lundi 11 février 2019

Les clés

Voici ce que Lakévio nous propose cette semaine!

 Dix mots à caser, histoire de trouver des serrures à ces clés...

Elle cherche.
Elle cherche, en vain, car elle s'est mise à sa quête hélas, trop tardivement
Elle cherche la fameuse clé, pas la grande mais la petite, celle de la porte de la pièce où l'on parle, le parloir comme on l'appelle en plaisantant, dans lequel elle a caché tous ses fantasmes et l'éclat de sa symphonie personnelle

Femme sous influence, elle s'efforce de marcher le long de la bordure de sa vie, prudemment, sans tomber, sans risque de se fracasser. Elle y va à pas comptés, droite et fière. Dans le jardin qu'elle traverse prudemment, un coq belliqueux la poursuit de son ergot ombrageux.
Elle ne trouve rien. Elle ne trouvera rien, car cette clé qu'elle cherche se trouve au fond, bien cachée au fond de la poche de son beau vêtement couleur grenat, dont elle est si fière,...

"C'est tout à fait correct, dit tout haut son professeur, avec un gentil sourire: pas une seule faute d'orthographe pour ce devoir. Bravo ma petite. Tu seras une excellente élève!"


20 commentaires:

  1. Joli devoir.
    Je ne sais si la rédactrice est l'adulte ou l'enfant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah! c'est pas clair?
      c'est bien l'enfant qui fait un devoir sans faute, mettant en scène une adulte...
      Bon je vais lire ton devoir...

      Supprimer
  2. Ah ! Ces vieux profs ! Les obsédés de l'orthographe…
    Alors que c'est la qualité du texte, superbe en l'espèce, et le traitement magistral et original du sujet,qui fait la valeur du devoir !
    "Superbe ma petite, certainement que plus tard tu seras écrivain et que tu publieras des ouvrages autant au-dessus qu'en dessous de la table !…"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh là Alain
      tu me fais rire (et rougir)
      Tu sais que ce texte programmé pour 7h ce matin, n'apparaissant pas, j'ai hésité de le publier...puis j'ai serré les dents et je l'ai fait!
      Alors tu vois, ton commentaire me fait du bien!Merci

      Supprimer
  3. Tu aurais pu le publier même sans serrer les dents,... un très beau texte, original !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci chère Tanette, je vais voir si tu as écrit sur la consigne

      Supprimer
  4. Comme Alain, je me suis dit que c'était bien un commentaire d'institutrice avec tout ce que cela sous-entend de la part d'une prof fille d'instits. Un texte riche de ses multiples niveaux de lecture qui rejoint magnifiquement le lecteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh lala encore un beau compliment!
      je suis contente de te revoir ici, chère Nicole;-)

      Supprimer
  5. Un belle pirouette et un challenge réussi ! Je suis bien contente de ton retour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh! merci Gwen!
      Je suppose que tu as écrit ce devoir?
      Je vais donc te lire...

      Supprimer
  6. ah oui ça sent bon le devoir bien fait et la petite fille consciencieuse :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mince! c'est sans doute ce que je suis au fond de moi?
      merci Adrienne

      Supprimer
  7. Tu entremêles habilement la réalité de ta symphonie personnelle, et ton personnage de bonne élève.
    c'est très bien vu, et chaque mot trouve sa place.
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chaque mot trouve sa place, comme dans un jeu bien ordonné
      merci Célestine

      Supprimer
  8. Ma chère Coumarine
    Je disais à Alain hier, que j’avais « volé » le compte Google de mon fiston. Exprès pour vous commenter tous les deux.
    Que c’est compliqué Blogspot!
    Mais enfin, ainsi vous pouvez mesurer à quel point ma frustration de ne jamais laisser de traces était immense.
    J’ai réussi!

    Cette petite cette petite fille écrit si bien... c’est prometteur. Et pas uniquement pour l’orthographe.
    Belle copie, « petite » Coumarine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Val
      Je suis si contente de te voir ici!
      Je vais te le dire: tu me manquais
      Je t'embrasse fort

      Supprimer
  9. Bien joué pour le placement des mots. Et j'aime beaucoup l'expression "éclat de sa symphonie personnelle".

    RépondreSupprimer

un petit mot à dire?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails