mercredi 2 juillet 2014

Où sont mes souliers?

Où sont me souliers?
ceux-là qui s'aventurent un peu partout sur les sentiers de ma vie?
ceux qui tiennent fermement à mes pieds trop hésitants pour ne pas se tordre?

Je ne sais dans quel coin de ma tête je les ai fourrés
pieds nus je ne peux pas avancer, ni même démarrer

Quand je mettrai la main sur mes bons vieux souliers
alors je les regarderai avec reconnaissance

Mais les regarder de cette manière ne suffit pas!
alors je les enfilerai, le gauche, puis le droit, je n'hésiterai pas.
ou juste un peu...
car on ne sait jamais, si j'avais changé de pointure, si j'avais deux chaussures droites, ou l'inverse?

Mais les enfiler ne suffit pas
alors avec appréhension mais sans trop réfléchir,  je ferai un premier pas
puis un autre
et un autre encore
le mouvement se sera enclenché et la vie suivra



35 commentaires:

  1. Je te souhaite un beau et long chemin, un pas après l'autre...

    RépondreSupprimer
  2. Nostalgie de Félix Leclerc ?
    Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. holà! j'y avais pas pensé aux souliers du Félix!!
      Bises à toi aussi...

      Supprimer
  3. Rien de tel que de bons vieux et fidèles souliers pour nous mener par le bout du nez : là où ils vont, on va. Alors allons-z-y, pas à pas dans la vie ! Merci, marraine soleil, de nous rappeler avec tes mots délicats que chaque petit pas compte... A tout bientôt...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour moi ce qui est important et parfois difficile, c'est que il faut ACTER, et pas simplement se contenter de rêver.
      A bientôt, oui ;-)

      Supprimer
  4. Attention à ne pas marcher à côté de ses pompes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à côté de ses pompes... oui... mais c'est quoi exactement... et comment se rend-on compte qu'on se trompe de chemin?

      Supprimer
  5. Moi aussi j'ai eu tout de suite la chanson de Télix Leclerc dans la tête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, c'est comique car moi je n'y ai pas du tout pensé!

      Supprimer
  6. La vie suivra tu as raison. En marche !
    Fauvette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fauvette???
      wouawwwwwwww
      ça me fait plaisir ton commentaire...
      J'espère que tout va bien pour toi?

      Supprimer
  7. Et pourquoi ne pas marcher pieds nus dans le trèfle rond ? Bon je suis une va nu pieds, je suis de parti pris, donc ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, marcher pieds nus... mais pas longtemps, pas pour une route longue et caillouteuse
      Et puis on ne peut pas ressemeler les pieds qd la plante est usée ;-))

      Supprimer
  8. Marcher... tout un programme. Et tout commence par un simple pas. Et puis un autre. Et puis encore.
    Belle route, Coumarine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un simple pas... c'est pas si difficile;-)

      Supprimer
  9. Mon Dieu, Coumarine, moi, c'est les enfiler ces fichues chaussures qui me pose problème! J'en parlerai ailleurs. Mais pour vous, oui, un pas, puis un autre....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui! quand les chaussures font mal aux pieds...
      difficile d'avancer alors

      Supprimer
  10. Ce texte est très beau, sous couvert d'humour, il en dit long...
    Et c'est très vrai, parfois, il suffit d'un petit déclic pour que tout reparte à nouveau... d'un bon pied.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Almanito
      ce texte parle de bien plus que de mes petites chaussures...
      il parle de ma difficulté à avancer, à contiuer le chemin...
      Merci de l'avoir lu comme ça!

      Supprimer
  11. J'avais bien compris, c'est pour cela que je parlais de repartir d'un bon pied!
    A bientôt Coumarine et merci de ta visite.

    RépondreSupprimer
  12. Ta lutte pour continuer à avancer est belle, chère Nicole, et tes petits souliers sont émouvants. Il parlent de courage, de ton courage.
    Je t'embrasse fort,
    Lorraine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Lorraine
      tu as tout compris ;-)))
      C'est normal... tu es toi! attentive et bienveillante...

      Supprimer
  13. Quant à moi je suis revenue non pas à pieds mais en avion du Canada. Bonjour Coumarine. Charlotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah! te voilà Charlotte!
      Contente de te savoir rentrée au pays!
      Je suppose que tout s'est bien passé pour toi la-bas??

      Supprimer
  14. Jolie métaphore, toute légère, mais si remplie de sens.

    RépondreSupprimer
  15. J'aime cette petite ritournelle qui parle de pas , de pieds , de chemins ...
    j'ai acheté à la brocante une vieille paire de galoches , à l'intérieur , j'ai mis des plantes dans des petits pots et ça pousse bien

    continue à écrire Coumarine , ces petits posts encourageants et vivants

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. queelle bonne idée tu as eue là! Transformer une paire de vieilles galoches en pots de fleurs ;-)

      Supprimer
  16. Mais oui tout va très bien, j'ai maintenant le temps de lire, et de vivre !
    Amitiés
    Fauvette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et tu ne tiens plus de blog???
      amitiés aussi!

      Supprimer
  17. Je te souhaite un bel envol et un bel été malgré la pluie. Très beau texte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à toi aussi je souhaite un très bel été!

      Supprimer
  18. Moi aussi, je vais tenter de retrouver mes souliers et d'avancer
    Merci pour ce beau texte!
    c'est toujours un plaisir de revenir te lire

    RépondreSupprimer

un petit mot à dire?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails