mercredi 2 octobre 2013

quelques nouvelles

Je n'ai plus rien écrit ici depuis plus de quinze jours
c'est beaucoup 15 jours, on se perd dans les méandres de l'oubli, pas loin sans doute, peut-être juste à côté; mais dans le silence, on perd contact avec la blogo,  avec les blogueurs surtout, et pire que ça, avec l'écriture courte des billets de blog.

Quand je m'interroge sur ce qui fait que je me tais ici, toujours la même raison me revient: mon quotidien baigne encore bien trop dans les conséquences de la maladie, tous les jours je mène mon combat...
Dans ma tête et surtout dans mon corps, pas grand chose d'autre ne m'occupe: j'aurais envie de parler un peu de tout ça, de mes avancées, de mes reculs, mais je me lasse moi-même de ne pas aborder d'autres sujets!

Sinon un rapide coup d'oeil à mon "actualité"
- je fête le 4 octobre mes neuf années de blog: j'ai beaucoup aimé cela, j'ai noué des amitiés précieuses. Curieusement j'ai rencontré peu de monde parmi les blogueurs, je crois que je préfère garder le mystère qui entoure les pseudos
Je me souviens, il y a un an, pour fêter les huit années d'écriture sur Coumarine, j'ai proposé de dire à chacun des blogueurs qui passerait par ici, quelque chose d'eux, qui me les rendait "spéciaux". On m'a dit que je créais le buzz, cherchant les commentaires; moi je voulais simplement personnaliser la relation que j'avais avec chacun de mes lecteurs. J'avais quelque chose d'unique à dire sur chacun d'entre vous. Heureusement beaucoup ont aimé cela et sont venus lire la qualité que je leur reconnaissais

- Je fonctionne par alertes successives. Les contrôles ne sont parfois pas impeccables, entraînant une hausse des médicaments. Tout cela me fatigue énormément, je tiens le coup à la force de mon courage

- Je vais pourtant reprendre l'animation de mon atelier d'écriture à l'Université des aînés. Comme l'atelier a très vite été complet, laissant sur le carreau nombre de frustrés, j'ai accepté de le dédoubler. Pas de nouvelle préparation, mais l'écoute et la présence seront bien là: j'y puiserai la certitude que les participants sont heureux de travailler avec moi...et ça,  c'est du bonheur!

- Je viens d'achever la lecture de Magnus de Sylvie Germain: une histoire qui m'a touchée, une très belle écriture.. j'ai beaucoup aimé! Mais à mon très humble avis, l'auteur n'a pas su arrêter son livre à temps! 
Elle s'est égarée dans des chemins secondaires, qui dilue un peu l'intérêt du livre. Pour l'avoir expérimenté moi-même, je sais que c'est très difficile d'arrêter un texte, d'y mettre un point final, en laissant là les "rallonges", parfois si bien écrites et dont on est si fiers!!
C'est comme s'amputer d'un morceau de soi-même. Pourtant le récit y gagne en densité! C'est indéniable! C'est ce que je dis souvent aux participants de mes ateliers: il faut pouvoir mettre un point final à son texte. Avant que le lecteur ne se lasse! Pour leur faire comprendre cela,je lis  leur  texte "raccourci". Et l'effet est immédiat, ils réalisent "dans les tripes" ce que j'essaie de leur faire comprendre!

photo coumarine

37 commentaires:

  1. neuf années de blog ! quel aventure ! je suis une néophyte à côté de toi, Coumarine. Je comprends cette nécessité de pause, le temps de faire le point sur ce qu'on a vraiment envie de dire et puis un retour en soi est souvent nécessaire.....je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Malou
      J'éprouve, bien plus souvent qu'auparavant la nécessité d'une pause blogueste
      Merci de ton passage ;-))

      Supprimer
  2. Bah, si j'écrivais tous les quinze jours, ce ne serait pas si mal...
    Le comble, c'est que dans ma tête, j'en écris plusieurs par jour ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dire qu'il y a plein de billets PASSIONNANTS dans la tête de Walrus, qui ne sont pas publiés... quel gâchis!!

      Supprimer
  3. Merci pour ces quelques nouvelles et bravo pour ces neuf années ! Quant à la publication de billets, je crois intimement que cela doit rester un plaisir et pas devenir une obligation. A chacun son rythme, en fonction des circonstances de la vie !
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bien sûr Naline... tu es la sagesse même!

      Supprimer
  4. 9 ans de blog, eh beh...! Comme Naline, je pense que ce ne doit pas être une obligation d'y écrire. Mais c'est triste de s'éloigner de la blogosphère, c'est sûr (et pour nous, de ne plus avoir de nouvelles). Donc, merci pour cette note !
    Moi, j'avais bien aimé ton initiative de l'année dernière. ça avait dû te demander pas mal de travail, d'ailleurs.

    Et bravo, pour les ateliers d'écriture ! C'est bien que tu puisses reprendre une activité extérieure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui sel, l'année dernière j'ai eu pas mal de "travail" pour répondre à chacun...mais j'ai aimé faire ça!
      ;-))

      Supprimer
  5. Bon bloganniversaire ! pour ma part, déjà 7 ans, et que d'aventures ! que de gens croisés ! des amitiés tissées, des rencontres en chair et en os qui sont devenus de vrais amis, des opportunités de travail, des commentaires en pagaille, parfois acerbes, souvent gentils... Que l'aventure continue pour toi, à ton rythme, en douceur... Je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah! emi, je savais pas que tu étais une si "vieille" blogueuse...
      j'espère que tout va bien pour toi...

      Supprimer
  6. Moi non plus, je n'écris plus beaucoup. Quand le quotidien ne prête pas à sourire, je préfère me taire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui continuer à alimenter son blog quand on vit des moments difficiles ce n'est pas évident, surtout quand on n'aime pas parler de ce qui nous tracasse...

      Supprimer
  7. "Les contrôles ne sont parfois pas impeccables, entraînant une hausse des médicaments. Tout cela me fatigue énormément..."

    Tout pareil pour moi ! Tenir ma page FB, lire mes contacts est parfois trop... mais l'oubli est rapide, il faut tenir page ouverte (offerte...) Tiens bon Coumarine !
    La reprise de tes ateliers d'écriture est une bonne nouvelle. Bravo !

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sur FB tu es assez fidèle...il me semble du moins
      On ne peut guère t'oublier ;-))

      Supprimer
  8. Chère Coumarine; Bravo pour ces 9 années de blog. Votre combativité à nous écrire des articles plus passionnant les uns que les autres ,force mon admiration. Nous seront toujours là pour vous soutenir dans vos moments difficiles . Bien affectueusement à vous. Marylène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Marylène, merci de dire que vous appréciez mes billets, merci de votre fidélité

      Supprimer
  9. Tes passages sont d'autant plus précieux qu'ils se font rares. C'est un grand pas que tu as franchi en acceptant d'animer non pas un mais deux ateliers d'écriture. J'envie tes élèves !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Tes passages sont d'autant plus précieux qu'ils se font rares."
      Je te dis la même chose, chère Ileana
      J'tais contente de te voir revenir!!!

      Supprimer
  10. Alors d'abord, sache que la valeur n'attend pas le nombre des billets. Mon ami Georges Brassens n'a pas écrit beaucoup de chansons dans sa vie, en comparaison des "grosses machines" que sont Aznavour ou Charles Trénet mais chacune était ciselée comme un bijou.
    Ensuite je me demande bien qui est l'olibrius, le bachibouzouk, la crème d'emplâtre à la graisse de hérisson qui t'a dit que tu cherchais le buzz! C'est n'importe quoi! Coumarine, la lady gaga de la blogo, vient de sortir un nouveau billet!

    Bien, toutes ces billevesées n'ont d'autre but que de te faire sourire, et heureusement qu'il nous reste l'humour, en encore heureux qu'on va vers l'été, et tout cette sorte de choses, une fois, savez-vous! (je dis ça parce que contrairement aux idées tordues, les Belges ont beaucoup d'humour)
    Pour les ateliers d'écriture je confirme: tu ne m'as donné qu'une leçon en "live" et je ne l'oublierai jamais.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Célestine...
      ah!ben! oui! les Belges ont bcp d'humour!! Ils sont bon enfants! et savent rire de bon coeur
      (merci tu m'as fait sourire...)

      Supprimer
  11. Moi, je te trouve courageuse. Malgré la maladie, je sais ce qu'elle est pour la voir tous les jours près de moi, tu continue à faire des billets et il ne faut pas oublier le livre sur "Horton" qui est beaucoup de travail. Livre dont j'aurai, je l'espère, le plaisir de lire. Et que puis-je dire de la traversée de cette maladie, il n'y a pas de mots, juste un sentiment qui veut le meilleur pour toi. maty

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la traversée de la maladie suit son cours...;-))
      Je crois que j'en vois la fin...
      Et mon récit est terminé, je contacte les éditeurs...

      Supprimer
  12. Bonjour Coumarine,
    Pareil pour moi, des jours où ça va bien et d'autres moins. J'espère que tu n'as pas le fameux "Linky" installé chez toi ? Dans tous les pays il y a une controverse énorme à ce sujet à cause des radiofréquences que ça émet, mais l'escrocratie veut nous imposer ça de force. Pour ma part c'est suite à l'installation de cela chez moi que les maux de tête terribles ont commencé. Évidemment je suis déménagé et si un seul de ces abrutis se présente chez moi avec ça entre les mains, je lui arrache la tête ! Bon ça fait du bien de se laisser aller ! kéa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. kéa, jamais entendu parler de Linky! Je suis allée voir ce que c'est sur le Net...oups! je ferai attention aussi de ne pas me laisser faire!!

      Supprimer
    2. Ici nous avons plusieurs associations pour nous aider dans la procédure du refus, mais chez toi je ne saurais comment. Ce qui est certain c'est que ta compagnie d'électricité te dira que tu n'as pas le choix et te menaceront de coupure de courant et viendront malgré tout le poser lorsque tu seras absente de chez-toi. Il y a quelque chose de lourd derrière tout ça. Ici la contestation prend beaucoup d'ampleur et ça commence à barder sérieusement ! kéa

      Supprimer
  13. Bel anniversaire ma Coum'
    Ecris quand tu le sens, selon ton envie
    Je serai toujours là pour te lire,
    Je t'embraaaaaasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pareil gentille et courageuse Cloudy...je serai toujours là pour te lire
      Je t'embrasse aussi

      Supprimer
  14. 9 ans! je te connais depuis 7ans, je te suis, tu me suis, on se suit, quoi ;-)
    et toujours du plaisir!!! Longue vie à tes "paroles" si utiles :-)

    RépondreSupprimer
  15. moi j'ai aimé te rencontrer et te lire, 9 ans ce n'est pas rien quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mab, je m'en souviens très bien de cette rencontre...;-))

      Supprimer
  16. Je comprends si bien que tu n'aies pas toujours envie d'écrire. On sait qu'on ne pourra rien sortir de soi qui ne soit pas encombré des peurs, fatigues, ressentiments et toutes les choses négatives que l'on ressent. On ne veut pas contaminer les autres... ni se livrer à ce point je pense.

    Mon père nous ayant quittés cet été, j'ai eu aussi beaucoup de mal à ne pas laisser transparaître des émotions très personnelles et sans doute peu énergisantes que je ressentais :-)

    Je comprends mal aussi l'accusation "buzzzz" mais il y a dans le monde des blogs d'étranges personnages!

    Bravo pour les 9 ans, ta classe et ton courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Edmée pour ton passage ici...je crois que tu me comprends TB ;-))

      Supprimer
  17. La touche pause est faite pour être utilisée, sans être usée on peut espacer ses coms, pas par manque d'envie ou d'inspiration , mais juste pour respirer le temps long des réponses. Toute mon amitié depuis Toulouse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour cette amitié fidèle, cher Thierry

      Supprimer
  18. De retour de vacances, donc très en retard, mais : bon anniversaire à ta vie sur la toile.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D&D... tu sais quoi? je suis contente de te voir ici...
      J'espère que tu vas bien?

      Supprimer

un petit mot à dire?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails