mardi 5 février 2013

Exactement le même nom...

J'ai vécu aujourd'hui une aventure peu banale

Une personne bien intentionnée sans doute mais pas très futfute me téléphone...
Faut dire que c'est très rare qu'elle me téléphone  et que ma surprise de l'avoir au bout du fil est grande!
"tu connais la nouvelle?" qu'elle me dit d'un ton à faire gémir une armée de pierres
"XXXX est décédée...
 QUOI? je lui dis...NON c’est pas possible... 
"si si!  je l'ai lu dans le journal...

Je m'effondre car XXXX est quelqu'un que j'aime énormément, que j'admire, que j'apprécie...une belle personne!
Je suis mal, je pense à sa famille, de belles personnes aussi...

Je m'étonne quand même, pas plus tard que hier je l'ai vue sur FB, ou ailleurs, je ne sais plus, mais je l'ai vue, c'est certain!
Mais je ne suis pas chez moi, je ne peux pas vérifier

J'attends le coeur en peine, mais trépignant d'impatience,  le moment où je pourrai enfin vérifier

Chez moi j'allume mon PC,  je furète à gauche à droite, je ne trouve rien
Je pose la question à ce cher gogol-ki-sé-tou...
Je découvre avec stupéfaction qu'une personne du nom de XXXX est en effet décédée et que l'enterrement... bla bla bla...

Je vérifie bien les lieux et les dates...et...
OUF, voilà les kilos de pierres et de tristesse qui tombent de mes épaules. Et encore une fois je pense à sa famille que j'apprécie aussi beaucoup, que des gens bien je  vous dis!

Donc les homonymes, ça existe vraiment!!!
J'en ai eu la preuve aujourd'hui: lettre par lettre, exactement le même nom!

En l'espace d'une heure, un énorme choc
puis le soulagement tout aussi énorme, la respiration qui redevient normale
Il y a des moments qui sont bons à vivre...



33 commentaires:

  1. J'ai eu ça avec un collègue dont on annonçait le (prétendu) décès à la radio...
    Oui, les homonymes existent même moi je m'en suis trouvé un sur le net (mais celui-là n'était pas mort).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comment???
      Walrus le seul, l'unique?
      il a un homonyme???
      ;-))

      Supprimer
  2. Oui, une mésaventure qui a dû te laisser un goût amer, même si finalement, elle s'est plutôt bien terminée...Enfin, ça depend pour qui: il y aura quand même dans l'histoire des amis éplorés, une famille effondrée. C'est la vie.
    Quand je vais sur FB, je suis toujours surprise du nombre de filles qui s'appellent exactement comme moi. Ça rend humble...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour l'autre famille c'est clair, il y a deuil, et chagrin
      Mais je te dirai que j'y ai pas pensé... tellement j'étais soulagée...
      Je n'ai pas encore eu trace de quelqu'un qui a(vait) le même nom que moi!
      Cela doit faire bizarre quand même!

      Supprimer
    2. Toi, c'est une ville entière qui porte le même nom que toi !
      Franchement ! Mme Nicole se la pète !

      :-)))

      Supprimer
    3. je vais t'avouer un grand secret: je ne suis jamais allée dans MA ville ;-))

      Supprimer
  3. Quelle histoire ... Heureusement que tu es allée vérifier , que tu n'es pas restée avec cette nouvelle si triste dans le fond du coeur
    Cela me rappelle un soir , ma fille avait appris le décès de son ancien prof de musique , elle était effondrée
    j'avais mené une enquête aussi , ce n'était qu'une mauvaise rumeur , affreux
    elle avait bondi de joie aussi

    Je sais qu'il doit y avoir plein de québecoises qui portent mon nom et prénom
    c'est certain ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Répondre une rumeur sans fondement, je trouve cela bien cruel...
      Donc toi, c'est du côté du Québeck que cela se passe?
      ;-)))

      Supprimer
  4. comme tu dis, quel bonheur que ce que l'on ressent après la peur :-)
    « Un être cher est malade ; l’état de son pouls révèle son mal ; tous ceux qui souhaitent sa guérison souffrent avec lui par sympathie. Mais le voici mieux, il se promène encore affaibli, et c’est une telle joie que jamais on n’en ressentit de pareille quand il allait et venait, fort et bien portant. "St Augustin, Les Confessions, Livre XIII, chapitre 3
    il y a en ce moment des spots de prévention routière à la radio flamande qui doivent donner ce même "choc" que tu as ressenti: en annonçant la mort (fictive) d'une vedette aimée du grand public...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime bcp cet extrait de St Augustin, il est criant de vérité
      merci Adrienne!

      Supprimer
  5. Oui, ouf...
    Maintenant, dis à la personne que tu l'aimes.
    On ne le dit jamais assez. La preuve, ça aurait pu être elle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison val...
      je n'hésiterai pas à dire et à redire que je les aime à ceux que j'aime

      Supprimer
  6. Quelqu'un est mort que l'on ne connaît pas et la peine se délocalise comme une usine Renault en Roumanie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne suis pas sûre de bien comprendre
      mais merci d'être venu...

      Supprimer
  7. Ce qu'il doit faire drôle, ce serait que la personne que tu connais reçoive des mots de condoléances !
    ou qu'elle lise dans le journal : tiens je suis morte !
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux personnes connaissaient l'existence de l'autre
      N'emp^che celle que je connais a dû appendre la nouvelle et ça a dû lui faire un choc

      Supprimer
  8. Heureusement que malgré la peine tu as pris le temps de vérifier, avant d'envoyer à la famille tes condoléances...

    Et au final, j'imagine la vague d'endorphine qui a du te submerger à la manière Béliveau qui t'affirme que ce n'était qu'un gros canular.

    ceci dit il y a des blagues moins drôles que d'autres, même quand elles sont faites par inadvertance ( c'est bien le prénom de la personne pas fute fute ? Ina Dvertance ? )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, il me semblait que quelque chose "clochait" dans cette annonce: j'ai donc vérifié, le coeur battant
      La personne pas fute fute n'a pas voulu faire une mauvaise blague, elle n'a simplement pas réfléchi aux données de l'annonce nécrologique qui ne correspondaient pas

      Supprimer
  9. non seulement les homonymes mais encore les... sosies

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. selon les forces dites de l'ordre, oui

      Supprimer
    2. faudrait expliquer ça!!! ;-))

      Supprimer
  10. Ne me parlez pas des homonymes, des usurpateurs d'identité ! j'ai décidé d'utiliser mon deuxième prénom depuis une mésaventure et une erreur avec deux contentieux avec le trésor public , depuis cette époque là sans haïr mon prénom je suis plus suspicieux et précautionneux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il convient je crois d'être toujours prudent
      Certains tiennent absolument à leur anonymat, ils n'ont peut-être pas tort, surtout s'il leur est arrivé une mauvaise blague!!

      Supprimer
  11. Je te signale que je suis morte le 10 octobre 2008 !

    RépondreSupprimer
  12. Le nom fait tellement partie de l'identité, qu'il est troublant de croiser une personne qui porte NOTRE nom. C'est par le nom également que nous sommes unique. Enfin, je le vis ainsi et il m'est assez désagréable de savoir que d'autres peuvent porter le même nom que moi ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui Anne, je te comprends tout à fait
      Moi non plus je n'aimerais pas du tout savoir que quelqu'un porte le même nom que moi...

      Supprimer
  13. sans parler du plaisir pervers que certains tirent à annoncer les mauvaises nouvelles, pas futée et pas très saine non plus si je puis me permettre.

    Personne ne m'appelle pour me donner de mauvaises nouvelles, j'ai fait savoir il y a très longtemps que ce genre de choses ne m'intéressait pas.

    A bientôt ...

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Bienvenue Anonyme,
      J'aurais du m'attendre à quelque chose de particulier vu la personne qui me téléphonait en effet!!
      Oui, à bientôt

      Supprimer
  14. Quel choc effectivement de ne pas savoir si c'est vrai ou pas et quel soulagement ça a dû être...L'as-tu dit à la personne concernée ? Heu, peut-être pas..
    Il m'est arrivé de lire dans les avis d'obsèques, ce genre d'homonymie, cette angoisse, les recherches faites, "doit-on téléphoner à la personne pour lui demander si elle est en vie ? Non, pas possible....
    Ouf, on est soulagé, mais, en attendant, quelqu'un est bien mort ailleurs..

    RépondreSupprimer

un petit mot à dire?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails