les frites...
      bises


      Supprimer
  4. "et ouf...
    une étoile
    toute petite toute maigrelette
    une qui ne croit pas vraiment
    qu'elle est une étoile"
    J'adore...
    la mayonnaise :ça prend ou ça ne prend pas...
    On me disait quand j'étais jeune qu'une mayonnaise ne prenait pas quand on ( donc moi) avait ses règles!
    Encore une connerie de plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah Charlotte... j'aime que tu aimes;-))
      (on me disait ça aussi....!
      comique!)

      Supprimer
  5. Petites étoiles bienfaisantes,
    apporteuses de lumière.
    Elles sont parfois tellement petites
    qu'on passerait à côté sans les voir.
    Ouvrons l'oeil !

    Très beau dimanche, chère Coumarine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour les voir, ces petites étoiles si maigrelettes, faut affûter son oeil!
      Boln dimanche à toi aussi Naline

      Supprimer
  6. C'est vrai que tout évolue, avant on avait la pêche, maintenant on a la frite. On est cuits !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu préfères quoi Walrus... avoir le pêche ou la frite...??

      Supprimer
    2. Oh, rien ne m'arrête, j'ai même connu l'époque où l'on associait les pêches au thon et les frites. Quel estomac quand même !

      Supprimer
  7. Paroles....Paroles...... Qui s'envolent.....Il n'y a que les actes qui comptent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui Daniel, ACTER c'est le plus important!

      Supprimer
  8. J'espère qu'il n'y a pas de diététicien dans la salle, mais j'avoue que j'aime beaucoup la mayonnaise avec les frites.
    Et aussi les mots écrits entre les lignes. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. confidence pour confidence: moi aussi Pastelle, j'aime les frites avec BEAUCOUP de mayo...;-))

      Supprimer
  9. c'est vrai, ton texte est mystérieux tout en s'adressant à chacun de tes lecteurs. Il chante, c'est sans doute pour ça. Et j'approuve: trop de mayo, beurk!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon texte chante dis-tu?
      C'est un vrai compliment ça, Delphine. Moi qui fais toujours attention à la musicalité de mes phrases...

      Supprimer
  10. Tant de mayo, c'est "écoeurant"...comme dirait les québécois, qui, si je me souviens bien, donnent un sens positif à ce mot !
    Mais ce qui est important, c'est rarement ce qu'on étale...la "petite étoile" brille toujours doucement, discrètement...à nous d'écarter le "tant" ou le "trop" pour l'apercevoir...sous tout ça ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir La Licorne
      parler (écrire) par approches parfois un peu mystérieuse... j'aime ça
      A chacun d'y lire ce qu'il veut

      Supprimer
  11. Les petites étoiles ne font jamais de bruit. L'envers, l'endroit, le jour, la nuit. Si l'envers est parfois bien mieux, la nuit est plus propice pour briller. J'ai horreur de la mayonnaise et je préfère les soupes claires ......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as raison, Lauriza: les petites étoiles ne font jamais de bruit...

      Supprimer
  12. Oh oui moi aussi j'aime les petites étoiles rares qui, en toute discrétion et humilité parfois aussi, en disent long sur l'Amitié et la Vie.

    Cadeaux du ciel, il faut apprendre à les accueillir lorsqu'elles se présentent un jour, une nuit... car ces étoiles sont souvent filantes...

    Depuis deux ans, j'en ai croisées quelques belles sein-tinelles qui veillent sur mon moral...
    Merci à elles, merci à toi de nous faire partager des menus "formule ♥ XXL" !

    Grosses bises, bonne semaine Coumarine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh! c'est joli, tes étoiles sein-tinelles!
      Merci pur ces jolis mots et très bonne journée à toi!

      Supprimer
  13. que j'aime cette petite étoile qui se contente juste de briller et de distiller en toute modestie sa petite lumière sans trop se préoccuper de la morosité ambiante, de la sinistrose, de cette surabondance de mayo qui nous englue tous si nous n'y prenons garde. Je m'identifie à cette petite étoile, puissent-elles avec ses soeurs parfois un peu endormies faire une constellation. Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Malou pour ton commentaire positif dans lequel je me retrouve tout à fait!

      Supprimer
  14. Cherchons l'étoile... et négligeons le négatif si nous le pouvons...
    Je t'embrasse Chère Coumarine. Tiens bon !

    RépondreSupprimer
  15. Coucou Coum'
    Voilà un petit texte qui me fait plaisir à lire. Pas pour le texte, mais pour le style, le rythme... et sa fantaisie

    RépondreSupprimer
  16. Oui, Coumarine, parfois l'envers vaut bien qu'on se retourne sur lui. :-)
    Bonne soirée. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer

un petit mot à dire?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails