mercredi 3 octobre 2012

Huit ans, c'est peu et beaucoup!

Aujourd'hui est un anniversaire, en tout cas pour moi: voilà huit années que je tiens ce blog, que je suis ici Coumarine
Parfois j'ai eu envie d'arrêter, ou alors de changer de lieu, pour retrouver une écriture que j'imaginais plus "libre", une écriture qui pourrait déposer les mots ici sans me tracasser au sujet des lecteurs. Et parmi eux, les proches qui me voient vivre, me connaissent à leur manière. Se sont fait une idée de qui je suis, au départ de celle que je montre. Moi je sais que oui, je suis sans doute cette personne qu'ils côtoient  au quotidien, ou fréquemment, mais que j'ai d'autres facettes qui leur sont inconnues, et dont je ne parlerai jamais ici... C'est mon jardin secret et même sous forme fictive, je n'évoquerai jamais certains aspects, détails ou évènements de ma vie, qui ont pourtant orienté (orientent toujours) la vie que je mène, la personne que je suis

Il y a huit ans, je rêvais naïvement d'un lieu retranché, un lieu secret, inconnu de tous, où je pourrais librement écrire le pire (sans qu'on ne me juge) et le meilleur (sans apparaître prétentieuse) en moi.
Les blogueurs les plus anciens le savent: au fil du temps, une fois que l'anonymat s'est effiloché, il est devenu bien difficile d'exprimer les ressentis les plus profonds, ceux qu'on garde comme un trésor auquel on ne touche pas.
Je ne souhaite pas raconter ici des anecdotes de ma vie très ordinaire. Si je le fais c'est parce qu'elles ont eu un impact sur mes ressentis profonds, que je me donne alors la permission d'aborder ici, et je constate que j'ai eu raison quand je vois que les commentaires arrivent comme des éclats précieux (pour moi)

Mais bien d'autres sujets je ne les aborderai pas parce que, même s'ils me concernent, ils ne m'appartiennent pas. Je parle très peu de mes enfants, ils me semblent que je les trahirais si je racontais les aléas de leur vie, parfois bien difficile. Ce n'est pas l'envie qui me manque, je veux dire que MOI, Coumarine aurait parfois besoin de pouvoir écrire au sujet de mes inquiétudes ou chagrins que j'éprouve à leur sujet
Il me faut trouver d'autres lieux pour exprimer cette part secrète de mon moi le plus personnel...

Huit ans donc que j'écris ici. Durant cinq années sur mon premier blog "petites paroles inutiles", puis ici déménagement sur blogspot et petit changement de titre: mes paroles sont toujours "petites" mais j'ai gommé le mot inutiles...
Vous êtes nombreux à me lire, je ne vais pas ici exposer mes statistiques. Si j'aime être lue et recevoir des commentaires, j'écris avant tout pour moi, pour le plaisir que j'éprouve à aligner les mots les plus justes. D'ailleurs je me faisais la réflexion que le billet précédent, important pour moi, ne récoltait pas bcp de commentaires. C'est le cas chaque fois que j'écris un billet plus "poétique". Ils semblent se suffire à eux-mêmes, et c'est très bien comme ça...

Aujourd'hui cependant j'ai envie de fêter ma persévérance à tenir ce blog, persévérance qui ne me demande pas trop d'effort, j'aime ce blog, j'aime écrire ici, je n'ai pas cessé d'écrire depuis le début, même durant cette dernière année pourtant difficile...
Voilà: j'ai envie de vous dire à chacun d'entre vous, qui vous manifesterez dans les commentaires, la qualité que je perçois en vous et qui m'attache à vous dans cette étrange amitié virtuelle, ce qui fait que j'aurais de la peine à vous voir quitter ce blog. Quand je pense à certains d'entre vous, j'ai devant moi non pas forcément vos traits physiques... mais la qualité qui fait que à mes yeux, vous êtes VOUS, et j'ai envie de vous la dire. Vous serez peut-être heureux de découvrir comment je vous perçois...
OK? on joue le jeu?



145 commentaires:

  1. C'est quand tu veux (même si je ne suis pas très joueur ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Walrus d'oser te lancer...il faut toujours un premier!
      Tu es pour moi qqun sur qui l'on peut compter. Je l'ai expérimenté lors de nos échanges par mail au début de la maladie. Tu étais là fidèle et rassurant.
      Ce que j'aime aussi c'est ton sens de l'humour, toujours l'air de rien...quand tu écris ou réponds aux commentaires... Ca fait du bien

      Merc

      Supprimer
    2. Merci! le i est resté dans mon clavier...

      Supprimer
    3. oui c'est vrai, fidèle, rassurant et plein d'humour qui fait du bien :-)

      Supprimer
  2. Deuxième passage, je me lance mais ne peux m'empêcher de me dire que tu pratiqueras l'auto-censure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as peur de ça, Nicole
      ben non je dirai en vérité comment je te perçois, ce que j'aime en toi
      Tu es une femme sensible, tellement... que tu es parfois négative en ce qui te concerne et c'est dommage. parce que tu es une belle personne, en recherche, particulièrement dans le domaine spirituel. J'aime BCP tes commentaires qui vont souvent loin et dan lesquels je me reconnais bien souvent
      Tu es fidèle et prends la peine de m'avertir quand tu prévois que tu sera absente des blogs un moment... C'est de ta part une grande délicatesse...
      Tu me fais confiance aussi en m'écrivant parfois de manière plus personnelle... j'en suis très touchée!

      Supprimer
  3. 8 ans, ça me paraît énorme...
    J'ai internet depuis 11 ans.
    J'ai découvert les blogs il y a 8 ans.
    Et j'en ai vu tant et tant disparaître que cette constance chez toi me frappe particulièrement.
    Alors heureux anniversaire à ton blog.
    Et je veux bien jouer aussi. C'est une idée très généreuse, pour un anniversaire. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pastelle
      Tu es pour moi quelqu'un qui a un grand sens artistique, un sens chaleureux de la beauté. J'admire ça énormément, je viens regarder tes photos magnifiques et qui me font rêver, sans chaque fois mettre un commentaire...
      Tu es aussi une femme au grand coeur. Je ne donnerai pas ici les détails, mais j'ai pu expérimenter combien tu étais "grande" lors de certains échanges de mails
      Tu es aussi qqun de "fidèle" dans l'amitié... Je crois que tu me comprendras...
      Merci à toi

      Supprimer
  4. Chère Coumarine,
    Je te lis régulièrement et commente rarement, car la table de tes invités est déjà assez remplie pour m'y asseoir aussi. Tu as fait le choix de répondre en particulier à chacun, cela demande beaucoup d'énergie et de de temps mais c'est aussi une des raisons pour laquelle ton blog est si fréquenté.
    Le besoin pour moi également est plus d'écrire que d'être lue, mais si on frappe à la porte de mon blog, j'ouvre grand les bras et je serre très fort les mains, surtout en ce moment où j'ai envie de me cocooner sans bavardages inutiles mais avec des mots qui résonnent justes et profonds.
    Bonne journée et une grosse bise pour l'anniversaire de ton blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te connais moins Cathy, puisque tu te manifestes rarement ici
      Et pourtant! Tu traverses toi aussi une période pas facile, et je me sens comme une soeur avec toi...
      J'ai pu lire chez toi, que tu gardes ton courage et surtout ton sourire et ta confiance en la vie
      Sais-tu que j'ai besoin de rencontrer ce genre de personne, pour nourrir mon propre courage?
      Merci à toi

      Supprimer
  5. Salut la vieille et bon anniversaire à ton blog, depuis le temps que je te le souhaite ! :) Bisous gratuits à satiété

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah! qui voilà!! mon cher Jj...
      Pour moi, avant tout tu es le fidèle des fidèle, depuis le temps...
      Quelqu’un qui garde la tête dans les étoiles un poète, des mots, des peintures, une sorte de don Quichotte...

      Supprimer
  6. Evidemment, je suis curieuse.
    J'ai déjà été surprise que tu me remercies de recommencer à commenter chez toi, ne m'étant même pas rendue compte que tu avais pu remarquer que j'avais arrêté de le faire (on ne se refait pas...)

    Pour le reste, oh oui, je connais bien ce que tu décris dans l'évolution de l'écriture d'un blog...!
    Nous en avions déjà discuté lors de tes réflexions sur l'autocensure...Et à cela, en ce qui me concerne, il faut ajouter que je m'aperçois que je n'ai plus la patience nécessaire à l'écriture (pour moi), en tous cas, pas de manière régulière. Ce n'est pas aussi essentiel pour moi que pour toi, même si je pense continuer à y revenir, de temps en temps (à l'écriture), car cela reste le moyen d'expression qui m'est le plus accessible.

    Mais toi, tu continues pourtant malgré les difficultés, alors merci, et bon anniversaire de blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci chère sel
      On s'est perdues un peu de vue, sans se quitter tout à fait (je t'ai vue il me semble sur Kalé...)
      Il me semblait normal de te remercier... je pense que pour toi comme pour moi, il y a toujours comme un doute qu'on nous apprécie, non?
      Je ne suis plus allée sur ton blog, j'ignore un peu ce que tu es devenue en ce moment... mais je me souviens de toi comme d'une personne simple et attachante, qui aussi manque un peu de confiance en soi...j'espère me tromper
      Et de toutes façon ça s'apprend la confiance en soi...

      Supprimer
    2. De toute façon, mon blog, je ne le tiens plus vraiment à jour, donc, même si tu y allais, tu n'y apprendrais pas grand chose, je pense.
      Oui, j'ai été sur kale, et c'est amusant qu'on en parle, parce que précisément aujourd'hui, avant de lire ton texte, j'ai été y lire les consignes, chose que je n'avais pas faite depuis longtemps.
      Quant à la confiance en soi...ça s'apprend, oui : je crois que j'ai fait du chemin sur ce sujet, depuis mes premières notes de blog.

      Supprimer
  7. Des fois les billets se suffisent et les échos manquent
    bon anniversaire donc pour cette octuple révolution des mots qui ceinturent mais font prendre de la hauteur , diminuer la pesanteur, cela étant ici ce n'est pas la micro gravité non plus.
    Tu es attachante par ta capacité à dire des choses qui t'importent et la confiance que tu mets en nous pour les recevoir sans trop les interpréter.
    J'ai du mal à ne pas venir régulièrement, j'ai besoin de savoir, pas par une curiosité mal placée mais dans les moments difficiles pour essayer d'apporter un sourire de plus.
    je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah! Thierry, il n'y en a qu'un comme toi! un amoureux des mots qui les triture, joue avec eux de belle façon!
      Un homme très sensible, qui m'a d'une certaine manière "accompagné" durant cette année, avec tes séjours en clinique et tes problèmes physiques: j'espérais que tu t'en sortirais, j'aimais avoir des nouvelles de toi
      Parfois j'avais envie que tu écrives plus simplement, je te l'ai demandé d'ailleurs. Mais il me semble que ces jeux de mots fassent partie de toi, tu y reviens systématiquement, quoique de manière plus simple
      Tu fais vraiment partie de mon paysage bloguesque, si tu n'existais pas, il faudrait t'inventer!
      Ah oui j'oubliais, ta gentillesse inconditionnelle pour Coumarine... ça fait plaisir tu sais...

      Supprimer
    2. Merci Coum je suis touché , joglar, jongleur je suis
      mais parfois mes mots sont à dix balles, d'où prouesse pour les garder ensemble !
      Oui nos circuits ont été parallèle mais j'avais commencé plus tôt l'an passé avec un burn out et une dépression de février à mai, puis ce genou qui ne voulait plus se plier, j'ai simplifié ma vie et mes occupations mais pas encore assez mon langage et je confesse que je suis un bloggueur blagueur impénitent qui oscille entre jeux de mots et contrepèteries, c'est ma nature et aussi une manière de gérer mon émotivité qui est grande, quand l'empathie vous prend trop souvent.
      C'est que j'ai appris à mes dépend ce que c'était qu'un grand état de faiblesse et de dépendance et si j'ai repris du poil de la bête, pour autant je dois assistance et écoute à ceux qui en ont besoin.
      Je suis en dette avec les humains, ils m'ont tant donné, d'amour et d'attention.

      bonne soirée

      Supprimer
  8. Je suis bien heureuse de ta fidélité à ton blog...alors bon anniversaire ! J'aime lire tes billets... Merci et grosses bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Manou
      pour moi tu es liée à ton combat, que tu es en train de gagner... je t'admire par la simplicité que tu as à en parler, et par cette lutte de tous les jours
      Je t'admire et te félicite...
      Tu es aussi liée pour moi à Psyblog qui je crois t'accompagnais dans ce combat... nostalgie...!

      Supprimer
  9. Bonjour Coum'
    Je saisis cette occasion anniversaire pour me manifester ;) et il faut dire que ce petit jeu je le trouve original ;))
    Moi la grande déménageuse (rire) je ne peux que m'incliner devant ta persévérance, même si je me demande si elle n'est pas parfois très lourde à assurer...
    Mes déménagements ont toujours été le signe d'une autre envie d'écrire ou pour conjurer une déception liée au monde des blogs... Le seul blog que je garde fidèlement c'est mon blog d'artiste (surement parce qu'il n'y est sujet que de mon travail artistique ;)

    Et c'est marrant de lire ce que tu dis de cette fidélité à ton blog... j'étais justement appliquée à récupérer tous mes écrits dispersés sous diverses identités et blogs et à supprimer tous mes comptes (j'ai tellement d'adresses que je ne sais plus où donner de la tête!!)et à réfléchir à "mon devenir" ici...

    Ouvrir un ultime blog et y rester fidèle car l'écriture bien que très aléatoire et fluctuante depuis plusieurs mois, reste pour moi une nécessité... Mais j'avoue justement ne plus trop savoir sous quel mode et forme l'exercer, comment tenir mon blog, quels rapport avoir avec le lectorat, être dans le recul ou "l'impudeur"...?
    Bref des questions encore qui me démontrent que je ne suis pas totalement sortie de l'auberge...des blogs! (rire)

    En attendant, sache que même silencieuse depuis un certain temps, je continue de passer par ici régulièrement et je te lis.

    Bon anniversaire et prends soin de toi :))

    Julie M (alias : Yolanda, Julia Heim, numéro 7, une peste, l'alouette, lila blum, Esther Blum, louise ardent et j'en oublie ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah Julie...
      Je n'aimerais pas te perdre de vue... il y a bcp de tendresse en moi pour Julie la passionnée, l'écorchée vive, l'excessive, dans les mots et dans les sentiments, celle qui écrit comme elle est, avec passion, longuement, celle qui sait ce que souffrir veut dire tant dans son corps que dans son âme
      Tu es aussi une des seules blogueuses qui a deviné l'ardeur qui m'habite et m'a bien des fois encouragée à lui laisser libre cours plus librement
      Oui il y a bien des facettes en toi, et suivant le pseudo, c'est l'une ou l'autre qui transpire
      Je me sens "appréciée" inconditionnellement par toi... comme je t'apprécie inconditionnellement, tu le sais, même qd je lis ton coté très chipie...

      Supprimer
    2. julie... cette police de caractère est très jolie mais me fait mal aux yeux, à l'oeil plutôt... oups! j'y arrive pas ;-((

      Supprimer
  10. 8 ans ? noces de coquelicot...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher JEA
      tu es qqun de très spécial pour moi, je crois que tu le sais. Tu es un homme de combat et je pèse mes mots.
      Tu as aussi été présent auprès de moi durant cette année difficile, et je pèse aussi mes mots... comme j'ai essayé de l'être pour toi.
      Tu es un homme intelligent, que j'admire pour sa grande culture et ses billets très documentés. J'apprends plein de choses en te lisant
      Merci pour les "noces de coquelicot", c'est joli ça ;-))

      Supprimer
  11. 8 ans !!
    Et c'est toujours un plaisir de te lire Coumarine. Je suis fidèle en amitié alors je vais continuer à venir régulièrement sur ton blog :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chère brigou, je dois le reconnaître je ne sais pas gd chose de toi...c'est sans doute dû au fait que tu ne tiens pas de blog...
      pourtant ton pseudo, je le vois régulièrement, ici ou ailleurs... et je crois que tu dis vrai: tu es fidèle en amitié. C'est très important je trouve, tu es donc qqun sur laquelle on peut compter
      merci!

      Supprimer
  12. Bonsoir Coumarine,
    8 ans déjà!!!! eh ben ma foi. de mon côté, il me semblait que tu écrivais depuis bien pluslongtemps que ça sur ce blog. Je t'ai découverte lors de tes petites paroles inutiles et te suis toujours ici. Je ne commente pas souvent mais suis une lectrice assidue. J'imagine un jour te rencontrer au gré d'un salon de lecture.
    J'ai fort pensé à toi lors du "livre sur la place" à Nancy. Je me disais que peut-être tu serais là, au milieu des auteurs les plus variés. Il y avait des belges, des luxembourgeois, des lorrains bien sûr et aussi bien des grands comme Amélie Nothomb, Jacques Weber, Michel Picouly, Amin Maalo et même ...Lulu Vroumette!!!!! Oui j'ai fort pensé à toi, peut-être es-tu passée par là? Ce n'est pas si loin de chez toi.
    En attendant, je profite de ce petit comm pour te souhiater de belles journées d'automne et encore de nombreux mots à écrire. Merci pour tout ce que tu partages. Et bon anniversaire à ce blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonsoir les ptits bonheurs
      Non je ne suis pas allée au salon du livre à Nancy.. Je ne me suis pas déplacée depuis un an... ça reviendra peut-être, je l'espère en tout cas
      Je ne te connais pas assez pour dire ici une caractéristique de toi qui m'a frappée... tu me connais mieux que moi je ne te connais...
      Ca changera peut-être... ;-))

      Supprimer
  13. Huit ans de pur bonheur pour tes lecteurs, Coumarine. Je te souhaite le meilleur pour cet anniversaire hors norme où tu as convié tous tes amis pour dessiner à chacun le plus joli des habits de cérémonie.
    Pour moi tu es à tout jamais cette magnifique amie qui m'a ouvert sa porte et son coeur sur la simple foi de ce que j'écrivais, et ça, c'est inestimable.
    ♥célestine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Célestine,
      Il n'y a rien chez toi qui ne soit de pacotille...ni l'amitié que tu me témoignes depuis quelques années et particulièrement durant la dernière
      Ce que j'aime chez toi c'est ta droiture doublée de tendresse, pour les enfants dont tu te sens responsable, pour les humains et LA VIE; cet amour pour la vie se répercute à l'infini dans les mots de ton blog...
      Je me souviendrai toujours des jours enchantés que j'ai eu la chance de vivre avec toi...
      je t'embrasse fort

      Supprimer
  14. Bon anniversaire ! Félicitations pour ces huit années. Sincèrement, je ne sais pas si je pourrais tenir si longtemps.
    A très bientôt, au plaisir de vous lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonsoir Bonheur
      On se connait pas trop encore.Je sais juste que tu (je peux tutoyer?) es une amoureuse des petits instants de bonheur que tu guettes jusque dans les moments les plus banals. C'est un art, il est précieux pour tous ceux qui te lisent...

      Supprimer
  15. 6 ans donc que je te lis avec toujours autant de plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chère Mab...
      On s'est rencontrées nous deux...et je sais donc que la personne telle que tu apparais sur ton blog, correspond à la personne pleine de convivialité et de gentillesse avec laquelle j'ai papoté à ce salon des blogueurs à Paris
      Mab et ses petits enfants dont elle est si fière, à raison car ils sont beaux et apparaissent comme des zamours d'enfants...

      Supprimer
  16. Belle constance... que je ne peux qu’admirer ! :-)
    Si j’écris dans des blogs depuis 7 ans... j’ai souvent changé de « lieu » ! ;-)
    Ce que je trouve fascinant dans ces histoires de blogs, c’est les rencontres de personnalités ou les « rencontres réelles ». Mine de rien, j’ai connu la plupart des gens que je fréquente par des blogs ou des blogueurs !
    D’ailleurs, J’ai découvert Pierre chez toi... :-)
    Je ne sais plus comment je t’ai découverte (me demande si ce n’est pas par Pastelle... ou Julie ?), mais je sais que c’était à une époque où tu parlais d’adoption... ce qui m’a interpellée puisque je venais d’adopter...
    Et je continue à te lire depuis (même si c’est la plupart du temps, en silence)... il y a des blogs/personnalités dont on ne se détache pas vraiment. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Koriganne, ce qu'il y a de curieux en ce qui nous concerne c'est que nous nous lisons (régulièrement) sans nous commenter (en tout cas c'est très rare)
      Cela fait donc quelque temps que je te lis... et j'ai pu voir combien tu avais évolué, combien tu es devenue une femme bien...avec une grande capacité d'exprimer tes opinions parfois complexes (en autres chez Pierre)
      J'admire la Koriganne que tu es devenue et sachant que tu as un blog plus intime, j'espère pouvoir un jour tomber sur lui par hasard...car j'aime te lire

      Supprimer
    2. Pas besoin de hasard... il suffit de regarder les liens qui se trimbalent de temps en temps sur certaines notes... comme celle sur le hasard, justement... :-)

      Supprimer
  17. Quelle belle idée d'anniversaire, et quelle occasion de mieux connaître les amis de Coumarine par cet échange aujourd'hui ! Je ne fais pas trop partie de ce cercle, ne commentant presque jamais : mon domaine d'expression , c'est plutôt la peinture et l'image photo et comme je ne peux en laisser une sur ces commentaires (qui n'acceptent que les caractères alphabétiques!!) alors je vais t'envoyer un petit message perso, chère Coumarine (j'aurais dû y penser avant). Et un bonjour à tous ces amis de l'héroïne du jour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Suze
      C'est vrai, je ne te connais pas... je ne peux donc rien te dire de particulier...
      par contre j'ai été très touchée du message perso que tu m'as envoyé: j'ai ainsi découvert tes peintures. Il y en a une que j'aime particulièrement. J'irai te découvrir plus avant sur ton blog, prochainement
      Merci!

      Supprimer
  18. Huit ans... je ne sais même pas si je savais ce qu'était un blog à ce moment-là. Mais à partir du moment où je l'ai su, les choses se sont accélérées. Je te lis depuis la parution de "Tout d'un blog" et j'espère bien continuer longtemps, longtemps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Pascale je me souviens très bien de la pub que tu m'as faite à propos de mon bouquin... disant qu'il était à lire par tout blogueur qui se respecte!!
      Et puis j'ai aussi eu le plaisir de te rencontrer..
      Je ne pratique pas ton art,le scrapbooking, mais j'ai souvent été admirative devant les merveilles que tu fabriquais, surtout qd tes compositions étaient "habitées" par des textes perso, comme une sorte particulière de journal intime...
      C'est du grand art...

      Supprimer
  19. Huit ans! c'est beaucoup. Il y a déjà 5 ans que je montre la même facette de moi et parfois j'ai envie de changer. Je me pose les mêmes questions, me fait les mêmes réflexions que toi...merci pour ce billet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La facette que tu montres de toi, Marie-Madeleine est une facette stable, plutôt sérieuse
      Oui changer... aller ailleurs... recommencer autrement, pourquoi pas...?

      Supprimer
  20. Encore une résonnance en moi quand je te lis, même si je tiens un ("des" serait plus juste) blog(s) depuis un peu moins longtemps (6 ans) mais tu as su très bien décrire cette richesse infinie qu'apporte le lien avec les lecteurs, commentateurs fidèles ou occasionnels, sans parler de ceux avec lesquels on a un lien plus particulier et qui deviennent de vrais amis..
    Merci à toi Coumarine.
    Bon anniblog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es une découverte récente pour moi, chère ambreneige. Je suis allée à la découverte de ton blog et j'y ai rencontré une personne avec plein de ressources... J'aime ton écriture, beaucoup! Elle est vivre et alerte, surtout dans tes textes plus érotiques. (j'aime aussi écrire érotique, mais à tort ou à raison je ne me le permets plus sur ce blog devenu "sérieux"
      J'aime aussi tes textes "récits de vie". Ils sont sincères et souvent émouvants. Encore une fois ton écriture est pour bcp dans l'intérêt que j'ai à te lire.

      Supprimer
    2. Je suis heureuse que tu aimes ma façon d'écrire, c'est le plus beau compliment que tu puisses me faire !
      Pour ce qui concerne l'écriture érotique, je comprends tout à fait ta réserve, du fait que ces écrits ne sont pas appréhendés par tous de la même manière.
      Ce qui semble "érotique" à l'un peut être carrément osé et gênant pour d'autres. Il me semble alors en effet préférable de ne pas prendre le risque de heurter la sensibilité, surtout que ce n'est pas le but ;-)
      Bon week-end à toi.

      Supprimer
  21. Juste pour vous dire à tous... oui je vous répondrai à tous personnellement, mais... plus tard...
    Merci pour vos paroles... je les emmène avec moi pour mes visites de contrôle en clinique aujourd'hui. Elles me tiendront compagnie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec toi, de tout coeur, Coumarine !

      Je ne lis jamais les commentaires des autres visiteurs, j'ai failli ne pas voir ton message. Je t'embrasse.

      Supprimer
    2. on pense bien à toi Coum
      courage !

      Supprimer
    3. Je te souhaite le meilleur pour cette journée de contrôle.

      Supprimer
  22. Chacun de nous doit entretenir son jardin secret... c'est une nécessité de le protéger des regards, de la curiosité d'autrui.
    Mon homme a coutume de dire que je n'ai pas un jardin mais un champ secret ! *rire*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Agnès la poète...

      avec tes textes ourlés de dentelle, de métaphores, d'images, de mots qui glissent comme une musique...
      avec tes mots qui font du bien à l'âme...

      Supprimer
  23. Chère Coumarine,

    Huit ans! Ben oui. ça passe. Je viens de voir que Wictoria venait de fêter le même anniversaire. Quant à moi, je réalise par ton billet que c'est dix que je vais bientôt souffler. Le ferais-je? Pas sûr car comme tu vois je suis plutôt mal en point (en tant que blogueur du moins, je te rassure pour le reste).

    Depuis combien de temps on se blogo-connait? Je ne sais plus trop. Il faudrait que j'aille farfouiller dans mes archives. Sans doute à travers Obsolettres, il me semble me souvenir que j'avais accroché sur un poème de toi.

    Sinon tu m'amuses avec ton idée anniversaire! C'est très Coum ça! C'est de l'habile communication. ça va générer du trafic et du commentaire. Mais c'est très bien, ce n'est pas une critique. Juste je me demande comment tu vas faire pour trouver des choses positives et différentes à dire à tous tes correspondant(e)s, au fond c'est une assez jolie contrainte d'écriture que tu te donnes là, en bonne animatrice d'atelier que tu es.

    Sur ce sourire, je t'embrasse bien amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Bernard, un des plus anciens blogueurs que je connaisse (avec Pierre et Alainx)!
      Que tu le veuilles ou non je vais te dire ce que j'apprécie chez toi: c'est ta culture, ton amour des livres et la façon extraordinaire que tu as d'en parler!
      Quant à mon idée anniversaire... on dirait que tu lis en moi, c'est évident que je cherche à faire du "chiffre"!!... mes stats témoignent du nombre de gens qui passent par ici... C'est ce que je cherche, tu sais bien... avoir BCP de lecteurs, et BCP de commentaires. et bien c'est réussi!!!
      Quant à la contrainte d'écriture, crois-tu que j'ai des difficultés réelles à trouver une ou des choses positives que les gens qui viennent ici? (sourires)
      Je fais des efforts surhumains pour ça!!!!(sourires)
      Sacré Bernard va...

      Supprimer
    2. Etonnant cette quête de BCP de lecteurs et BCP de commentaires. On cherche à se rendre populaire?

      Supprimer
    3. c'est bizarre comme les zanonymes ont peu le sens de l'humour ;-))))))

      Supprimer
    4. J'ai pensé aussi que tu cherchais à faire "du chiffre"... mais positivement, j'ai trouvé l'idée bonne parce qu'elle permet de découvrir d'autres blogueurs... ou d'en savoir plus sur ceux qu'on connait.
      En fait, j'ai aimé ton idée parce qu'elle donne de la vie au cercle bloguesque ! :-)
      Et puis c'est un don ! Ce n'est donc pas donné à tout le monde... ;-)

      J'aurais inversé ton idée : les gens qui n'ont pas d'humour l'assume mal ! :-)

      Supprimer
    5. bien sûr je savais que par ce billet j'aurais du monde qui viendrait "chercher" ce que j'apprécie en chacun d'eux. C'est normal. Ca me plait de faire ça!
      Mais répondre à chacun de manière VRAIMENT perso me demande du temps, je veux le faire à fond, pas distribuer bêtement des compliments pour flatter!
      Maintenant on pense ce qu'on veut... moi je fais ce que j'aime... et tant mieux si des lecteurs plus vus ici depuis longtemps reviennent, je les aiiiimmmmeeee

      Supprimer
    6. Je n'avais pas saisi ton comm parlant de BCP de lecteurs et de BCP de commentaires, l'ayant lu avant celui de l'anonyme ! :D
      bah !!!! c'est bête car si cet anonyme avait mis un lien BCP de lecteurs seraient allés mettre BCP de commentaires sur son blog, pas vrai ? ;-)

      Supprimer
    7. :-)))) C'est bête pour qui? Pas pour moi en tout cas. Je me contrefous de ne pas avoir de blog et les coms cuculs la praline qui suivent et en répondant à chacun, comme ici. ça me gonflerait d'avoir de tels coms insignifiants.
      Je retourne à ma quiétude ;)

      Supprimer
    8. ANONYME - Que faites-vous ici si tout cela vous gonfle ? j'avoue que ça me laisse perplexe..

      Supprimer
  24. Bon bloganniversaire Coumarine ! je n'ai pas tellement l'habitude de fréquenter les blogs comme le tien, tu le sais ma sphère est plutôt celle des livres, mais je te lis fidèlement et avec attention et espère que tu vas continuer longtemps. Je sens beaucoup de chaleur humaine chez toi et ça fait du bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aifelle... je viens te lire aussi régulièrement. Toi et Clara vous êtes mes blogueuses-lectrices préférées. Je ne peux pas compter le nombre d'idées de lectures que j'ai découvertes sur ton blog
      Et quand tu mets des photos de tes voyages, des expositions que tu as visitées... c'est magique
      La réciproque est vraie... il y a chez toi une grande chaleur humaine. Et puis les livres que tu as aimés, je les ai le plus souvent aimés aussi!!

      Supprimer
  25. 8 ans.... bravo ! Ecrire, oser parler des doutes, des incertitudes mais aussi des bonheur simples, passer au microscope le quotidien pour en faire ressortir les couleurs, c'est magnifique et si rare !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clara, ce que je viens d'écrire à Aifelle est valable pour toi aussi...
      Mais ce que j'aime aussi chez toi, c'est la façon dont tu écris, dont tu mènes tes petits récits...
      Enfin j'admire l'énorme courage dont tu fais preuve dans les problèmes de santé qui sont les tiens...

      Supprimer
  26. 8 ans Coumarine ! Effectivement quelle jolie persévérance.

    Je me souviens encore des émotions que j'ai eu quand j'ai découvert tes petites paroles inutiles, le contenu des écrits, et ta façon d'écrire.
    Un ravissement... et un re-connaissance... Une femme qui écrit ce que souvent je pense. C'était fort pour moi.

    Je te souhaite de continuer à tracer ce chemin virtuel de partage et d'écriture.

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suzame...
      Je me souviens...
      Tu es une de celles qui a remonté toutes mes archives alors que j'écrivais depuis un certain temps... De temps en temps un commentaire qui venait encore ponctuer un de mes billets, me disant combien "on" se ressemble...
      Autre chose: je t'ai déjà dit aussi combien tu écrivais bien: avec du coeur, avec un sens inné du rythme (des répétitions qui densifie tes mots)
      Et puis ton amour de la danse, ton amour de la vie
      Oui c'est vrai, tu luttes en ce moments pour surmonter une séparation,avec dignité et courage...
      Je t'embrasse, chère Suzame

      Supprimer
  27. Un peu en retard, mais très sincèrement : Bon anniversaire à toi et à ton cher blog, Coumarine.
    Dans les bons comme les mauvais moments, ton chez-toi virtuel est un lieu de respect, de convivialité, de richesse dans les échanges. Et cela est dû avant tout à la qualité de ce que tu offres, en tant qu'humaine comme en tant qu'auteure.
    Je ne suis pas là depuis longtemps, et pour cause, je n'ai accès à Internet que depuis peu. Mais que je commente ou pas, je suis une de tes fidèles lectrices. Et ce n'est pas désintéressé : je serais bien bête de me priver de tous les petits trésors que je trouve ici, dans tes billets comme dans les commentaires ! :)

    Et bien sûr, j'espère que ta visite de contrôle se passera au mieux, qu'il y aura là aussi matière à bonheur du jour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah MyZ, l’inconditionnelle de Coumarine, je me demande parfois ce que j'ai fait pour "mériter" ça...
      Je te connais quelque peu, tant par les longs et intéressants commentaires que tu me laisses (merci pour ça!) que par des mails plus perso que tu m'as envoyés (merci pour ta confiance)
      Je me souviens de certains commentaires qui m'ont émue très fort... et je me suis dit que tu étais qqun de très sensible, et attentive aux ressentis: c'est une grande qualité
      Et puis tes commentaires sont si bien écrits, que c'est aussi pour ça, un vrai plaisir de te lire (tu sais combien cet aspect est important pour moi...)

      Supprimer
  28. 8 ans de blog , bel exploit dans la constance , rester sur le fil alors que la tentation est grande parfois d'aller sur d'autres petits chemins , parfois plus simples , plus instantanés , plus populaires
    Tu es devenue un "mythe" dans la blogo , ah si , au bon sens du terme attention , ma sagesse , celle qui me ramène sans cesse au milieu , sur les clous comme dirait Bleck

    et grâce à toi , j'ai fait aussi de belles rencontres virtuelles
    Nous échangeons en privé parfois , un autre manière de se livrer aussi , de se sentir en proximité
    Voilà , je t'envoie aussi de belles pensées pour ta visite de contrôle , j'espère que les choses avancent comme elles doivent
    parce que , tu va en avoir du travail là , ça commente , ça commente !!!
    bonne idée en tout cas d'oser écrire sur tes lecteurs
    je t'embrasse pour ton blogbirthday

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jeanne... c'est vrai tu m'appelles "ma sagesse" et c'est un vrai et beau compliment pour moi...
      J'aime ta façon exubérante, à la fois simple et conviviale que tu as de tenir ton blog... je crois que c'est vraiment comme ça que tu es: une femme au mille talents, rapide et efficace
      J'ai un petit trésor qui vient de toi auquel je tiens bcp: bracelet et boucles d'oreilles faits par tes mains de fée...

      Supprimer
  29. Huit ans! C'est énorme! (Je te lis et te connais en vrai depuis 2007) Fidèle à Coumarine même si je ne commente pas toujours...
    Bon anniversaire! Continue encore longtemps à nous combler par tes écrits. (Et comme les autres, j'espère que les contrôles à l'hôpital sont positifs)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Tilleul... je me souviens...
      Tu es ma Tilleul d'Hurtebise rencontrée lors d'une session
      Une sacrée petite bonne femme avec de la gentillesse jusqu'à ras bord de son coeur...
      (oui, tout va plutôt bien...)

      Supprimer
  30. Bonsoir, que de commentaires, bien, écrire est parfois difficile que parfois on se mélange dans les lettres et les mots. Merci, est-il vrai que vous écrivez tous les jours ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonsoir allen que je ne connais pas...
      Comment es-tu arrivé ici?
      Tu me poses une question importante si comme moi, tu es qqun qui aime écrire: oui j'écris quasi tous les jours... c'est capital pour nourrir DEUX muscles
      1. Le muscle de l'écriture qui doit s'exercer chaque jour
      2. Le muscle de l'intériorité si on veut avoir qqch à partager aux autres
      Sois le bienvenu ici

      Supprimer
    2. Oui, c'est sûr, que bien faire nécessite un entraînement, je me suis exercé auparavent mais néanmoins on perd facilement l'objectif premier qui est le calme et la quiétude.

      Je vous connait du blog : " Elle s'appelait Adrienne " mais désormais déjà plus, merci de votre commentaire.

      Peut être à bientôt. :)

      Supprimer
  31. Huit ans bien remplis, et ô combien, Coum ! Moi ça faisait neuf, en janvier déjà, mais si épisodiquement, si... discrètement depuis de nombreux mois, une sorte de recul, peut-être pour mieux sauter, qui sait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vertume, tu sais que cela me fait plaisir de te voir sur ce post?
      Parce que tu es loin d'être n'importe qui pour moi!
      Avec son sens de la poésie (magnifique!)
      mais aussi son sens de l'humour, parfois virant vers un peu de cynisme...
      Si tu recules pour mieux sauter, tu m'en verras ravie!
      Ils ne sont pas si nombreux les hommes de qualité qui fréquentent ce blog ;-)))

      Supprimer
    2. Wouahhhh ! J'ai les pommettes qui en rosissent d'émotion…
      Reculons donc franchement, et sautons tête la première vers de belles envolées lyriques ! L'hiver vient, dit-on ? Il n'a qu'à bien se tenir…

      Supprimer
    3. Je me souviens d'un beau poème de Vertumne sur Paroles plurielles ... ... Et ce pseudo de Vertumne, je l'ai toujours aimé !

      Supprimer
  32. Merci pour les mots que tu poses ici si joliment, avec tant de pudeur même si tu te livres malgré tout sans fard...
    Tu fais partie de ces auteurs de blogs dont les billets me poussent à la réflexion personnelle, au refus de la facilité...
    J'espère pouvoir te lire encore longtemps...
    Plein de pensées et gros bisous en cette occasion festive !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chère liaht, je te suis sur ton blog avec grand intérêt. D'abord, c'est sûr parce que tu as 5 enfants (comme moi pour ceux qui ne le savent pas) et que 5 enfants, tu le sais, ce n'est pas une même affaire, on n'a JAMAIS fini!
      justement j'aime chez toi la très belle tolérance, non c'est bien mieux que cela, l'immense respect dont tu fais preuves pour tes ado/adultes qui prennent d'autres chemins inattendus.
      Et puis ta nombreuse famille te conduit naturellement à t'intéresser à ceux qui ont besoin de tes compétences. Tes billets à ce sujet m'apprennent beaucoup sur ce respect pour les autres qui semble te coller à la peau
      Chez toi aussi l'écriture coule, fluide, intéressante... c'est bon de te lire

      Supprimer
  33. bon anniversaire Coum !
    Coum, qui de loin en loin , par tes écrits, tes comm, tes mails, a été un pilier dans la tourmente que j'ai traversée.

    Tu sais, ce genre de personnes que l'on rencontre en se disant que ce sont des personnes phares dans une vie.
    Des personnes qui éclairent un peu le noir que tu broies et t'indique une autre façon de penser, une manière plus jolie de regarder le monde.
    Un peu comme dans la citation que l'on attribue à la sagesse chinoise, bouddhiste ou autre :
    Au lieu de te plaindre de l'obscurité, vas donc allumer une bougie.

    Tu es pour moi l'un de ces petits photophores dressés sur mon chemin ; comme sur les images zen des hammam *sourire*

    Merci à toi Coum et encore bon anniversaire





    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. t'indiquENT, avec NT ce n'est pas plus mal
      *rouge aux joues*

      Supprimer
    2. C'est étrange pour moi de revoir une "ancienne" blogueuse qui me dit que j'ai été comme un photophore dans sa vie tourmentée. J'ai lu avec attention le long mail que tu m'as envoyé hier pour m'expliquer le cheminement qui a été le tien durant ces dernières années...
      Tu m'as dit que mon blog PP a été important pour toi. Je n'ai pas encore relu tes textes écrits là bas, je le ferai, bien sûr!

      Supprimer
  34. bon anniversaire pour ton blog, Coumarine ! je passe souvent sans rien écrire, certains le font si bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dommage mel que tu ne te manifestes pas.
      personne ne remplace personne, chacun met sa griffe particulière
      tu es la bienvenue...

      Supprimer
  35. En te lisant Coum , je me dis que l'on a tous peut être, sans le savoir, été une personne ressource pour quelqu'un.
    c'est un peu étrange d'y penser, je le concède.


    PP est arrivé à un moment de ma vie ou l'écriture me tentait alors même que la chappe de la vie me paralysait . Je ne me sentais "pas capable de" ...


    PP a été le terreau dans lequel j'ai pu mettre ma petite graine d'envie d'écrire.
    Petite graine qui a du rester un peu en sommeil par la suite et que d'autres personnes sources ont réactivé sans s'en apercevoir (dont Mumu , je t'ai raconté son histoire)jusqu'à faire germer en ce moment en moi, ce besoin d'écrire. Peut importe ce que cela pourra donner et ou cela mènera. Je n'ai plus peur, je ne me cherche plus d'excuses ( je n'ai pas le temps ....)

    Je veux me donner les moyens de passer à l'action, je peux avoir l'audace de mes rêves et écrire au moins pour moi.

    Il y a quelques jours je recherchais ton blog, pour te retrouver et par pure coïncidence je tombe sur ce post-ci.
    J'en suis contente, je vais pouvoir recommencer à te lire



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est amusant et bizarre: j'étais en train de relire ton mail et surtout tous les liens que tu me mettais, sur PP et sur Kalé!
      A ce moment je vois que tu me remets un message...
      Je pense que tu as rechargé tes batteries, prête à désormais vivre une vie libérée de ses entraves mortifères
      Courage à toi, il semble que tu sois sur un bon chemin!

      Supprimer
    2. merci
      je te laisse écrire ton post du jour
      *clin d'oeil*

      Supprimer
  36. Je ne regrette pas de t'avoir un jour proposé de venir dans cet endroit de la blogosphère.....
    8 ans de billets de qualité et de convivialité avec tes lecteurs.
    C'est une belle réussite.....
    RDV dans 8 ans.... même lieu... même heure !
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Alain,
      Oui c'est bien toi qui m'a invitée à me plonger dans ce monde dense de l'écriture sur un blog. Je ne l'ai jamais regretté, cette écriture fait désormais partie de ma vie. Merci pour ça!
      C'est toi aussi qui m'a accompagnée dans les moments forts de ma vie, particulièrement durant cette dernière année. Tu as été un pilier à qui je pouvais faire appel, un pilier qui m'a permis de rester debout

      Supprimer
    2. Je voulais ajouter ceci (hier soir j'étais très fatiguée... )
      Tu es un homme à la fois sensible et ferme quand il s'agit de défendre tes convictions.
      J'aime bcp la façon dont tu écris, avec talent quelque soit le sujet... une écriture réfléchie (qui fait réfléchir), sensible dans tes billets du genre "récit de vie" voire coquins via Kalé...
      Pour moi tu es un exemple de courage: j'ai souvent pensé à toi lors de mes problèmes de santé...
      Notre amitié est née il y a huit ans... elle ne risque pas de s'éteindre
      merci d'être là...

      Supprimer
  37. sourire... Tu pourras dire de moi, Coumarine, que je suis toujours en retard de quelques longueurs... :-)
    Alors, avec un peu de retard, je souhaite un très bel anniversaire à ton blog, et je lui souhaite encore une très longue vie ! autant pour toi que pour nous ! :-)
    Je t'embrasse fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Françoise, tu es pour moi celle qui est toujours à la recherche... de livres qui apprennent à "vivre", et tu nous les présentes avec conviction.
      Tu es aussi la grand-mère d'un petit garçon dont tu nous as raconté l'histoire et qui a lutté pour vivre
      Voilà: je pense que c'est cela qui te caractérise, c'est le mot VIE: tu ne cesses de croire en la VIE, même au travers des deuils que tu as eu à traverser et dont tu nous as parlé...

      Supprimer
    2. Le mot VIE.... Merci, Coumarine, cela me touche d'être ainsi ressentie :-)

      Supprimer
  38. Je trouve ta démarche courageuse Coumarine, jamais facile d'écrire spontanément un mot personnalisé à chacun, mais je trouve que c'est une bonne idée, car en lisant les coms précédents, j'ai vu passer des noms que je connais bien, et ça m'a démangé de dire ce que je pensais d'eux (Brigou, Alainx, Lechantdupain, Bernard évidemment.
    Je rajoute mon com parce que je suis curieuse (je ne vais pas m'en cacher) de lire ce que tu retiens de moi (en même temps je me trouve ridicule de penser ça et assez nulle, mais je ne vais pas faire celle qui s'en fou vu que ce n'est pas vrai)
    Et zut! tout à coup une autre peur me prend aux tripes: et si j'étais la seule à qui elle ne répondait pas. Pfiou!!!!!! C'est bien moi ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère cassy
      Je retiens bcp de choses de toi, et il est bien évident pour moi que j'allais te répondre!!
      D'abord et avant tout ton COURAGE...
      Le courage qui te permet de passer au travers de tes difficultés dont tu n'as jamais fait mystère...
      Le courage aussi pour traverser celles qui ont ponctué ta vie depuis ton enfance
      La détermination qui est la tienne pour tenir à la fois fermement et avec convivialité le forum Kaléïdoplumes que tu as créé
      Ta belle écriture, coulante et si sensible
      Voili voulou...

      Supprimer
    2. Je te remercie d'avoir pris la peine de te pencher sur mon cas, tes mots me touchent...
      Je souhaite encore longue vie à tes petites paroles :o)

      Supprimer
  39. 8 ans que tu écris, 5 ans que je te lis.
    Tu sais déjà combien PP a été déterminant pour moi, tu sais tout cela, toi qui est l'une des petites lanternes posées au bord de mon chemin d'écriture :-)
    Merci pour tes mots et ta présence.
    Je souhaite que le fil de tes petites paroles se tisse encore longtemps, pour toi, pour nous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je sais Fabeli tu me l'as dit et j'en suis touchée, tu penses bien
      Il faudra d'ailleurs que je m'achète une liseuse pour lire ton dernier opus... je me suis laissé dire qu'il était excellent!
      Tu es fidèle Fabeli, c'est bon de savoir que je peux compter sur toi

      Supprimer
  40. 8 ans.... Merci à toi d'avoir pris la suite d'Annie pour me faire écrire. Je venais de perdre une grande dame pour en trouver une autre.
    Bisous ma Coum

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi? tu es ma Clairette, ma Clairette à bisous ;-)))
      Et en même temps une excellente photographe, la photographe du quotidien

      Supprimer
  41. A mon tour de te souhaiter un joyeux anniversaire pour ce blog que je fréquente depuis quelques années, mais où je ne sais pas toujours quoi mettre comme commentaire pour être honnête. A l'exception du tien, je n'ai pas trop l'habitude des blogs intimes car je ressens très peu le besoin de me livrer, même via un pseudonyme. Il paraît que c'est typique des Capricornes! lol. De ces fréquentations de ton blog, je retiens surtout notre rencontre surprise à la Foire du Livre de Bruxelles. On ne s'était jamais rencontrés et j'avais pourtant l'impression de tellement te connaître. Bon week-end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petit Belge... Belge inconditionnellement!!!
      Qui défend la Belgique, envers et contre tout... je veux dire l'unité de la Belgique, qui pourtant est bien malade.
      Tu es l'écrivain de la famille royale que tu aimes et défends...
      C'est vrai que tu n'es pas fait pour "écrire intime", tu l'as souvent dit: de ce fait tu as l'impression que de lire un blog intime est une démarche exhibitionniste!
      Oui on s'est rencontrés à cette Foire du Livre, voilà qui était bien sympa!
      RV à la prochaine?

      Supprimer
  42. 6 ans de mon côté, je te rattrape! J'admire toujours autant le nombre des commentaires et le soin que tu prends à y répondre. Bon anniversaire Coumarine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Emi, la marcheuse ...
      je ne sais pas grand chose de toi, Emi pardonne moi, je ne vais pas comme toi te lire régulièrement.
      Je viens de lire ton dernier billet dans lequel tu "fustiges" E.E.Shmidt, pour la brièveté des ses bouquins... et tu sais quoi? je le trouve magnifiquement écrit: on pourrait croire que tu le détestes VRAIMENT!
      Merci Emi pour ta fidélité...

      Supprimer
  43. on connait ça et on continue nous aussi, vaille que vaille

    RépondreSupprimer
  44. 8 ans ! j'ai connu les blogs plus tard. Et je n'ai pas commenté tout de suite. J'ai sousmariné un temps. Beaucoup de monde, ici. Mais tu fais partie de mon petit monde perso des blogs. Je viens, je lis, des fois je laisse un mot mais pas toujours. J'aime ton énergie de vie et ton regard sur le monde. Tu dis être très à l'écoute de ton monde intérieure et je te ressens comme une femme très à l'écoute de ce qui l'entoure. Je te souhaite et nous souhaite de continuer longtemps à nous croiser sur le chemin de tes paroles très utiles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Berthoise
      Ce que j'aime chez toi, c'est ce mélange de coquinerie et de sérieux (qui a dit que l'un excluait forcément l'autre???)
      Tu es aussi une des blogueuses qui s'affirme ouvertement comme croyante: je me souviens avoir écrit à l'époque un billet après t'avoir lue à ce sujet, et avoir été vachement interpellée: la foi est un des sujets parmi les plus tabous...bien plus que l'argent ou le sexe
      or, j'aime lire sur des blogs "ordinaires" (je veux dire pas religieux!) des billets qui parlent ouvertement de ce sujet qui me "travaille". Merci pour cela!

      Supprimer
  45. Huit ans déjà ! Bon blog-anniversaire ! Si j'ai bon souvenir, cela doit faire quatre ans que je passe ici, et à chaque fois, j'y trouve des mots qui me touchent.
    Merci pour tout ce que tu déposes sur ton blog. Merci pour ce que tu es. Et longue vie à tes petites paroles !
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a la naline du blog, une photographe extraordinairement douée qui m'emmène à chaque billet vers une sorte d'intemporel, d'éternité de la beauté... c'est magique, magnifique!
      Et puis il y a les mots choisis avec soin, qui accompagnent les photos...
      Et puis il y a la naline du réel, qui bien des samedis, m'emmène au marché de notre quartier, puisque pour l'instant je ne peux conduire... et je rencontre là une femme chaleureuse. J'ai cette chance de pouvoir faire appel à toi
      MERCI naline!

      Supprimer
  46. Et bien qu'un peu (beaucoup) en retard, je te souhaite aussi un bel anniversaire de blog et surtout, que tu le continues longtemps et qu'il apporte du plaisir à toi, à tes lecteurs, à tout le monde. Ce blog, je le suis -tenant compte des aléas de la vie et de la vie informatique o;) depuis 2005, à peu près, je pense, et pas seulement le blog, tes publications aussi, ton devenir, bref, un peu de tout, comme on dit souvent en Belgique ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Pivoine, en effet on se connait depuis longtemps!
      Ce que j'admire en toi, c'est ta très grande culture et ton intelligence. Peinture, littérature, histoire et même politique ont très peu de secrets pour toi. Et tu en parles de manière à éveiller l'intérêt de tes lecteurs
      Tu es aussi pour moi une femme tellement sensible qu'elle en devient parfois fragile, avec des périodes de déprime qui me font mal au coeur
      Certains de tes billets (je dirais surtout ceux qui s’apparentent aux récits de vie)sont vraiment bien écrits
      Envie de te dire, ne doute pas de toi, tu te fais du tort alors que tu es remplie de plein de qualités

      Supprimer
    2. Merci Coum o:))) - Hélas! Je sais pour la fragilité et l'anxiété, et je dois travailler ça (plus que jamais !!!) - Je continue les récits de vie, bien sûr, j'en ai un presque prêt, écrit manuscritement, que je dois retaper... Je ferai un effort pour le doute, promis !!! Plus de verre à moitié vide, mais plutôt à moitié plein !!! Merci pour ce petit travail d'écriture et de communication que tu as fait ici !!! Chapeau !

      Supprimer
  47. bon anniversaire de blog, Coumarine.
    Je suis un peu en retard mais j'étais en vadrouille ces jours ci
    Je n'ai pas encore lu les commentaires mais bien sûr je joue le jeu.
    Ta persévérance, même dans les moments difficiles, me donne du courage. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien je crois gazou que c'est d'abord cette qualité-là que je retiens en toi:ta persévérance
      Mais aussi ta foi dans la vie qui te fait choisir avec beaucoup de soin les extraits de livres que tu nous offres régulièrement
      merci pour cela!

      Supprimer
  48. je n'en reviens pas du nombre de commentaires , et tu as répondu à chacun , promesse tenue , je n'en doutais pas
    Faudra que je tente l'expérience un jour , un petit portrait pour chaque lecteur , c'est une belle idée , vraiment

    Bravo Coumarine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'était pas si facile
      les premiers jours qd les commentaires sont arrivés en masse, j'ai "travaillé" longtemps pour arriver au bout
      Je voulais personnaliser les coms pour chaque personne. Que chacun se sent spécial pour moi...
      Mais cela m'a plu de le faire...
      oui un jour tu tenteras l'expérience elle est très riche!

      Supprimer
    2. Bravo Coum
      et nous aussi on t'aime

      Supprimer
  49. je pense bien à toi mais trop difficile d'écrire en ce moment, notre fille vient de perdre une amie chère, trop jeune pour partir et je la connaissais aussi.

    je reviendrai bientôt. Excuse-moi.
    bisous Coumarine,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Loulotte j'espère que tout va bien...
      bises aussi à toi

      Supprimer
  50. 8 ans, le bel âge... ;)
    J'ai tiré ma révérence, ne trouvant plus le sens des mots posés sur le blog. Sur ce moi caché.
    Peut être aurais-je l'envie et le courage d'y revenir...
    Belle suite, chère Coumarine, que tes mots viennent encore longtemps fleurir mon quotidien.
    Douces bises
    Cloudy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dommage, Cloudy, j'aimais bien te lire, tu avais des mots de sincérité sur ton chemin pas très facile par certains aspects...
      bonne route à toi

      Supprimer
  51. 8 ans, c'est long et court à la fois... mais juste un mot pour te dire que c'est en partie ta plume qui me motive pour continuer. Je ne laisse pas beaucoup de commentaires, mais je viens souvent. Et mes pensées t'accompagnent en silencieuse escorte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cameron...je t'avais oubliée...je ne savais pas que tu venais me lire encore...
      c'est bon de savoir que le fait d'écrire ici motive l'un ou l'autre blogueur à continuer le chemin de l'écriture...Merci!

      Supprimer
  52. un petit beausoir en passant COUM.
    meme si je suis moins sur la blogosphère, il est des amis auxquels on pense toujours, meme si le temps passe trop vite.
    je t'embrasse fort
    rsylvie
    http://rsylviepeinture.canalblog.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Sylvie... je suis allée voir tes peintures, il y en a certaines que j'aime vraiment beaucoup ;-))

      Supprimer
  53. Et bien puisqu'aujourd'hui je suis chez toi, je veux bien jouer avec toi, Coumarine.
    Pour moi tu restes le modèle d'humanité et bienveillance auprès de qui, au travers du blog, j'ai appris à ranger mes idées pour oser écrire. Et je t'en remercie.

     :o))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention Candide... je vais rougir ;-))

      Supprimer
  54. Et bien... ça mettra de la couleur dans ta vie : le rouge est dynamique !...

    Bon, c'est bien ces digressions chromothérapeutiques, mais... tu vas pas t'en tirer comme ça.
    Parce que si je suis là, c'est bien pour jouer avec toi. Tu sais, le deal c'était : "...j'ai envie de vous dire à chacun d'entre vous, . . . la qualité que je perçois en vous et qui m'attache à vous dans cette étrange amitié virtuelle...".
    Alors pour une fois qu'on promet de me parler d'une qualité à moi que j'ai, je vais pas laisser l'occasion de me regarder le nombril, hé !

    Donc tu peux penser ce que tu veux : "le Candide il est un peu brindzingue, sociopathe, déliquescent, schoïnopentaxophiliste (hé, hé, ç'ui-là ça fait trente ans que j'attends pour le caser), hétérodyné, complètement narcissique...", ton avis m'intéresse ! Ben oui !

    Bon si tes yeux ou l'inspiration te font momentanément défaut, je veux bien attendre... mais quand même . . .

    Merci d'avance !

     ;o))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. me voilà, me voilà, cher Candide!
      C'est en te lisant hier (ton long commentaire) que j'apprends ce qui t'est arrivé et le long chemin de ta patience
      Et moi? comment je m'imagine ce Candide-là? Plein d'humour, bon enfant et surtout fidèle et rempli d'amitié vraie!
      Plein d'humour bon enfant... résultat de ton courage...je n'ai jamais vu ici l'ombre d'une plainte... et bien ça... tu m'as épatée
      Et en plus tu m'as raconté ton truc, non pas pour parler de toi avant tout, mais pour ME donner du courage! Et bien c'est fait!
      Voilà c'est ça Candide pour moi...
      MERCI

      Supprimer
  55. Pfffiiou, c'est moi, ça ? Bindidon j'ai bien fait de venir !
    Mais on doit pas parler du même...
    Celui que je connais est procrastinateur, râleur, hypocondriaque et a un caractère de sanglier. Le tien doit être, à tout le moins un bon vendeur ou un bon comédien, au pire un escroc (tu sais que les meilleurs escrocs sont des gens parfaitement charmants). D'ailleurs ne t'a-t-il pas déjà écrit plusieurs fois de te méfier, car il se voyait bien plus beau ici que dans la vie vraie ?

    Du courage ?... Je ne sais pas si c'en est, mais tu es bien placée pour savoir qu'on n'a pas le choix, faut faire avec... Et là, le caractère de sanglier a son intérêt, hé, hé !  :o))

    Quant à la plainte, j'allais quand même pas vous rebattre les oreilles d'une histoire qui a dix-sept ans !
    Sinon, je peux te raconter la fois où j'ai mis neuf heure au lieu de deux ou trois à redescendre du glacier du Monétier avec une entorse avant de bivouaquer en forêt, pour pas déranger l'hélicoptère qui pouvait servir à plus grave, et puis parce que, M..., j'allais bien y arriver tout seul, quand même !

    . . .

    Rôôâ, 'tain, ça fait héroïque, quand même !
    . . .
    Owé, tiens, ch'uis un héros !
    . . .
    Ch'uis un héros et je m'aime, hmmm ! ! !

    Bon, j'arrête de déconner, je vais finir par prendre des coups de balais !

    P.S. : même si tout ça a effectivement à voir avec quelqu'un ayant réellement existé, soyez aimable de le prendre au vingt-septième degré, siouplé !

    En revanche, si mon verbiage a pu te rendre un peu de punch, CA, ça me fait vraiment plaisir !

     ;o)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton comm plein de bonne humeur m'a mis du soleil dans le coeur, Candide...tu es drôle et ta bonne humeur fait du bien...j'aime ton 27ème degré..;-))
      MERCI à toi

      Supprimer
  56. Bonsoir Coumarine,
    Mes retards de lecture me font découvrir ce soir seulement ce billet d'anniversaire, mais il n'est jamais trop tard, n'est-ce pas : très bon anniversaire à ton blog, qui sera devenu au fil des ans un fidèle compagnon pour beaucoup, et pour toi bien sûr. Sacré engagement dont tu fais preuve ici, envers et contre tout.
    Alors, comme on dit : merci, et chapeau bas.
    Et je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour David
      Tu te souviens du temps où tu m'appelais "ma Reine"
      Je me souviens avec quelque chose dans mon coeur qui ressemble à de l'émotion
      C'tait le temps où tu "recommençais" avec persévérance et détermination
      Alors, parce que tu me montrais le chemin, moi aussi j'ai recommencé avec courage....
      J'ai toujours aimé tes mots parfois bien énigmatiques... et j'ai aussi aimé les arbres que tu me montrais à voir, qui se trouvent maintenant dans mon ordinateur...
      Je suis contente de ton passage ici très!

      Supprimer
  57. For latest information you have to go to see internet and on the web
    I found this site as a best site for newest updates.


    Also visit my site ... buy nanosolar solar cells

    RépondreSupprimer
  58. When I initially commented I clicked the "Notify me when new comments are added" checkbox and now each time a comment is added I get three e-mails with the same comment.
    Is there any way you can remove me from that service?
    Many thanks!

    Here is my homepage ... Ford ranger forum

    RépondreSupprimer
  59. Heya! I understand this is somewhat off-topic however I needed to ask.
    Does running a well-established blog such as yours require a lot of
    work? I'm brand new to running a blog however I do write in my diary every day. I'd like to start a
    blog so I will be able to share my experience and feelings online.

    Please let me know if you have any ideas
    or tips for new aspiring bloggers. Appreciate it!

    my homepage; stretch mark lotion

    RépondreSupprimer
  60. mon blog est encore nouveau né et je n'ai pas bcp de commentaires, au départ, impatiente j'ai été dépitée; je vois les passages sur le carnet de bord c'est incroyable plein de gens qui passent repassent et ne "disent" rien..et puis je suis "tombée ds la potion"; je me suis prise au jeu des mots, des photos, du partage avec les autres comme ça, par goût je crois et c'est bien
    et j'aime bcp ton blog, sa profondeur, je viens butiner et je réfléchis, sur d'autres bogs aussi, ce sont de beaux partages mêmes muets...

    RépondreSupprimer

un petit mot à dire?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails