lundi 17 septembre 2012

Le pseudo, petite face cachée de soi...

Mon pseudo Coumarine, je l'ai imaginé sur un coup de coeur.
J'aimais la musicalité du mot, et le mot "marine" m’emmenait dans l'infini des grands espaces. J'étais dans le roulis des vagues qui viennent lécher le sable, dans les embruns des côtes plus sauvages, ou même dans le vent qui parfois coupe le souffle. A la fois tendre et fougueuse, je me sentais Coumarine...
Par après des blogueurs m'ont fait remarquer que la coumarine était de la mort aux rats, donc du... poison! Je suis tombée de haut! Quelle idée de me donner un pseudo qui risquait de me saboter, de jeter le discrédit sur mes mots. Aucune envie de jouer au personnage maléfique...
Il me fallait donc changer de pseudo. Mais cela me dérangeait vraiment : je m'étais mise à l'aimer ma Coumarine.
Puis des recherches sur G*ogle m'ont appris que la coumarine entrait dans la composition de médicaments (1)
J'étais sauvée. Je pouvais être Coumarine sans peur et sans reproches...(2)

(1)La coumarine est un anticoagulant. Qui aurait cru que 7 ans après avoir crée mon blog j'allais devoir prendre mon comprimé  quotidien d'anticoagulant. Ce médicament contribue à me "sauver", c'est amusant. Et donc je tiens plus que jamais à mon pseudo
(2) Ceci est un extrait du livre que j'ai consacré aux blogs: Tout d'un blog, éditions Couleurlivres, 2008, p.21

Si vous le désirez, mettez en guise de commentaire comment vous avez choisi votre pseudo
Y êtes-vous attaché?
En avez-vous changé? Avez-vous plusieurs pseudos, suivant le ou les blogs dont vous êtes l'auteur?
Merci de nous confier un bout de vous-mêmes

75 commentaires:

  1. En regardant ma "carte d'identité".
    Attaché ? Non.
    Plusieurs ? Non.

    ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Tu me titilles Coum' avec tes questions blog .. ça me travaille d'en ouvrir un nouveau mais déjà le choix du pseudo est une épreuve en soi ! Je déteste ça ! Et pourtant ce à quoi j'aspire, c'est avoir un blog inaccessible à ceux qui me connaissent dans la "vraie vie" pour ne pas m'auto-censurer constamment. Miss Line est un bout de mon vrai prénom avec le petit Miss, qu'un ami utilisait beaucoup à mon égard. Ce pseudo a été validé par lui et je lui trouvait une sonorité sympa tout en gardant un peu de mon identité. (PS : n'ai je pas déjà lu ce billet ? ;-) )

    RépondreSupprimer
  3. Comme journaliste libre, j'ai souvent travaillé sous pseudo, au point que mon préféré, Lili Sicilia, est devenu comme une identité (Lili avait son nom sur ma boîte aux lettres).
    Plus jeune, je m'octroyais des noms à l'apparence plus masculine, l'époque étant au machisme total. Je faisais en tous cas attention que les prénoms soient asexués comme Camille ou Dominique!
    Ton pseudo de Coumarine, c'est lui qui m'a attiré la première fois que je l'ai vu sur la Toile!
    Bien à toi!
    Anna Rouille

    RépondreSupprimer
  4. Pour mon pseudo, je l'ai raconté ici :
    http://auclairdelaplum1.canalblog.com/archives/2009/06/10/14006157.html

    Tiens, moi aussi je me suis farci un an sous Sintrom (Acénocoumarol). C'est de là donc que proviennent ces "bleus" dont tu nous parlais.
    Surveille bien le dosage. Bises !

    RépondreSupprimer
  5. Mon pseudo, pour mon blog de scrap, c'est Scrapojapon,qui est aussi le nom de mon blog. Je l'ai adopté quand j'ai ouvert mon blog au Japon il y a un peu plus de 5 ans, parce qu'à l'époque j'alternais sur mon blog réalisations de scrap et billets sur notre quotidien japonais.
    Mi 2008, nous avons quitté le Japon pour revenir en Europe et je me suis demandée si je devais changer le nom de mon blog. A l'époque, j'avais même fait un petit sondage auprès de mes visiteurs (presque essentiellement des visiteuses en fait) pour savoir ce qu'ils en pensaient. L'immense majorité ne souhaitait pas que je change de nom, même si le lien avec le Japon était quasiment rompu, parce qu'elles étaient habituées à ce nom, qui s'était finalement vidé de son contenu. Et cela me convenait,car même si quelqu'un me faisait remarquer qu'il serait logique de changer si le Japon n'occupait plus une place centrale sur mon blog, je n'ai jamais pu me rendre à cet argument car je n'avais aucune envie de changer...
    J'imagine qu'aujourd'hui celles qui découvrent mon blog se demandent pourquoi ce nom et ce pseudo, mais ça ne me gêne pas, c'est un peu "notre" histoire, à moi et à mes plus anciennes et fidèles lectrices.

    RépondreSupprimer
  6. C'est curieux quand même ce nom de médicament , vraiment , quelle coincidence , j'en reviens pas ..
    il te va bien , tu ne le changeras jamais , je le sais

    Mon pseudo : il y a longtemps , j'avais imaginé écrire une nouvelles , autobiographique , les deux héros s’appelaient Jeanne et Harnold
    J'ai gardé le pseudo , jamais écrit la nouvelle , enfin , si par bouts , publiés sur mon blog
    Mon pseudo est presque un nouveau prénom , de plus en plus de gens de la vraie vie m'appellent Jeanne , c'est dingue , surprenant et touchant à la fois

    RépondreSupprimer
  7. Moi, j'aime bien la sonorité de ton pseudo. L'histoire du médicament, c'est fort, en effet !

    le mien, "Sel", est à la base une abréviation (un peu améliorée) de mon prénom. Et puis, ça date d'une époque où j'aimais bien l'image de la pincée de sel qui change tout, et puis, le fameux sel de la terre, tout ça...J'ai beaucoup évolué vis à vis de ce pseudo, l'ai détesté, par moment... mais comme pour le tien, je m'y identifie trop pour le changer, maintenant (malgré une tentative pas si ratée avec un autre nom, mais je n'ai pas tenu sur la durée d'un nouveau blog)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma chère "Sel", je n'avais jamais réalisé que ton pseudo pouvait juste être un condiment... !! Je le réalise là, en te lisant.
      Pour moi, Sel c'est comme un envol, un diminutif certes, mais comme... une impulsion, un peu. A la fois doux et énergique !

      Supprimer
  8. j'ai commencé par Carmen Cru parce que mes collègues choisissaient des héroïnes sexys, jeunes et belles... Et que moi, Carmen avec sa méchanceté, sa vieillesse et son casque, elle me faisait rire. Résultat, je me suis fait draguée par un tas d'ignares qui se présentaient en me chantant "l'amour est enfant de bohème".
    Comme C. Cru, ca ne pouvait pas le faire,
    je suis devenu "summertime". Là seuls les amateurs de jazz me contaient fleurette.
    Et puis par amour, je suis devenue "redmountain".
    Bisous

    RépondreSupprimer
  9. J'ai lu également que la Coumarine vient de "cumaru" qui est le nom, dans une langue amazonienne, de l'arbre de Tonka et que son odeur est décrite comme une odeur de foin !!
    Quant à mon pseudo il vient bien sûr de mon prénom. Pourtant on ne m'appelle jamais comme ça car je déteste les dimunitifs. Alors pourquoi ai-je choisi celui-ci ?? mystère ;)

    RépondreSupprimer
  10. c'est mon deuxième prénom mais c'est surtout le prénom de ma grand-mère, pour qui tout mon blog est une sorte d'hommage... parce que je ne sais pas où j'en serais, sans elle, elle m'a sauvée du non-amour...
    un jour j'ai eu un commentaire qui m'a dit que mon pseudo était un prénom ringard et que je ferais bien d'en changer ;-)

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, pour participer à un forum de broderie en 1998 (oui, il y a longtemps) j'ai écrit mon prénom suivi du département où j'étais née et où j'habitais. Je déteste mon prénom tout autant que ce département (où j'ai reçu de grandes violences). Parfois je me cache sous un autre pseudo lorsque je ne veux surtout pas qu'on me reconnaisse , je pense ne pas y être attachée et pourtant je n'ai pas l'énergie pour en changer, peut-être parce que la mue n'est pas terminée. Je me suis déjà posé la question : comment effacer toutes les traces que j'ai laissées dans les commentaires (je n'ai pas de blog et aucune envie d'en avoir un) ?
    Bonne soirée à toi.

    RépondreSupprimer
  12. J'ai commencé à écrire sous un pseudo dans lequel je me reconnaissais. Et puis j'ai évolué et ce pseudo, finalement, est devenu un fardeau : trop connoté. Alors, comme de toutes façons j'avais envie de moins me cacher, j'ai simplement utilisé mon prénom. Ainsi je ne suis plus totalement anonyme... tout en restant incognito puisque sans patronyme.

    La seule chose qui me dérange parfois (ou m'amuse...) c'est quand je vois un autre que moi utiliser le même prénom, avec un risque de confusion. En certaines circonstances ça peut être gênant...

    RépondreSupprimer
  13. le mien ? je l'ai choisi par ce que, lorsque j'étais enfant, mon héroïne préférée était Bécassine et ses facéties ! alors dans les livres il y avait la petite Loulotte, d'où... pseudo plus discret pour ceux qui pourraient venir sur ton blog et qui me connaissent...

    Je ne savais pas et n'ai jamais cherché l'origine de ton pseudo mais je l'aime beaucoup,
    Je t'embrasse;

    RépondreSupprimer
  14. Mon pseudo est en partie le surnom que l'on me donne depuis que je suis enfant et le tout est le titre d'un livre que j'adorai petite.... pas très recherché....

    RépondreSupprimer
  15. eh eh des pseudos j'en ai eu plein, mais maintenant je me suis calmé et je garde le même depuis bien des années. Je ne laisse pratiquement plus de commentaires, mais à l'occasion quand l'espièglerie qui sommeille en moi se réveille, il m'arrive de laisser d'étranges commentaires sous d'encore plus étranges signatures. Quand à la symbolique, et c'est tout un travail d'analyse, à un aspect positif existe l'inverse en négatif, le tout est de savoir le voir... Bises Coumarine

    RépondreSupprimer
  16. Quelle bonne idée !
    J'ai longtemps pensé à la forme que je donnerai à mon 1er blog, à ce que je souhaitais y mettre.
    J'ai mis peu de temps à trouver mon pseudo qui s'est imposé comme une évidence.
    Lorsque j'ai fui mon 1er blog pour en construire un 2d, il me semblait impossible de changer de pseudo.
    Il est si parfaitement moi. Lorsque je serai lassée, ce sera le signe que je dois quitter la blogosphère.

    RépondreSupprimer
  17. Pour Coumarine, je connaissais le "kumaru" d'une langue amérindienne de Guyane (j'y est longtemps vécu) dont parle briguou au-dessus.

    Autrement, j'utilise mon vrai prénom (et nom) sur mon blog. En plus j'ai reçu beaucoup de visites aujourd'hui de chez toi... pourquoi ? Mystère ! ;)

    RépondreSupprimer
  18. Dans mon précédent blog, mon pseudo était le surnom que me donnait mon amoureux. Et puis mon amoureux m'a quitté, ça s'est très mal fini, il utilisait mon blog pour m'espionner...
    Fin du blog. Et le pseudo, j'ai eu beaucoup, mais alors beaucoup de mal à m'en débarrasser.

    Alors j'ai attendu, longtemps, avant de réouvrir un blog. J'ai cherché pendant quelques temps mon nouveau pseudo, et je l'ai trouvé en lisant un livre. Le pourquoi est expliqué dans ma page "A propos" (http://www.mnemosune.fr/a-propos/).

    Et j'y suis très attachée, je trouve qu'il me correspond très bien (et en plus, comme mon vrai prénom, tout le monde se trompe en l'écrivant) !

    RépondreSupprimer
  19. Pour moi, mon pseudo ressemble à mon prénom... avec un petit quelque chose de mon nom... et qui ressemble à la manière dont m'appellent les petits, quand ils ne prononcent pas bien mon prénom.
    Choisi un peu par hasard, pour garder quelque distance. Et je l'ai apprivoisé !

    RépondreSupprimer
  20. Merci à vous tous qui avez raconté ici l'histoire de votre peseudo... ce sont des petites histoires passionnantes qui me(nous) font vous connaître sous un autre jour..
    Je suis sûre que cela intéresse tous ceux qui viennent ici lire les commentaires...
    MERCI

    RépondreSupprimer
  21. J'adore ton histoire . J'ai choisi Miss Zen parce que je suis une fausse zen, les gens pensent que je le suis mais je suis en fait très nerveuse ; la zenitude est mon chemin, ma destination....

    RépondreSupprimer
  22. Je me souviens d'avoir cherché ce que signifiait Coumarine. Et j'ai trouvé une plante qui sentait bon la vanille et le foin coupé et pas du tout un poison.... :-)
    Mon pseudo correspond à la raison d'être de mon blog. J'écris pour moi, pour me souvenir. Et le myosotis n'est rien d'autre que la fleur qui dit "ne m'oubliez pas", "forget me not". Et puis j'écris aussi pour coucher noir sur blanc les jeux de mots qui m'enchantent. De là aux sottises, il n'y a que quelques lettres....

    RépondreSupprimer
  23. Mon pseudo complet est Célestine Troussecotte. Je l'ai choisi en l'honneur d'un "héros" de mon enfance, Pierre Dac, qui avait inventé tout un tas de personnages déjantés dans un feuilleton radiophonique qui s'appelait "Bons baisers de partout". Je l'écoutais avec mon père, et parmi les héros du feuilleton le colonel Hubert Deguerrelasse et le journaliste Nicolas Leroidec, il y avait une petite secrétaire du nom de Célestine Troussecotte.
    Le prénom est doux et céleste, le nom est résolument coquin. Tout moi, quoi.
    Bonne idée, Coum, de faire raconter leur pseudo à tes lecteurs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nicolas leroidec, vendeur denclumes à la sauvette dans les couloirs du métro....tout un programme !

      Supprimer
    2. Oui, il n'était peut être pas journaliste, tout compte fait..;)

      Supprimer
  24. C'est une bonne idée, d'avoir posé cette question. J'aime bien lire les histoires de chacun.
    Avant d'avoir un blog, je laissais parfois des commentaires ici ou là en utilisant mon deuxième prénom, Louise. Puis Louise s'est transformé en Loulou, je ne sais pas trop pourquoi, et ce pseudo est resté. Je regrette parfois de n'avoir pas choisi quelque chose d'un peu plus recherché mais, sauf changement de vie radical, je n'imagine pas en changer.

    RépondreSupprimer
  25. Lorsque j'allais sur des forums, avant d'ouvrir mes blogs, j'utilisais comme pseudo le prénom Adèle (qui était tout d'abord le prénom de ma grand-mère, et aussi pour Adèle Hugo... son histoire, le film "L'histoire d'Adèle H" m'avait bouleversée, certaines similitudes avec moi sans doute...). Mais depuis que j'ai ouvert mes blogs, j'ai préféré mettre mon vrai prénom : Françoise. J'ai du mal avec les pseudos, je ne me sens pas "moi"... :-)

    RépondreSupprimer
  26. Clara parce que c'est lumineux, gai, franc et assez intemporel. Une échappatoire à l'espace temps !

    RépondreSupprimer
  27. C'est vraiment passionnant de vous lire... merci de jouer le jeu, pour moi, mais surtout pour les autres lecteurs
    Mon billet précédent me donne la joie de revoir ici d'anciens blogueurs qui avaient "disparu": sel, Miss Line, Pascale
    Vous savez, avec chacun(e) d'entre vous, j'ai un bout d'histoire. Je ne reconterai pas ici ce qui me lie à ces trois pseudos, elles le savent bien, et en retrouvant le pseudo les souvenirs me sont revenus... et j'en sis heureuse et touchée
    Merci

    RépondreSupprimer
  28. Pour moi, la coumarine,c'est d'abord une odeur, celle du foin que l'on vient de couper.
    Mon pseudo est lié à mon tout premier commentaire.
    Ce commentaire concernait le sculpteur Tom Frantzen, celui qui a réalisé "ma" statue, rue du Midi...
    ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je le connais bien Tom. Il habite mon village. L'autre jour, il nous a fait visiter tout son jardin avec toutes ces sculptures habitant ce jardin.Ma sculpture préférée: une vache dans une baignoire!
      C'est incroyable. La visite a duré au moins 3 heures.

      Supprimer
  29. Avoir choisi Coumarine était prémonitoire.
    Coïncidence ou inconscient ? va savoir quand tu sais pas.
    Peut-être savais-tu sans le savoir, car notre futur est toujours un peu écrit dans notre passé ;-)

    Quant à moi, le ppm de "pourquoi pas moi" qui questionnait mon révisionnisme avait été orthographié ainsi par Désirée et cela m'avait plu. Cela me vieilli probablement, mais cela va dans le sens du temps, avec un petit côté suranné (pépé aime) qui me plaît.

    PS:nicole86, Je vais assez souvent dans La Vienne maintenant, tu y es toujours ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour PPM

      depuis quelques mois, j'habite le Nord et je ne retourne plus que très rarement dans la Vienne

      Supprimer
    2. Le Chnord ? mais c'est de la folie, il pleut tout le temps, il fait froid ... couvre toi bien alors ;-)

      Supprimer
  30. J'avais expliqué là pourquoi Berthoise.
    http://berthoise.canalblog.com/archives/2009/01/03/11941377.html

    Si je devais choisir maintenant, ce serait Berthe tout court. Mais je ne veux pas changer ce pseudo que j'ai créé bien avant d'avoir un blog moi-même.
    C'est moi, le moi de la toile.

    RépondreSupprimer
  31. "Bloggeuses, mes soeurs, bloggeurs, mes frères.....
    Notre vie virtuelle, plus vrai que la vrai ?
    Dans la véritable, celle du Sauternes et des macarons, on ne décide pas de grand chose à part de payer des factures et de pousser son caddie.
    Ne parlons même pas de celle d'avant, celle des "coco Boer et des Carambar à un franc", celle des bacs à sable.
    A quel moment arrive le libre arbitre?
    Après le passage obligé de l'inné? le début du raisonnement, l'acquis? Non pas!
    L'acquisition de la libre pensée?
    Pas sûr:tu l'as choisi, toi ton éducation? Ta religion?
    Et selon quels critères?
    Sitôt après la succession des périodes d'encodage et de décodage commence le monde des choix.
    Premier véritable choix de bloggeur, le pseudo, révélateur par son outrance dans l'euphémisme ou dans l'hyperbole, de ce qu'il doit dissimuler.
    Entrent en scène Jean Kaude et Dédé Codeur personnages de la vie parallèle:
    L'égo submergé refait surface pour prendre un bol d'air, vivifiant et régénérateur dans un sursaut d'enfant rebelle repoussant l'adulte normatif une dernière fois....."

    RépondreSupprimer
  32. Coumarine ça fleure mon île, l'écume de mer, c'est délicieux!

    Alors Colo vient de Colau qui en wallon est le nom affectueux qu'on donne à un enfant. Mon père m'appelait comme ça.
    Comme le "au" ne se prononce pas "o" en español, voilà...

    RépondreSupprimer
  33. bonne idée !
    k.role : c'est mon prénom à peine déguisé. c'est comme cela que je signais mes dessins quand j'étais petite. Donc c'est mon nom "d'artiste". k.rôle : puisque j'aime jouer des rôles. donc tout est là. et comme je suis un cas.... aussi :))
    miettes est le nom du premier blog que j'ai ouvert. celui-ci sera le dernier. donc "miette" au singulier pour m'identifier, c'est plus simple. Je ne suis rien d'autre ici que ce que j'écris... et puis je m'éparpille, donc, ça me va bien. :)...

    RépondreSupprimer
  34. tiens ! des retrouvailles :) salut Alex et Colo, contente de vous retrouver.

    RépondreSupprimer
  35. Alors j'ai la bonne surprise de voir arriver ici des "inconnus", dont je vois le pseudo s'afficher ailleurs, qui me lisent peut-être, mais ne me commentent pas
    Alors je souhaite la bienvenue à Alex C., Madame Chapeau (j'adore la statue que tu évoques rue du Midi!), Colo...
    J'aime aussi la petite histoire de vos pseudos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la "bienvenue" et surtout bien vu.
      Je visite souvent, mais sans commenter.
      ;o)

      Supprimer
  36. Moi, c'est juste Cathy, comme moi !
    Je regrette par contre le choix de mon site que je ne peux modifier : http://kty1963.canalblog.com/, trop arithmétique et froid, surtout avec les années qui passent...
    Bonne journée Coumarine, ton pseudo évoque juste pour moi de belles et bonnes ondes marines.

    RépondreSupprimer
  37. J'ai choisi mon pseudo avant d'ouvrir mon blog... Je visitais un site où on parlait de thé et beaucoup de lecteurs étaient amateurs de cette boisson qui ne me tente pas... j'avais pensé à "tisane" mais je trouvais cela moins poétique que "tilleul"... Arbre que j'aime beaucoup et qui me rappelle un endroit serein (que tu connais)...

    RépondreSupprimer
  38. amical salut à Colo et K.Role..... et à tous!

    RépondreSupprimer
  39. J'ai choisi mon pseudo parce que j'aimais le chant du même nom, ses paroles,sa musique. Entendre " le vent vert de la mer " jouer dans les dunes,et tourner le sablier ... un vrai plaisir. Sable est presque devenu mon second prénom.

    RépondreSupprimer
  40. A moi ? (oui, je fais aussi partie de ces lectrices habituellement silencieuses... :-))
    Quand j'ai découvert l'univers des blogs, et que forcément rapidement j'ai eu envie de participer à des commentaires, il a bien fallu en trouver un, de pseudo. Mais pas envie d'un banal surnom, je "rêvais" de quelque chose de forme originale. Composé, peut-être ? Mon expression du moment, celle qu'on sort à toutes les sauces en guise de ponctuation, c'était "non mais je rêêêve !" J'en avais eu la confirmation en écoutant mes petits élèves de maternelle jouer à la maîtresse et m'imiter... il y avait du "Non mais je rêêêve !" toutes les 2 phrases !!!
    Alors oui, il me fallait un pseudo qui me représente un peu ? Donc avec du rêve dedans. S'il y en avait bien une qui vivait à moitié dedans sa tête... c'était moi (et c'est toujours moi.)
    C'était parti pour "Je Rêve".
    Il m'a parfois pesé, ce nom en forme de rêve, ce JE un peu m'as-tu vu, un peu égocentrique... mais comment en changer ? Comment en trouver un autre qui soit satisfaisant ?
    Je Rêve, c'est moi.
    Du coup, quand je veux en créer d'autres spécifiques pour des forums par exemple, c'est toujours à base de rêve... mais en changeant la langue. ^^
    Au plaisir de te lire, Coumarine... pour moi, c'est l'air du grand large !

    RépondreSupprimer
  41. Mon tout premier blog s'appelait Biboundea.

    Parce que ma fille quand elle était petite et à cette époque là encore, me donnait souvent le surnom affectif de Biboundé (petit personnage de livres pour enfant que certains parents doivent connaitre).

    Puis j'ai été "Entre yin et yang".

    Ces deux blogs existent toujours, mais sont en sommeil depuis longtemps et je ne me rappelle même plus les identifiants et les mots de passe.

    Puis j'ai créé un blog photo (toujours "en vie")ou je signe de mon vrai prénom.

    Puis j'ai eu besoin d'écrire un peu de nouveau, avec mon âme. Et avec le début de mon deuxième prénom j'ai fait Suzame.

    Bises Coumarine

    RépondreSupprimer
  42. Je n'aime pas trop mon prénom, prénom d'une grande sainte(que je ne suis pas) qui aurait paraît-il bcp pleuré( ce que je ne fais pas souvent) parce que son fils (qui par la suite devint lui aussi un grand saint,) faisait bcp de conneries. Je n'aimais donc pas trop l'image d'une pleureuse, moi qui aime bcp rigoler et faire rire.
    Ce que j'appréciais par contre,c'est que cette femme avait donc été mère( bcp de saintes sont souvent des vierges qui le sont restées jusqu'à leur mort( ce qui ne m'intéresse pas trop!)
    J'ai donc pris comme pseudo mon troisième prénom "Charlotte" que je trouvais plus dansant et plus chantant.Là je ne me confrontais pas une sainte connue( d'ailleurs y en a t-il une?)

    RépondreSupprimer
  43. Coumarine ?
    La première fois que j'ai entendu ce nom, c'était dans la bouche de ma bien-aimée, qui la contrôlait dans des médocs fabriqués dans la boîte où on travaillait.
    T'imagines bien que ça ne pouvait que "chanter" positif à mes oreilles !
    J'y vois du soleil et des madras... Y aurait-il un rapport avec ses chemisiers ?
    Et puis c'est doux, rond, ça coule, ça chante.
    Bon, j'arrête là, je crains de manquer d'objectivité... :o)))

    Candide ?
    Tout simplement parce que c'est comme ça que je me vois (ou veux me voire ?).

    ;o)

    RépondreSupprimer
  44. Rôôhh, Môssieur Candide : "...me voir_ ?" !
    Tss, tss . . .

    RépondreSupprimer
  45. N'oubliez pas, je ne vous réponds pas cette fois (une fois n'est pas coutume...!) mais je vous lis avec intérêt.
    Il y aurait de quoi écrire un livre avec l'histoire des pseudos sur le net...;-))

    RépondreSupprimer
  46. Pas très originale, j'ai gardé mon vrai prénom que j'adore! Pas de pseudo donc.

    RépondreSupprimer
  47. Ah oui coumarine il y en a plusieurs d'abord bisounours, puis archi et enfin architoc, sans doute fleur bleue mais aussi à cause d'une barbe qui plus est rousse il y a longtemps, plus près de l'art royal ensuite et de la pierre cubique à pointe ,mais jamais avec des troubles compulsifs

    RépondreSupprimer
  48. Afin d'alimenter les notes pour ton prochain ouvrage, Coumarine, voici ma contribution : fabeli est une contraction de mes 2 prénoms! voilà, pas plus compliqué que ça. Quels prénoms???? on cherche... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fabienne et Isabelle?
      ;-))
      je suis sûre pour Fabienne, mais pas du tout pour Isabelle. L'idée de Célestine est peut-être la bonne...

      Supprimer
  49. J'ai longtemps été "Incertaine" puisque ma mémoire me joue de très vilains tours. J'y ai renoncé cet été, en choisissant un pseudo qui finalement me ressemble plus. J'ai même ouvert un nouvel espace avec cette identité nouvelle, mais je ne parviens pas m'y sentir "chez moi". Comme si ce changement de pseudo s'apparentait à une petite trahison qui me met mal à l'aise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Irène... essaie de continuer à écrire... ton blog est silencieux depuis tant de temps: tu me manques beaucoup. Ton histoire m'émeut fort mais aussi tu écris tellement bien! Tu sais que pour moi c'est important: tu es une belle personne qui a une belle écriture, ne me (nous)prive pas de toi
      Reprends ton ancien pseudo si tu penses que tu te sentiras plus à l'aise pour écrire...

      Supprimer
    2. Irène, je ne suis pas parvenue à écrire sur votre blog, j'espère que vous lirez ces lignes :

      Le monde est plus beau lorsque vous nous donnez à lire vos billets, votre écriture ciselée me manque. Je vous souhaite le meilleur.

      Supprimer
  50. J'ai plusieurs speudos:
    Arkel sur le forum Léo Ferré (le nom d'un de ses chiens)
    Tigrou ailleurs, le nom de mon beau chat perdu cette année.
    mchatrois: au début j'avais trois chats... que j'aimais
    et enfin il y a "claire" le prénom de ma "marâtre" histoire d'exorciser ;>)
    Ne change rien "coumarine" Euh, mais continue de prendre le médicament... On ne sait jamais :D)
    PS: jmcoucou tiens en voilà un bel identifiant oupsss!!
    "OUPSS" en fin de com, signifie que je dis des bétises
    Bise de Nice

    RépondreSupprimer
  51. Je pense à toi tous les matins... et tous les soirs, en prenant mon médoc !

    Mais pas seulement, quand j'ai eu connaissance de tes problèmes, je suis retournée en arrière et aux soucis causés par mes yeux.

    Sophie (la Lorraine que tu as connue dans d'autres lieux) est un pseudo choisi il y a ... longtemps, par des amis qui trouvaient mon véritable prénom bien trop pâlichon pour mon tempérament (lol).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh lala... Je connais une Lorraine actuellement! qui fut une participante à mes ateliers d'écriture
      Il faut que tu me rafraîchisse la mémoire, ai-je connu une Lorraine ailleurs?
      merci en tout cas de venir jusqu'ici

      Supprimer
    2. Si je te dis Verlaine, est-ce que ça te rafraîchira la mémoire ?

      Supprimer
    3. mince de mince de mince de mince
      dans ce lieu où j'ai tellement été critiquée, je découvre que des gens de "là-bas" me lisent?
      Tu n'es pas la seule d'ailleurs...
      ça me fait plaisir, en fait

      Supprimer
    4. Je voulais ajouter que tu es la bienvenue ici... et même les gens de "là-bas"!!

      Supprimer
  52. Alors, c'est assez fabuleux!
    Viennent ici pour me parler de leur pseudo, des blogueurs que soit je ne connais pas, soit que j'ai rencontré ailleurs au gré de es balades sur le net, et que je découvre me lisant, (du moins de temps en temps...)
    Alors BIENVENUE à Claire (une autre que celle que j'appelle Clairette, Mimi-je rêve, sable du temps, Alex cessif,

    J'ai bcp de plaisir à vous lire, expliquant (parfois trop rapidement) l'histoire de vos pseudos. Oui j'ai l'idée d'en faire un petit recueil, ce serait amusant!
    Que ceux qui ne se sont pas encore exprimés n'hésitent pas... merci à vous!

    RépondreSupprimer
  53. Chère Coumarine,

    Longtemps, mon pseudo a été Mme de Rênal o;) c'est même sous ce pseudo-là que j'ai commencé à bloguer, en 2004.

    Et puis, quand j'ai ouvert mon premier blog, sur skynet, en 2005 "à l'ombre de mon église" (Saint-guidon, à Anderlecht), je voulais faire peau neuve. Exit, Mme de Rênal. Quelques pages de blog se trouvent encore sur le site "Le testament des poètes".

    Donc, je cherchais un pseudo et je regardais autour de moi, dans mon bureau. J'étais en train de boire un thé de la pivoine blanche, (du Pai Mu Tan), un délicieux thé blanc, au goût de feuille et de miel. Et ça a été Pivoine Blanche, puis, Pivoine tout court, puisque c'est aussi ma fleur fétiche, les pivoines roses dans mon bouquet de mariée, les pivoines dans le jardin de mes parents, les pivoines de Hurtebise, etc. etc.

    Je garde la signature de Pivoine, même si mon blog actuel porte l'identifiant "quartzrose"... (Et après tout, j'adore le quartz rose aussi !!!)

    Question à cent sous. Est-on déjà dans un "pseudo" quand on change simplement son prénom par exemple, comme Amélie Nothomb qui s'appelle en réalité Fabienne Nothomb o;)

    Il y a le pseudo d'un Gainsbourg par exemple (conseillé par les Frères Jacques si je ne me trompe...) alors qu'il s'appelait Lucien Guisburg.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. alors là, tu m'apprends quelque chose Pivoine; je ne savais pas le vrai prénom de Amélie Nothomb...;-))

      Supprimer
  54. Je n'ai eu qu'un seul pseudo et n'en aurai jamais qu'un seul je pense. Je l'ai choisi parce que c'est le début du nom de ma mère, nom que j'ai toujours aimé : Keable. Moi j'écrivais kea et les autres ont commencé à écrire kéa. Alors maintenant c'est kéa et le restera. Tu ne me trouveras jamais sous un autre nom. kéa

    RépondreSupprimer
  55. Mon pseudo est tout simplement mon deuxième prénom, que j'aime plus que le premier. C'est vraiment mon pseudo pour le net et certains amis m'appellent ainsi "dans la réalité".
    J'ai connu le mot coumarine en tant que médicament bien avant de croiser ici ton chemin Coumarine. Au début, j'ai eu du mal à m'y adapter, puis au fil du temps l'aspect médicament s'est effacé pour laisser la place aux belles sonorités de ce pseudo et à ses agréables évocations marines.

    RépondreSupprimer
  56. eh bien moi je ne savais pas ce qu'était la coumarine, tu viens de me l'apprendre. Coumarine m'a toujours évoqué .. TOI ;-)
    Pour mon pseudo, c'est Ambre depuis longtemps
    voir ici
    http://zenpourlesnull.canalblog.com/archives/2011/11/09/25166993.html

    mais quand j'ai commencé à "bogguer" j'utilisais mon prénom, carrément ;-) mais j'ai supprimé pas mal de blogs !!! je commence seulement à me stabiliser ..
    Belle soirée à toi Coumarine, merci de t'être posée chez moi pour me faire des compliments :-)

    RépondreSupprimer
  57. Tout au début, j'ai été Menolly, c'est une héroïne d'une série de science fantasy, que j'avais beaucoup aimée. Mais simplement, je trouvais ce prénom joli. Menolly a eu, avec une copine, une communauté MSN dédiée à l'apprentissage de Paint Shop Pro. Et puis les communautés ont fermé.

    Il y eut Nerilka ensuite, encore une héroïne de cette série, "La ballade de Pern". Nerilka, dans l'histoire, c'est quelqu'un qui veut se rendre utile. C'est sous ce pseudo que j'ai fait des bannières et des blogs pour ceux qui ne savaient pas en faire.

    Et puis un jour je me suis inscrite sur un forum photo, Déviantart, j'ai voulu changer, j'ai essayé Pixelle, mais c'était pris. Alors j'ai mis Pastelle, je trouvais que ça me ressemblait, et ça sonnait un peu comme Pixelle. Prénom que j'ai donné à mon chat d'ailleurs. :)

    Ensuite quand j'ai fait moi même de la photo, j'ai gardé Pastelle. Je n'ai jamais blogué que sous le pseudo de Pastelle. Mais mes premiers commentaires chez toi, il y a hum, 6 ans peut être ?, sont signés Nerilka.

    RépondreSupprimer
  58. Je crois me souvenir que c’est Julie qui a eu l’idée de Koryganne... en cherchant un pseudo pour tout autre chose que les blogs. Mais ça a fait tilt quand elle a proposé ce mot...

    • Déjà, tous mes pseudos (en dehors du premier) commencent par un K. Mais ce n’est certainement pas un hasard. ;-)
    • Ensuite, c’est d’origine celtique, et si je n’en suis pas originaire, j’ai une forte attirance pour ses légendes. D’ailleurs, mon premier pseudo est une héroïne de roman racontant une partie de la légende arthurienne : Lliane
    • Mon prénom est contenu dedans
    • Une korrigane est une sorcière. Et dans mon rapport aux enfants, je me dis souvent sorcière. J’aime les forêts (dans lesquelles se cachait les sorcières) qui pour moi, ont un pouvoir particulier. Je recherche une liberté que seule avait les sorcières en certains temps... J’ai l’aspect parfois revêche des sorcières, mais je ne suis pas trop méchante. ;-)

    Maintenant, j’y suis attachée et n’ai pas très envie d’en changer...
    A tel point que je le « protège » et que dans mon blog plus intime, j’utilise juste mon prénom... :-)

    (Merci pour l’idée, j’ai découvert des trucs sur les autres blogueurs... :-) )

    RépondreSupprimer

un petit mot à dire?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails